Copy
Lettre d'information de l'Association française pour l'avancement des sciences (AFAS)
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquer ici
Logo AFAS Infos
N° 2019-1 (janv.-fév. 2019)

SOMMAIRE
Editorial
Actualités de l'AFAS
Agenda
Articles
Notes de lecture
Et aussi...
 

EDITORIAL
 

Est-ce peur ancestrale de voir le ciel nous tomber sur la tête, réflexe millénariste, simple mode passagère, culpabilité judéo-chrétienne, tentation sacrificielle... : on parle beaucoup ces temps-ci de l’inéluctable effondrement à venir, collapsologie et catastrophisme donnent lieu à de nombreux ouvrages, la survie de l’humanité serait en jeu.

Certes l’avenir n’est pas connu, les raisons de s’inquiéter n’en sont pas moins là, bien réelles : réchauffement climatique, épuisement des énergies fossiles, extinction de milliers d’espèces, gigantesque bulle de dettes aussi, intégrismes et violences en tous genres, armes diaboliquement puissantes...

Nous avons une très consciente et très lucide connaissance de ce qui nous menace. Saurons-nous pour autant éviter la catastrophe ? au moins la retarder ? y survivre ?

Le savoir est une drôle d’arme. Il permet d’expliquer, de comprendre, de prévoir, il nous a permis d’imaginer et de fabriquer toutes sortes de machines dont certaines fabuleuses, de nous soigner de façon quasi miraculeuse, etc. Mais aussi, corrélativement, montrant les choses telles qu’elles sont, nous montrant à nous-mêmes tels que nous sommes, il peut nous conduire à préférer ne pas voir, à préférer ne pas assumer...

« Hélas ! Hélas ! Qu’il est terrible de savoir quand le savoir ne sert de rien à celui qui le possède ! Je ne l’ignorais pas ; mais je l’ai oublié. », dit Tirésias dans Œdipe Roi de Sophocle. N’est-ce pas ce qui s’est passé ? Ne nous sommes-nous pas trop longtemps aveuglés ? Pour en être là où nous en sommes, rien moins que devant le risque d’extinction de l’espèce humaine, malgré de nombreux cris d’alarme depuis des siècles, en particulier depuis le début de l’âge industriel moderne, il nous a fallu beaucoup de constance dans le refus de voir, de savoir.

La sagesse n’a pas fait autant de progrès que la technique. L’anthropologie n’a pas la place qu’elle devrait parmi les sciences.

Avoir conscience de ce que nous faisons, des conséquences de nos actes, n’est-ce pas la clef de l’avenir ?

La pensée objective, rationnelle, scientifique cherche la vérité, distingue le vrai du faux, refuse les certitudes, cultive le doute, associe causes et effets... Cette rigueur a fait ses preuves dans les sciences dites dures. La médecine en outre désormais associe l’éthique à toutes ses décisions. Ce n’est pas assez. Dans le domaine des affaires humaines, individuelles et collectives, nous n’avons pas tiré parti comme il aurait convenu de notre capacité à penser juste. Et donc à parler et à agir juste. Aussi juste qu’il est possible…

La pensée pourtant, la pensée au sens le plus savant, le plus élevé, le plus exigeant, le plus lucide et désintéressé du terme, peut nous aider à trouver le bon chemin.

Puisse le danger stimuler notre réflexion.

« Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve », dit Hölderlin. 


Denis Monod-Broca
Secrétaire général de l'AFAS
 
ACTUALITES DE L'AFAS

ENREGISTREMENTS VIDEO ET AUDIO DES EVENEMENTS

Petits-déjeuners de la science et de l'innovation, en partenariat avec le Rayonnement du CNRS, la Société d'encouragement pour l'industrie nationale et la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) :

Café des techniques, en partenariat avec le Musée des arts et métiers et l'Association des amis du Musée des arts et métiers :

Paroles d'auteurs, en partenariat avec le Musée des arts et métiers :
 
AGENDA

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
Imagerie de l'architecture fonctionnelle de l'encéphale : du neurone au cerveau
Jeudi 21 février 2019 à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris

En savoir plus - Inscription
 

CAFE DES TECHNIQUES
Mesure des mondes de la science-fiction

Jeudi 21 février 2019 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - Inscription
 

CAFE DES TECHNIQUES
Le kilogramme dématérialisé

Jeudi 28 février 2019 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - Inscription
 

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
Les radiopharmaceutiques : des médicaments qui scintillent
Jeudi 21 mars 2019 à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris

En savoir plus - Inscription
 

COLLOQUE
Regards de femmes sur la science, l'innovation et l'industrie
Lundi 25 mars 2019, 15h-18h - Hôtel de l'Industrie, Paris

En savoir plus - Inscription
 

PAROLES D'AUTEUR
Pollock, Turner, Van Gogh, Vermeer et la science… Les secrets scientifiques de 45 œuvres d’art
Jeudi 4 avril 2019 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris


 
ARTICLES

DIESEL : UN GRAND INGENIEUR  ET UN MOTEUR INJUSTEMENT DENIGRE ?



Rudolf Christian Karl Diesel est né le 18 mars 1858, rue Notre-Dame de Nazareth à Paris. Son père Théodore, relieur, était né à Augsbourg et avait émigré en France. Le petit Rudolf a probablement eu sa vocation d’ingénieur en visitant le Musée des arts et métiers au Conservatoire national des arts et métiers, tout proche de la rue Notre-Dame de Nazareth. (...) Lire la suite
 

ALERTE A LA PESTE PORCINE AFRICAINE : DEUX SANGLIERS INFECTES EN BELGIQUE A PRES D'UN KILOMETRE DE LA FRANCE



Alors que l’épizootie de peste porcine africaine (PPA) s’étendait dangereusement vers l’Ouest de l’Europe du fait de l’atteinte de la Pologne aux portes de l’Allemagne, cette maladie redoutable pour les élevages porcins est apparue dans la faune sauvage en Belgique, à plus de 1000 km de distance des derniers foyers européens. (...) Lire la suite
 

LES ADDITIFS ALIMENTAIRES, UN DENIGREMENT A LA MODE



L’Académie d’agriculture de France a publié récemment un point de vue d’académiciens intitulé : « Y-a-t-il de bons et de mauvais additifs alimentaires ? ». On constate en effet que via les divers réseaux d’information, circulent des classements qui qualifient les additifs alimentaires en « bons » ou « mauvais ». Ces classements sont réalisés par des personnes dont les connaissances scientifiques ne sont généralement pas avérées (...) Lire la suite
 

SCIENCE, TECHNIQUE ET PUISSANCE. LA PREPARATION DE LA GUERRE SPATIALE



La compétition entre puissances à l’échelle mondiale va s’exaspérant. Le conflit entre la puissance dominante du XXe siècle – et qui souhaite évidemment le rester –, les Etats-Unis d’Amérique, et celle qui veut devenir la puissance dominante du XXIe siècle, la Chine, s’accélère. Par-delà la guerre commerciale et financière qui défraie quotidiennement la chronique, c’est le domaine des sciences et des techniques qui est le champ de bataille essentiel. (...) Lire la suite

 
NOTES DE LECTURES

UNE AUTRE FIN DU MONDE EST POSSIBLE
VIVRE L'EFFONDREMENT (ET PAS SEULEMENT Y SURVIVRE)
Pablo Servigne, Raphaël Stevens, Gauthier Chapelle



Ils sont des récidivistes. Pablo Servigne, Raphaël Stevens, Gauthier Chapelle avaient déjà écrit, en 2017, L’entraide, l’autre loi de la jungle, livre dans lequel ils développent l’idée que, sans entraide, altruisme, partage, mise en commun, etc., aucune vie sociale – donc aucune vie – ne serait possible, que ce soit dans la nature ou dans nos sociétés développées. (...)  Lire la suite
 

L'AVENTURE DE LA BIODIVERSITE
D'ULYSSE A DARWIN, 3000 ANS D'EXPEDITIONS NATURALISTES

Hervé Le Guyader



C’est un livre que l’on commence par feuilleter. On y découvre de magnifiques illustrations en couleurs de fleurs, insectes, oiseaux, reptiles, mammifères. Ces quelque 250 dessins, réalisés à la main par Julien Norwood représentent autant de jalons de l’histoire de ce que l’on appelait auparavant les sciences naturelles. (...)  Lire la suite

 
ET AUSSI, SUR NOTRE SITE INTERNET...
 
FIL D'ACTUALITES scientifiques et techniques.

Sélection d'EXPOSITIONS en cours.

Partager sur Facebook
Tweeter
Partager sur LinkedIn
Faire suivre
Copyright © 2019 AFAS, Tous droits réservés.


Mettre à jour vos préférences 
Vous désinscrire de cette liste


Email Marketing Powered by Mailchimp