Copy
Lettre d'information de l'Association française pour l'avancement des sciences (AFAS)
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquer ici
Logo AFAS Infos
N° 2019-5 (sept.-oct. 2019)

SOMMAIRE
Editorial
Actualités de l'AFAS
Agenda
Articles
Notes de lecture
Et aussi...
 

EDITORIAL
 

Jusqu’où peut-on modifier l’homme ?

Nous avons le sentiment de vivre une période charnière. Les nouvelles techniques génétiques ont des pouvoirs inouïs. Elles peuvent être utilisées pour modifier les cellules du corps, mais également les cellules reproductrices – spermatozoïdes et ovules –, ainsi même que les cellules présentes aux premiers stades de l’embryon.

De telles recherches sont encadrées, mais failles ou imprécisions subsistent. Ainsi, concernant les cellules souches somatiques – celles du corps –, le Code de la santé publique, qui entoure ces recherches, ne les autorise qu’à la condition qu’elles soient de nature à «étendre la connaissance scientifique de l’être humain et les moyens susceptibles d’améliorer sa condition». Améliorer ? Dans améliorer il y a modifier. Ce terme autorise à modifier l’homme pour accroître les capacités de l’organisme, telle une meilleure acuité visuelle ou une plus grande résistance à l’effort. Où sont les «droits de l’homme» en la matière, jusqu’où vont-ils ? Où est la frontière entre ce qu’il nous est (et nous sera) désormais possible de faire et ce que nous devons (et devrons) nous interdire de faire ?

Concernant les cellules germinales, il est écrit qu’«aucune transformation ne peut être apportée aux caractères génétiques dans le but de modifier la descendance de la personne» et que «la conception in vitro d’embryon ou la constitution par clonage d’embryons humain à des fins de recherche ou la création d’embryons transgéniques ou chimériques est interdite». La possibilité d’utiliser ces techniques sur des cellules germinales à des fins de recherche se heurte ainsi à l’interdiction d’en valider les conséquences.

En revanche, le législateur n’a pas souhaité limiter la création d’embryons chimériques. Il est en effet possible et autorisé d’introduire des cellules souches humaines pour les développer dans des embryons animaux (et vice versa d’ailleurs). Or les interdictions qui pèsent sur ces pratiques sont variables d’un pays à l’autre. Ainsi le 1er mars 2019, la création de chimères homme-animal a été autorisée au Japon et le ministère des Sciences et Technologies donnait son feu vert, le 24 juillet, à un projet d’étude visant à développer un pancréas étranger chez des rongeurs en utilisant des cellules souches humaines. De tels embryons de rats ou de souris pourraient ainsi produire un organe humain, par la suite utilisable pour une greffe. Ces expériences ouvrent bien évidemment d’incroyables perspectives ! Celles-ci soulèvent aussi de nombreuses questions. Certes, les animaux d’expérience restent actuellement limités aux rongeurs et leur taille donne peu de chances, aujourd’hui, à une utilisation en transplantation humaine. Mais des expériences de cet ordre pourraient se faire chez le porc, la chèvre, ou même chez des primates non humains. Sans attendre la création et l’exploitation d’une telle ménagerie, que se passerait-il si quelques cellules souches, lors de ces expériences japonaises, migraient inopportunément dans le cerveau de ces petits rongeurs ou au niveau du visage. Va-t-on les laisser avoir une (mini) conscience humaine ? Verra-t-on des animaux à face humaine ?

Autant de questions plus délicates les unes que les autres.

La loi ne peut pas répondre à toutes.

Il y va aussi de la responsabilité de chacun. Comment la mobiliser mieux que par la connaissance et la réflexion ? C’est l’un des aspects essentiels de la mission que s’est donnée l’AFAS, participer à la diffusion de la connaissance et aider à la réflexion. Pour plus de responsabilité individuelle et collective.


Patrice Debré
Président de l'AFAS
  
ACTUALITES DE L'AFAS

ENREGISTREMENTS VIDEO ET AUDIO DES EVENEMENTS

Petits-déjeuners de la science et de l'innovation, en partenariat avec la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, le Rayonnement du CNRS et la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) :
  • Objectif Mars : le défi humain et technologique (17 octobre 2019) – Vidéo
 

Cycle IA – Machine & Deep Learning, en partenariat avec ADELI Explorateur des espaces numériques, Chercheurs Toujours, la Société d'encouragement pour l'industrie nationale et le Mouvement universel de la responsabilité scientifique  :
  • Où va l’intelligence artificielle ? (3 octobre 2019) – Vidéo
 

Conférences, en partenariat avec la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, le Rayonnement du CNRS et la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) :
  • Les entreprises du secteur aéronautique font-elles assez pour préserver l’environnement ? (20 septembre 2019) – Vidéo
  • Bioéconomie, les enjeux du carbone vert ! (9 octobre 2019) – Vidéo
 

Paroles d'auteurs, en partenariat avec le Musée des arts et métiers
  • La nanorévolution (5 septembre 2019) – Audio
AGENDA

VISITE COMMENTEE
Archives de l'Inserm
Jeudi 7 novembre 2019 à 14h30 - Inserm, Paris
(réservée aux membres)
En savoir plus - Inscription

© Inserm/Mehrak
 

PAROLES D'AUTEURS
Quelle morale inculquer aux machines ?
Jeudi 7 novembre 2019 à 16h - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - Inscription


 

DETOURS DES SCIENCES
Alimentation, goût et santé
Vendredi 8 et samedi 9 novembre 2019 - Université de Tours
En savoir plus - Entrée libre


 

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
La gestion des affaires publiques. L’Etat à la recherche d’innovations
Jeudi 14 novembre à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris
En savoir plus - Inscription


 

CONFERENCE
Le microbiote
Lundi 25 novembre 2019 à 15h - Institut Pasteur, Paris
En savoir plus - Inscription


 

CAFE DES TECHNIQUES
Comment aller plus vite sur l’eau : la sustentation aérodynamique
Jeudi 28 novembre 2019, 16h - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - Inscription


 

CAFE DES TECHNIQUES
Peut-on innover sans propriété industrielle ?
Jeudi 5 décembre 2019 à 16h - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - Inscription

© INPI
 

PAROLES D'AUTEURS
Tolkien et les sciences
Jeudi 12 décembre 2019 à 19h - Musée des arts et métiers, Paris
 

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
Hommes et abeilles : une cohabitation nécessaire et exigeante
Jeudi 19 décembre 2019 à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris
En savoir plus - Inscription


 

CAFE DES TECHNIQUES
Nouveaux enjeux de la cartographie aujourd'hui
Jeudi 19 décembre 2019 à 16h - Musée des arts et métiers, Paris

 
ARTICLES

INSTALLATION DE LA TIQUE HYALOMMA MARGINATUM EN EUROPE DU NORD



Cet été nous avons été alertés à plusieurs reprises par les médias comme par le site Internet consacré aux maladies émergentes (ProMaid) à propos d’une invasion progressive de plusieurs pays européens par des tiques dites géantes. [...] Lire la suite
 

MYTHES ET REALITES DANS LA MALADIE DE PARKINSON



Le terme maladie neurodégénérative fait peur. L’idée de vieillir n’est déjà pas très réjouissante. La perspective de perdre progressivement la mémoire, la conscience de soi, la motricité, la vue ou l’audition risque de gâcher une fin d’existence. [...] Lire la suite

 
NOTES DE LECTURES

L'IA SERA CE QUE TU EN FERAS
LES 10 REGLES D'OR DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Jean-Philippe Desbiolles

L'IA sera ce que tu en feras. Les 10 règles d'or de l'intelligence artificielle (J.-P. Desbiolles, Dunod, 2019)

L’auteur est un praticien de l’IA (chez IBM). Il énonce 10 règles d’or susceptibles de nous aider à mieux comprendre ce qu’est l’intelligence artificielle, savoir comment l’appréhender, ne pas la craindre ni lui conférer des pouvoirs qu’elle n’a pas, et surtout mesurer l’impact qu’elle aura sur notre vie [...]  Lire la suite
 

LES VAGUES DE L'ESPACE-TEMPS
LA REVOLUTION DES ONDES GRAVITATIONNELLES

Matteo Barsuglia

Les vagues de l’espace-temps. La révolution des ondes gravitationnelles (M. Barsuglia, Dunod, 2019)

Prévues théoriquement par Albert Einstein en 1915, observées en 2015 et 2017 sur les détecteurs LIGO et VIRGO, les ondes gravitationnelles sont en train de révolutionner la perception de l’Univers en donnant une vision plus précise des phénomènes troublants que sont les étoiles à neutrons, les pulsars, les trous noirs et la matière noire. [...]  Lire la suite
 

LE MONDE QUI VIENT EN 33 QUESTIONS
Michel Lévy-Provençal

Le monde qui vient en 33 questions (M. Lévy-Provençal, Belin, 2019)

Le livre veut donner des éléments de réflexion pour comprendre le monde qui vient, grâce à 33 groupes d’interrogations rassemblées en quatre «révolutions» – la révolution de la ressource et des territoires, la révolution politique, la révolution cognitive, la révolution de la vie et du vivant – afin de lancer le débat sur notre futur commun. [...]  Lire la suite
 

L'EXPEDITION LAPEROUSE
UNE AVENTURE HUMAINE ET SCIENTIFIQUE AUTOUR DU MONDE

Bernard Jimenez

L'expédition Lapérouse. Une aventure humaine et scientifique autour du monde (B. Jimenez, Glénat, 2019)

Le nom de Lapérouse stimule l’imagination. Il est synonyme d’aventures, de sciences, de découvertes géographiques, mais aussi de disparition mystérieuse. Le livre de Bernard Jimenez, magnifiquement illustré et extrêmement bien documenté, permet de suivre dans le détail cette aventure humaine et scientifique autour du monde [...]  Lire la suite

 
ET AUSSI, SUR NOTRE SITE INTERNET...
 
FIL D'ACTUALITES scientifiques et techniques.

Sélection d'EXPOSITIONS en cours.

Partager sur Facebook
Tweeter
Partager sur LinkedIn
Faire suivre
Copyright © 2019 AFAS, Tous droits réservés.


Mettre à jour vos préférences 
Vous désinscrire de cette liste


Email Marketing Powered by Mailchimp