Copy
Lettre d'information de l'Association française pour l'avancement des sciences (AFAS)
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquer ici
Logo AFAS Infos
N° 2018-5 (sept.-oct. 2018)

SOMMAIRE
Editorial
Actualités de l'AFAS
Agenda
Articles
Notes de lecture
Et aussi...
 

EDITORIAL
 

Le cerveau parle. L’entendre, lui répondre

Nouvellement élu, je me dois de sacrifier à l’usage du « mot du président ». Voici donc, à titre inaugural et en ouverture du présent numéro d’AFAS Infos, une réflexion sur un sujet qui, plus que tout autre, voit la science rejoindre la fiction, mettant au défi la pensée elle-même.

Notre cerveau, dans sa majeure partie, est inconscient. Lorsqu’on ouvre la boîte crânienne, on ne voit ni peine, ni haine, ni désir, ni commande, mais 170 milliards de cellules dont 86 milliards de neurones, chacune pouvant former de 5 à 60 000 synapses, chacune source possible de connexions et d’échanges d’informations. Le cerveau se comporte comme un circuit électrique. Il est composé de cellules qui sont autant de piles connectées. Cette activité électrique se mesure et se cartographie par des électrodes.
Depuis plusieurs décennies, elle est à la base des recherches sur les interfaces cerveau/machine. Celles-ci reposent sur une donnée : la commande – d’un geste, d’une parole, d’une émotion... – envoie un signal et l’intensité de ce signal est comparable, que la commande soit, ou non, exécutée. Un implant placé à la surface du cortex cérébral peut analyser cette activité électrique, la reconnaître, la traduire, puis la transmettre à une machine qui exécute, à la place du sujet, la commande qu’elle induit. Aujourd’hui la pensée d’un geste chez un tétraplégique muni d’un exosquelette, sorte de carapace qui entoure son corps, peut mobiliser ses membres, lui permettre de toucher du doigt un objet, tendre la main, se lever, marcher. Il peut commander par sa seule pensée un fauteuil roulant ou communiquer sa pensée à un automate qui se déplacera à sa place, pourra par exemple visiter une exposition, aller à un cocktail et, muni d’une caméra, participer à une conversation à distance. Dans un autre contexte, il pourra aussi en pensée serrer une main amie et animer un robot qui lui renverra une sensation de toucher virtuel.
Demain, l’inconscient, les rêves, seront analysés, traduits, stockés, transférés, devenant conscience d’un humanoïde. Que restera-t-il du « je pense donc je suis » de Descartes si « je » est dit à ma place par un autre que moi, par un instrument capable de sourire, pleurer, penser pour moi ? Cette recherche ouvre un autre monde – faut-il le qualifier de virtuel ? – qui permet de se dédoubler dans une mécanique.
« Pas de science sans conscience », disait-on. Cette affirmation est-elle fausse ? Un peu plus chaque jour la science semble désormais à l’inverse se passer de la conscience. Et pourtant... La pensée a un poids, une valeur, une force, une nature, qu’il faut savoir conserver, pour l’homme et son humanité. Le cerveau parle, sachons l’entendre, l’écouter, lui répondre.

Cet exemple montre à quel point la science et la pensée scientifique, avec leur rigueur, leur recherche de l’objectivité, leur attachement au doute, nous sont indispensables. Depuis 146 ans, l’AFAS s’attache à les promouvoir. Ensemble, nous allons poursuivre dans cette voie, avec une énergie, j’espère, multipliée.

Patrice Debré
Président de l'AFAS

 
ACTUALITES DE L'AFAS

VISITE DU JARDIN DES PLANTES (25 SEPT. 2018)
Co-organisée par l'AFAS et Chercheurs Toujours

Avec Xavier Riffet, directeur des jardins du Muséum national d’histoire naturelle, et Anne-Marie Slezec, attachée honoraire au Muséum national d’histoire naturelle


© D. de Miscault
© D. de Miscault
(Photos D. de Miscault)

Balade splendide en compagnie de deux spécialistes amoureux du Jardin des Plantes !
Ce jardin, fondé sous Louis XIII en 1626 et structuré sous Louis XIV, avait pour ambition la culture et la connaissance des plantes médicinales et exotiques. Conformément à cet esprit, le jardin se développe actuellement sur cinq sites en région (dont le fameux arboretum de Chèvreloup) avec quarante jardiniers pour s’en occuper.
Dès le départ de la visite, tout en bas de la perspective, le ton est donné et nous sommes immergés dans une multitude de plantes réunies en cinq carrés selon des thématiques différentes : plantes tinctoriales, médicinales, pour la parfumerie, filtrantes écologiques, ornementales… Nous continuons le parcours par une magnifique allée de plantes exotiques tout en notant des arbres remarquables tels le cerisier à fleurs doubles parfumées (à admirer en avril-mai), le robinier de Robin planté en 1736, le grand Sophora de 1747 et le noyer noir d’Amérique de 1862. En finale de la perspective, nous nous arrêtons devant les trois grandes serres du XIXe siècle dédiées à l’histoire de l’évolution des plantes, à la Nouvelle-Calédonie et à la biodiversité.
Puis passage par l’école de botanique, dont les parterres très didactiques sont utilisés pour l’enseignement de la médecine et de la pharmacie, avant d’arriver à ce magnifique et surprenant jardin écologique où nous retrouvons, en plein cœur de Paris, prairie, vignes, champ de céréales, platière de Fontainebleau, bois, ruisseaux et mare pour le bonheur des oiseaux et des chauves-souris. Ce jardin, établi sur trois mètres de remblais, rassemble sur près d’un hectare plusieurs activités pédagogiques et de recherches.
C’est à la grille de ce jardin réservé aux botanistes que nous nous sommes quittés avec le ferme espoir de poursuivre bientôt cette visite exceptionnelle.

Marie-Françoise Rousseau-Merck
 

VIDEOS DES PETITS-DEJEUNERS DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION

Retrouvez les vidéos du dernier Petit-déjeuner de la science et de l'innovation, organisé en partenariat avec le Rayonnement du CNRS, la Société d'encouragement pour l'industrie nationale et la Société des ingénieurs et scientifiques de France (Ile-de-France) : L’usage du glyphosate est-il devenu indispensable pour l’agriculture contemporaine ? (18 octobre 2018)

Vidéo 1 : exposés de Jean-Louis Bernard et Christian Durlin
Vidéo 2 :  questions/réponses avec la salle
 
AGENDA

PAROLES D'AUTEURS
L’Esprit d’invention. Le jeu et les pouvoirs
Jeudi 25 octobre 2018 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - S'inscrire
 

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
Exosquelettes et prothèses : mythes et réalités
Jeudi 15 novembre 2018 à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris
En savoir plus - S'inscrire
 

CONFERENCE
Quelles denrées d'origine animale mangerons-nous en 2050 ?
Jeudi 15 novembre 2018 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris
En savoir plus - S'inscrire
 

CONFERENCE
Ces bactéries qui nous font vivre
Jeudi 6 décembre 2018 à 18h30 - Musée des arts et métiers, Paris
 

PETIT-DEJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION
Sémiochimie et phéromones
Jeudi 13 décembre 2018 à 9h - Hôtel de l'Industrie, Paris
 
ARTICLES

UN NOUVEAU RAPPORT SPECIAL DU GIEC SUR UN RECHAUFFEMENT GLOBAL POSSIBLE DE 1,5°C



Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a été créé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Il a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, et en cerner plus précisément les conséquences. (...) Lire la suite
 

LES TERRES RARES



La transition énergétique va voir les industries de l’énergie, liées aux hydrocarbures et au charbon, être remplacées progressivement et probablement par d’autres moins productrices d’effet de serre. De ce fait, de nouvelles matières premières vont être nécessaires, en particulier, les terres rares. Un récent rapport conjoint de l’Académies des sciences et de l’Académie des technologies vise à conseiller les pouvoirs publics pour l’exploitation éventuelle de ressources françaises métropolitaines et ultramarines.  (...) Lire la suite
 

LA RESISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES



Depuis le début de l’ère antibiotique dans les années quarante, les bactéries pathogènes pour l’homme ont évolué vers la résistance et, dans de nombreux cas, vers la multi- voire la pan-résistance. A l’inverse de cette évolution constante, durant les deux dernières décennies, la recherche en matière de découverte et de développement de nouveaux agents antibactériens a considérablement diminué. Ces tendances inverses ont entraîné une diminution importante des possibilités de choix thérapeutique. (...) Lire la suite
 

DES CAS DE FIEVRE CHARBONNEUSE DANS LES HAUTES-ALPES



La fièvre charbonneuse ou charbon bactéridien (anthrax pour les Anglo-Saxons), due à Bacillus anthracis, est une zoonose qui affecte de nombreuses espèces animales, principalement les herbivores, et l’Homme. Les foyers sont généralement sporadiques en France (0 à 5 par an) mais parfois, il peut s’agir de véritables épidémies comme ce fut le cas en 2008 dans le Doubs et en 2016 en Moselle. (...) Lire la suite

 
NOTES DE LECTURES

MEDITATIONS SUR LA PHYSIQUE
Cyril Verdet

Méditations sur la physique (C. Verdet, CNRS Ed., 2018)

Ce livre de Cyril Verdet, professeur de physique au lycée Stanislas à Paris et chercheur associé de l’Observatoire de Paris est préfacé par Michel Blay, directeur de recherche émérite du CNRS.
Il ne s’agit pas d’un livre de physique mais de l’ouvrage d’un pédagogue sur la physique. Le lecteur n’y trouvera pas les formulations mathématiques habituelles mais des analyses historiques et conceptuelles. (...) Lire la suite
 

PATHOLOGIES ENVIRONNEMENTALES
IDENTIFIER, COMPRENDRE, AGIR

Sous la direction de Marie Gaille

Pathologies environnementales. Identifier, comprendre, agir (Dir. M. Gaille, CNRS Ed., 2018)

Il s’agit d’un ouvrage collectif écrit sous la direction d’une philosophe, directrice de recherche à l’unité Sphère du CNRS, et destiné à comprendre le lien entre une pathologie et sa cause environnementale. Cet ouvrage s’intéresse plus spécifiquement aux maladies dont l’émergence est associée sur un mode causal à un ou plusieurs éléments présents, parfois de façon imperceptible. (...) Lire la suite
 

SAVOIR, PENSER, REVER
LES LEÇONS DE VIE DE 12 GRANDS SCIENTIFIQUES 

Sous la direction de Geneviève Anhoury

Savoir, penser, rêver. Les leçons de vie de 12 grands scientifiques (Dir. G. Anhoury, Flammarion, 2018)

Belle idée que celle de Geneviève Anhoury d’inviter des chercheurs à se livrer sur leur métier et sur eux-mêmes. Six hommes, six femmes, d’horizons variés, certains très connus, d’autres un peu moins : le médecin chercheur Jean-Claude Ameisen, le psychanalyste François Ansermet, la virologue Françoise Barré-Sinoussi, l’économiste Agnès Bénassy-Quéré, la psychologue Nicola Clayton. (...) Lire la suite
 

LES BACTERIES CONTRE-ATTAQUENT
INNOVER POUR NOUS SAUVER

Emmanuel Petiot

Les bactéries contre-attaquent. Innover pour nous sauver (E. Petiot, Débats Publics, 2018)

Depuis la découverte des super-bactéries résistantes aux antibiotiques, ce n’est pas la fin des antibiotiques mais, comme le souligne l’auteur (directeur général de la société française Deinove luttant contre les résistances aux antibiotiques), la possibilité de découvrir d’autres antibiotiques, témoignant des possibilités d’innovation des chercheurs et notamment des chercheurs français. (...) Lire la suite
 

A LA DECOUVERTE DES SENTIERS DE LA GEOLOGIE
PLUS DE 100 SITES NATURELS A DECOUVRIR

Alain Foucault

A la découverte des sentiers de la géologie (A. Foucault, Junod/MNHN, 2018)

Formes des reliefs, affleurement des roches, végétations, cultures, élevages, habitats, tout est lié et peut s’expliquer à l’aide de notions simples de géologie et de géographie.
Ce livre est parfait pour accompagner nos balades dans ce beau pays de France et pouvoir les apprécier autrement. Avec lui, nous partons à la découverte des particularités géologiques si variées de nos régions qu’il est possible d’en faire des buts de promenade. (...) Lire la suite
 

NOTRE AIR EST-IL RESPIRABLE ?
Lise Loumé et Francelyne Marano

Notre air est-il respirable ? (L. Loumé, F. Marano, Quae, 2018)

Ce livre fait partie d’une collection d’ouvrages s’adressant à un public non spécialiste, écrits par des journalistes scientifiques sous la direction d’experts du sujet traité. Notre air est-il respirable ? est écrit par la journaliste Lise Loumé, sous la direction scientifique du Pr Francelyne Marano et avec une préface du Pr Alain Grimfeld. (...) Lire la suite
 

SCHRÖDINGER A LA PLAGE
LA PHYSIQUE QUANTIQUE DANS UN TRANSAT

Charles Antoine

Schrödinger à la plage. La physique quantique dans un transat (C. Antoine, Junod, 2018)

Si vous voulez profiter de l’été pour faire une balade extraordinaire dans le monde étrange et fascinant de la physique quantique, ce livre est le compagnon idéal. Il vous fera découvrir que dans le monde quantique, tout est différent : la double nature des photons, la possibilité de téléportation, le chat à la fois mort et vivant, le vide susceptible de contenir une énergie fabuleuse, etc. (...) Lire la suite

 
ET AUSSI, SUR NOTRE SITE INTERNET...
 
FIL D'ACTUALITES scientifiques et techniques.

Sélection d'EXPOSITIONS en cours.

Partager sur Facebook
Tweeter
Partager sur LinkedIn
Faire suivre
Copyright © 2018 AFAS, Tous droits réservés.


Mettre à jour vos préférences 
Vous désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp