Copy
Découvrez le 3ème épisode de Nothing To Add. Olivier nous parle de globalisation, se questionne sur l'écart nord-sud et pense la nature de l'être humain en relation à la possibilité de la décroissance. Un portrait vacillant, entre ombre et lumière.
NOTHING TO ADD / LA DECROISSANCE
Épisode 3/10 : rencontre avec Olivier
Où il est question de globalisation, de l'écart nord-sud et de la nature de l'être humain
Mon souhait en réalisant Nothing to add est de contribuer à la réappropriation de la politique par les citoyen.ne.s. Et le concept de décroissance est lui-même profondément politique puisqu’il questionne la société capitaliste et néolibérale dans laquelle nous vivons, ou survivons. Ce que j’aime dans ce concept de décroissance c’est qu’il permet de réfléchir de manière transversale aux racines de nos maux et de faire des ponts entre différentes approches du monde.
Olivier nous livre un regard sombre sur l'humanité, profondément égoïste il lui semble, et voit difficilement comment mettre en place la décroissance, inéluctable et nécessaire, sans l'intervention d'une main de fer. La dictature verte est-elle souhaitable ?
Je ne le crois pas. A nous de repenser notre rapport au monde et au prix à payer pour notre confort.

 
Clémence Le Prévost - Réalisatrice
Pour en savoir plus sur Olivier et la décroissance, cliquez sur la vidéo ci-dessous
Nothing To Add La Décroissance 3/10 Olivier
Nothing To Add : La Décroissance - Épisode 3/10
Planètes360, site d’information indépendant, est partenaire de l'événement et diffuse les 10 épisodes de la série à raison d’un épisode par semaine du 7 février au 11 avril.
Le 23 février, a eu lieu la soirée Nothing To Add. Une très belle soirée où vous avez pu découvrir la série et diverses installations autour du sujet de la décroissance. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribuées à la réussite de la soirée : Alice Gantier, Anne Marion-Gallois, Benjamin Meignan, Claire Duplan, David, Edu, Elsa, Joanna, Martes Bathori, Maryline Guitton, Paul, Priyanka, Sarah, Vincent, mon père et ma mère. La convivialité était au rendez-vous grâce à la belle présence de tou.te.s les participant.e.s. Merci pour votre grâce, votre enthousiasme, vos paroles généreuses et encourageantes. Je ressors de cette soirée avec un sentiment de victoire, celui d'un grand accomplissement en tant qu'artiste et en tant que femme. Merci !
Le Mur de la Décroissance : où l'on fait des ponts, a été réalisé par Claire Duplan.
Les citations qui y apparaissent sont tirées de :

 - Soigner l’esprit, guérir la Terre, Introduction a l’écopsychologie, de Michel Maxime Egger - ed. LABOR ET FIDES - 2015
 - RECLAIM, Recueil de textes écoféministes, choisis et présentés par Émilie Hache - ed. Cambourakis - 2016
 - Décroissance, Vocabulaire pour une nouvelle ère, Coordonné par Giacomo D’Alisa / Federico Demaria / Giorgos Kallis - ed. Le Passager Clandestin - 2014
Des questions ? Des commentaires ? Ecrivez !
Share
Tweet
Forward
Copyright © 2017 Clémence Le Prévost - Filmmaker, Tous droits réservés.
Graphisme : Alice Gantier



Vous souhaitez modifier vos paramètres ?
Vous pouvez choisir vos préférences ou vous désinscrire.

Email Marketing Powered by Mailchimp