Copy
Afficher le courriel dans le navigateur
Chaque mois, l’actualité cycliste vous est présentée en accéléré et sous forme de courtes nouvelles. À l’image d’un sprint, cette infolettre se veut brève, dynamique et excitante. Une façon de rester informé sans toutefois devoir réduire la cadence. Ainsi, le temps de quelques coups de pédale, on revient sur les faits saillants des dernières semaines et on met la lumière sur des initiatives passées ou à venir. Parce que concilier travail/études, famille/amis et vélo, c’est du sport. Alors, permettez-nous de rouler avec vous.

Le vélo est une des activités physiques les plus pratiquées au Québec, tant chez les hommes que chez les femmes. Mais le ratio hommes-femmes dans la pratique générale est loin de se transposer dans la pratique dite plus sportive. Pourquoi en est-il ainsi? Pourquoi y a-t-il nettement moins de femmes licenciées par la FQSC?
 
Le Québec a le privilège de pouvoir compter sur de merveilleuses ambassadrices à l’international. Considérant le petit bassin de coureuses dans la province, cet exploit est d’autant plus impressionnant. Alors, comment faire grossir le peloton féminin et ainsi maximiser l’émergence d’athlètes de haut niveau? Comment attirer de nouvelles recrues?
 
Dans le cadre de son projet de féminisation du cyclisme, la FQSC a notamment créé l’Échappée Belle en 2010 et organisé un camp d’entraînement féminin au mois d’août.  
Échappée Belle - Édition 2018

Une forte délégation québécoise a été dépêchée à Milton (Ontario) afin de prendre part aux Championnats canadiens élites et maîtres disputés du 27 au 29 septembre. Félicitations aux représentants du fleurdelisé, qui ont récolté un total de 11 médailles. Mention spéciale aux athlètes qui ont décroché le convoité titre de champion national.
 
Joël Archambault, Hugo Barrette et Patrice Saint-Louis (vitesse par équipe)
Hugo Barrette (kilo et vitesse individuelle)
Ariane Bonhomme et Laurie Jussaume (poursuite par équipe)
Laurianne Genest (500 m)
Laurianne Genest et l’Ontarienne Amelia Walsh (vitesse par équipe)
Grâce aux incroyables performances réalisées lors des Championnats du monde sur route présentés à Innsbruck (Autriche), le Canada s’est inscrit au quatrième rang du classement des nations. Un record pour les représentants de l’unifolié. Et les Québécois ont largement contribué à cette réussite.
À l’issue des Mondiaux, dernier gros rendez-vous de la saison, les Canadiennes se sont inscrites au deuxième rang du classement UCI, derrière les redoutables représentantes suisses. Les athlètes originaires du Québec ont évidemment participé à l’effort collectif. Leurs confrères masculins ont, eux aussi, bataillé fort pour faire honneur au pays.
SPHERIK, fournisseur des vélos de l’équipe du Québec sur route
En vertu d’une entente de quatre ans, le constructeur de vélos et de roues haute performance fournira les vélos de réserve de l’équipe du Québec sur route et contribuera aux bourses remises dans le cadre du Méritas Jean-Yves Labonté.
 
En cas de bris mécanique ou autre désagrément de dernière minute, les coureurs, lorsqu’ils prendront part à des projets de l’équipe du Québec, pourront donc troquer leur vélo pour l’un de ceux mis à leur disposition par SPHERIK.
 
À titre de présentateur du Méritas Jean-Yves Labonté, une activité de financement visant à récompenser de jeunes vedettes montantes du cyclisme au Québec, SPHERIK contribuera aux bourses qui leur seront remises. En effet, la compagnie de vélos qui réalise l’ensemble des étapes de conception au Québec offrira certains des items qui seront mis à l’encan.
Copyright © *2018* *FQSC, Fédération québécoise des sports cyclistes*, Tous droits réservés.

Vous désirez modifier vos paramètres d'abonnement?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste

 
Twitter
Facebook
Website