Copy
La lettre de Généalogie-Aisne - 15/05/2020
View this email in your browser
Maison natale de Condorcet à Ribemont (collection particulière)

Bonjour à tous et toutes ,

Cette nouvelle semaine est celle du déconfinement tant attendu qui, bien que progressif, permet à chacun de nous de circuler plus librement. Une grande prudence reste cependant de mise et l'heure n'est pas encore au retour à la normale. 
Notre lettre va cependant reprendre à partir de maintenant son rythme bi-mensuel; la prochaine parution est donc prévue le 29 mai. Pour l'instant, aucune de nos permanences ne peut encore reprendre ni aucune de nos manifestations avant le mois de septembre probablement. Les archives départementales restent encore fermées tout comme la plupart des lieux de culture et d'échange. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la reprise de nos activités dès que nous le pourrons.
Le personnage présenté cette semaine est Condorcet, dont Jean-Marc Dubois, notre trésorier, est le cousin par la branche maternelle. Sur l'image présentée ci-dessus, sa maison natale est la seconde en partant du bas à droite. C'est aujourd'hui un musée qui lui est principalement consacré, inauguré en 2001 par Robert Badinter et ouvert le dimanche de 14h30 à 18h. Un lieu à visiter dès que possible !

Bonne semaine à tous. Prenez soin de vous et restez prudents.
Marie-Agnès Schioppa
 Présidente de Généalogie-Aisne
RELEVÉS : appel aux bonnes volontés
 
Tables des mariages:
Nous avons entrepris le relevé des tables des mariages à partir des tables décennales en ligne sur le site des AD. Notre objectif est de les diffuser  le plus rapidement possible. Vous pouvez nous aider, cela prend assez peu de temps et vous avez la possibilité de choisir la commune que vous souhaitez. N'hésitez pas à proposer votre participation.
Natty et Marie-Agnès

Militaires de la guerre franco-prussienne:
Je commence à relever dans les communes en ligne, les militaires décédés pendant la guerre Franco-Prussienne (1870/1871). L’Aisne comportait 817 communes, j’ai donc besoin d’aide.
 Si nos adhérents voulaient bien me donner un coup de main, ce ne serait pas de refus.  La tâche, à moi tout seul, risque d’être chronophage, mais pas difficile si nous sommes plusieurs.
 Il suffit de consulter les actes de décès en ligne entre 1870 et 1872 (y compris les transcriptions).

 Qui peut m’aider ?  
Surtout me contacter avant de commencer  pour ne pas travailler sur des communes déjà relevées et pour avoir la trame du fichier.
Olivier.


Pour proposer votre aide:

mailto:contact@genealogie-aisne.com
Gens de chez nous :

Nicolas de Condorcet
 

 

PHILOSOPHE, MATHEMATICIEN ET HOMME POLITIQUE
 

Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat de Condorcet est né le 17 septembre 1743 à Ribemont. Son père était issu d’une famille de province, à Condorcet dans la Drome, possédant le titre de Comte depuis la fin du Xe siècle. Ils étaient six enfants. Cadet, il était capitaine au régiment de Barbançon dont la garnison était à Ribemont. Sans fortune, il épouse une riche veuve, Marie-Madeleine Gaudry, mariée auparavant au capitaine de Saint-Félix. La famille Gaudry était originaire d’Autreppes en Thiérache.
Antoine de Caritat de Condorcet sera tué à Neuf-Brisach le 22 octobre 1743. Son fils n’a donc que cinq semaines et c’est sa mère qui l’élève dans la maison natale située Grand-Rue à Ribemont. Il a un précepteur de 1752 à 1754, puis va au collège des jésuites de Reims.  Les méthodes d’éducation et de discipline qui y sont pratiquées le marqueront et il gardera une animosité envers les prêtres. Il est en 1758, élève au plus prestigieux établissement de Paris, le Collège de Navarre, renommé pour son enseignement scientifique. 
Elève de d'Alembert de 1765 à 1774, il devient son ami. Il se concentre sur les Sciences. En 1765 il publie Essai sur le calcul intégral. De 1767 à 1769 il écrit ses premiers articles sur l'arithmétique et le calcul des probabilités. Il devient secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences en 1775, puis membre de l’Académie française et inspecteur des Monnaies. Il contribue au complément de l’encyclopédie. Il se lie avec Turgot, Voltaire, Franklin, Jefferson et les grands de l’Europe des lumières.
 Il s’engage dans de nombreuses causes : avocat des erreurs judiciaires, défenseur des Protestants et des Juifs, la lutte contre l’esclavage, légalité de droit des hommes et des femmes et l’abolition de la peine de mort (Il ne vote pas celle de Louis XVI).
Pendant la Révolution, il s’investit en politique en écrivant de nombreux articles et est un des premiers à réclamer la République. Député de la Législative, puis de la Convention, il soumet   un projet de Constitution.  Il propose un programme pour l’Instruction publique, qui sera encore d’actualité au siècle suivant.
 Le 28 novembre 1786, il épouse Sophie de Grouchy née en 1764 fille d’un marquis et sœur du futur Maréchal d’Empire Emmanuel de Grouchy. Belle et intelligente, elle ouvre un salon littéraire et partageant les idées de son mari, reçoit les philosophes. Ils ont une fille en 1790 Alexandrine Louise Sophie, appelée Elisa qui se marie   en 1807 avec un général d’Empire d’origine irlandaise Arthur O’Connor.
 Sous la Terreur, Condorcet est décrété d’accusation et se cache pendant 9 mois. Ne voulant pas risquer la vie de celle qui l’a hébergé, se fait prendre, sous un faux nom, Pierre Simon, en cherchant un nouveau refuge. On le retrouve mort dans sa cellule, à Bourg-Égalité, deux jours après son arrestation, le 29 mars 1794. On ne sait pas s’il est décédé de mort naturelle (il n’était pas en bonne santé) ou s’il s’est volontairement empoisonné pour échapper à l’échafaud.
Il sera inhumé dans une fosse commune à Bourg-Égalité (Bourg-la-Reine) et son corps ne sera pas retrouvé. Un caveau vide porte toutefois son nom pour l’honorer au Panthéon.
Après le 9 thermidor, son épouse Sophie, qui avait subsisté en ouvrant une boutique de lingerie et en dessinant des portraits, récupère une partie des biens de la famille qui avaient été confisqués et publie les œuvres de son mari, dont voici les plus importantes :
Réflexions sur l’esclavage des Nègres,
De l’influence de la révolution d’Amérique sur l’Europe
Idées sur le despotisme à l’usage de ceux qui prononcent ce mot sans l’entendre
Sur l’admission des femmes au droit de cité.
Mémoires sur l'instruction publique
Ce que les citoyens ont droit d’attendre de leurs représentants
Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain
 Sophie de Condorcet, opposée à l’Empire, rouvrira son salon littéraire et décédera le 6 septembre 1822 à Paris.
 La maison natale de Condorcet, détériorée par la Grande Guerre, a été acquise par la commune de Ribemont et après restauration sera transformée en musée.  En 1947, une statue, œuvre du sculpteur Diosi, a été érigée sur la place Tiefaine et rappelle ce grand homme.
 

Ci dessus
  • Maison natale de Condorcet après la  Grande Guerre - collection particulière
  •  Portrait de Marie Louise Sophie de Grouchy (auteur inconnu)
    Source internet - Domaine public
  • Gravure de Fragonard  représentant la mort de Condorcet  dans sa  prison de Bourg-Egalité - Collection de la Société académique
  • Dessin de la plaque qui était apposée sur sa maison natale avant 1914 - Dessin de Joachim Malézieux © Société académique
  • Source : exposition Gens de chez nous de 2019 Journées du patrimoine -
Ci-dessus:
  •  Acte de mariage du 28 décembre 1886 à Condécourt de Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, Marquis de Condorcet avec Marie Louise Sophie de Grouchy. Signatures des témoins, dont Marie Paul Joseph du Motier, Marquis de La Fayette - sources archives départementales du Val d’Oise.
  • Statue de Condorcet à Ribemont  - photo Généalogie-Aisne
  • Arbre Généalogique de Condorcet
 
Aux archives départementales
Le document du mois de mai présenté par les archives départementales traite d'un sujet peu connu: les attelages de chiens au XIXe siècle.
A lire
Le cheval du pauvre

Source: archives départementales de l'Aisne
Mises à jour

Relevés :
Nouveaux :

Montigny lès Condé M 1727-1800
Rogny TDM 1802-1919
Dorengt : M 1670-1823, TDM 1824-1862
Fontaine-lès-Vervins TDM 1809-1811
Fesmy-le-Sart- Le Sart TDM 1846-1882
Aizy-Jouy-Jouy TM 1843-1902
Seboncourt TDM 1802-1862


Religieux:
8 nouvelles entrées pour Berthenicourt, Moÿ de l'Aisne, Craonnelle, Sainte Croix.


 Instituteurs
Nouvelles entrées : 13
pour les communes de : 
Beaurevoir, Bohain-en-Vermandois, Château-Thierry, Coincy, Mont-Saint-Père, Ollezy, Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt, Saint-Michel, Saint-Quentin, Soissons, Tergnier (Fargniers), Watigny, Wiège-Faty,

Mises à jour : 12 
pour les communes de : Castres, Fontaine-Uterte, Hinacourt, Hirson, Mondrepuis, Origny-Sainte-Benoîte, Proix, Saint-Quentin, Saint-Thibaut, Sancy-les-Cheminots, Vendelles, Viry-Noureuil,


Migrants et étrangers :
-
  2 migrants
- 7 étrangers


Meuniers :
11 entrées cette semaine dans la base meuniers pour les communes de :
Braine, Bucy-le-Long, Buzancy, Celles-sur-Aisne, Couvrelles, Fleury, Pont-Arcy, Rogny et Vic-sur-Aisne




 

GUERRE FRANCO-PRUSSIENNE:
CHARPENTIER Auguste
HARBOUX Armand dit Eugène
FRANJUS Charles Toussaint dit Arthur
TERLET Napoléon Henri Charles
MARTIN Honoré Anatole Georges
PONCHELET Roger Ernest Edouard
BREBANT Eugène Théophile
DELCHAUX Louis Adhémar
CIRIER Victor
LEMOINE Henri Marcel
LESOURD Jules Louis Philippe
PREVOST Charles Joseph Hector
FRANCOMME Lucien
LEBURGUE Félix Alfred Fernand
LEROY Hector Eugène
LEFEVRE Louis Joseph Etienne
LAMY Jean-Baptiste
GOSSET Gustave Appolon
CAVREUX Louis François
MAFILLE Paul dit Célestin
LOTTELIER Marc Victor
DELACOURT Jules
VENET Charles Henry
PELLETIER Théodore Benjamin
BETHUNE Auguste Victor
COURTEAU Arthur
GAUGER Eugène Amédée
DELHAYE Nicolas Edouard
POTENTIER Cyrille Eugène Désiré
BERDEAUX Auguste Armand
HARLEUX Denis
PICARD Rémy dit Emile
MOREAU Désiré Théophile
MONCEAU Auguste Eugène
ELIET Jules Gustave
BROUET Jules Augustin
MARTEAU Pierre Edouard
ALBOUCQ Jules Théodule
FLOQUET Léon Eugène
CLIN Jules Jean-Baptiste
BLEUX Clodomir Arthur
LANGLET Jean-Baptiste Denis
MARECHAL Onésime Victor
BAUBE Jules Florentin
PETIAUX Louis Julien
LANDOUZY Jules Alexis Léon
ODEN Eugène Emile
HAUTION Paul Ernest Léandre
TROCHAIN Alphonse Eléonor
DUBOIS Pierre
BRIN Charles Louis
VINCENT Alfred Joseph
HURIER Polycarpe Arthur
BON Charles Léon
PESTEL Emile Gustave Bernard
 
Sur le net:
les trésors du service historique de la Défense
Le SHD propose l'accès à de nombreux documents très intéressants: dessins, plans, affiches, etc.
Pour accéder aux trésors du SHD c'est ici

Source: Service historique de la Défense
Informations
Adhésions ou réadhésions:

Pour adhérer ou de réadhérer à notre association, rendez-vous  sur notre site:
- rubrique "l'association" puis "devenir adhérent" pour les nouvelles adhésions  
- "renouveler ma cotisation" pour ré-adhérer 

Cartes d'adhérent: nous ne ferons plus de cartes ni de timbres pour les actualiser à partir de 2019. Le courriel de remerciement envoyé tient lieu de justificatif, conservez-le.

 

Archives départementales de l'Aisne: 
Fermées

Dates permanentes téléphoniques Généalogie-Aisne:
Permanence téléphonique au 06 45 41 55 73, les lundis et les mercredis de 15h30 à 17h, le vendredi de 17h30 à 19h .
En cas d'absence, n'hésitez pas à laisser un message, nous vous rappellerons dès que possible.


Liste de discussion yahoo sur la généalogie et l'histoire dans l'Aisne :
Elle est indépendante et ouverte à tous et nous métrons les ressources de notre association et de nos membres au service de cette liste pour essayer de venir en aide à ceux qui sont des informations. Cette liste sera un complément à notre forum et à chacun de choisir le support qu'il préfère.
Si vous souhaitez vous inscrire: genealogie_aisne-subscribe@yahoogroupes.fr
Un compte yahoo est nécessaire.


 

Twitter
Facebook
Google Plus
Email
Website
 désinscription

 






This email was sent to <<Adresse mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Genealogie-aisne · 20 rue de courberaie · Chaligny 54230 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp