Copy
SEPB 463 - 5e édition
Pour être mieux informé(e) et représenté(e)
Difficulté à voir le contenu?
Voir en version web
Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous allez bien et que vous n’êtes pas trop impatients et impatientes concernant l’arrivée du printemps.
 
Vous pourriez me dire aussi que vous avez hâte que votre convention soit réglée et négociée.
Je ne peux vous faire de prédiction sur l’arrivée du printemps… Je ne peux non plus vous dire quand nous aurons un règlement. Par contre je tiens à vous confirmer que les discussions avancent bien. Plusieurs d’entre vous me disent que c’est long et que les régimes de retraite et d’avantages sociaux ont été négociés en dehors de la table de négociation. C’est vrai et je dois vous préciser ceci : lors des 3 dernières négociations, il n’y a pas eu de changements aux régimes de retraite et d’avantages sociaux, ce qui fait que malgré le fait que nous avons toujours eu des demandes, l’état financier du régime de retraite nous obligeait à laisser tomber nos demandes. Pour les assurances collectives, nous avons référé le tout à un groupe de travail qui devait se pencher sur la baisse des augmentations des coûts du régime d’assurances. Ce qu’il faut en conclure c’est que ces éléments ont toujours été conclus rapidement en négociations.
 
Ceci étant dit, il est vrai que cette négociation peut paraître longue mais compte tenu que nous avons déposé à l’employeur notre cahier de demandes qu’en janvier 2016, et non pas en septembre 2015, les délais ne sont pas déraisonnables. Je vous le répète, ça avance bien. 
 
Le 31 mars dernier avait lieu le premier conseil Québécois du SEPB Québec. Chacune des sections locales ont présenté lors de ce conseil Québécois leur réalité, leurs enjeux et leurs priorités. Ce fût très intéressant d’entendre nos collègues faire un exposé sur leur section locale et par le fait même les gens qui composent leur exécutif. C’est une excellente occasion de se rassembler et de discuter ensemble de la vie syndicale en général.
 
Il y a eu élection au poste de président où notre ami et collègue Loïc Breton a été élu par acclamation, il y a eu aussi élection au poste de secrétaire où Yannicque Williamson a été aussi élue par acclamation. En ce qui concerne le poste de directrice exécutive, Katéri Lefebvre a été élue par acclamation. Félicitations aux 3 candidats-es pour leur élection et pour la confiance qu’ils inspirent auprès des délégué-es présents.
 
Il me fait également plaisir de vous annoncer que Kathia-Alexandra Narcisse a été élue sur un poste pour représenter la région du Québec au COPE SEPB pour les jeunes travailleurs et travailleuses au sein du comité équité. Ce comité rassemble des gens représentant des personnes racisées, jeunes, LGBT et autochtones. Chacune des 4 régions aura son comité équité et sera représentée à l’exécutif national du COPE SEPB. Merci à Kathia pour son implication et félicitations pour son élection.
 
Bonne lecture.
 
Pierre Tourville
Président SEPB 463
Chères collègues, chers collègues,

C’est avec une grande fierté que je vous livre ici ma dernière édition des Échos du SEPB-463.  MA dernière, et non pas LA dernière, puisque je tends maintenant le flambeau à la nouvelle Directrice Information, Doris Brunelle, qui saura relever le défi avec panache, j’en suis convaincu.  De mon côté, je prends dorénavant la relève de Josée Turbide en tant que Directeur Formation.  Je serai donc appelé à siéger au sein du comité paritaire de Formation qui est composé de deux représentants de l’employeur et de deux représentants du syndicat afin de discuter des besoins de formation pour les employés.  Je siégerai également sur le comité d’Éducation du SEPB-Québec afin de discuter des besoins de formation pour l’ensemble des membres du SEPB-Québec et, par le fait même, transmettre les besoins de formation syndicale des membres du 463.  Je continuerai tout de même à collaborer au journal via différentes chroniques.

Dans un autre ordre d’idée, du 28 novembre au 2 décembre dernier, quelques membres de votre exécutif, dont moi-même, avons participé au 31e congrès de la FTQ qui a eu lieu au Palais des Congrès de Montréal.  Cela a été l’occasion pour les quelques 800 délégués et déléguées présents de débattre et discuter afin d’élaborer le plan d’action de la centrale pour les années à venir.  De nombreuses résolutions ont été adoptées concernant, entre autres, l’emploi et les services publics, la santé et sécurité du travail, les assurances et régimes de retraite, les changements climatiques, le salaire minimum à 15$ l’heure et les inégalités sociales.  Un fort appui a également été apporté aux délégations de Delastek (syndicat Unifor), en grève depuis le 1er avril 2015, et de la résidence 600 Bousquet de Drummondville (syndicat SQEES-298), en grève depuis le 21 juin 2016.

Nous avons également assisté à une présentation de Jérôme Dupras, bassiste du groupe les Cowboys Fringants et membre du comité scientifique à l’origine du programme 375,000 arbres.  La FTQ invite tous ses membres à se joindre au mouvement.  Vous avez, d’ailleurs, reçu un courriel à ce sujet le 12 avril dernier.

En terminant, j’en profite pour saluer et remercier notre collègue Jo Ann Raymond qui nous quitte pour une retraite bien méritée.

Syndicalement vôtre,

Sébastien Brunet
Directeur Formation
Court message de votre nouvelle Vice-Présidente principale

C’est avec grand honneur que je prends la relève de Jo Ann Raymond qui nous quitte pour une retraite bien méritée. Dans les dernières semaines, j’ai pu me familiariser avec ses dossiers. Je vais maintenant m’occuper principalement des griefs et des avantages sociaux incluant les arrêts de travail pour maladie. Je vais aussi participer aux dossiers de relation de travail en collaboration avec Josée Yasconi et Pierre Tourville. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Sans oublier, bien entendu, que votre première référence est votre déléguéE. Si vous n’avez pas de déléguéE dans votre service, je vous invite à commencer à y penser. Entre les assemblées générales, la personne déléguée est votre meilleur lien avec votre exécutif syndical. Je vais vous en parler plus longuement dans la prochaine édition.

À bientôt !

Marie-Céline Rose
Vice-Présidente principale SEPB 463

Bonjour à vous tous!
 
WOW! Qui aurait cru! Je suis à mon bureau du service à la clientèle (depuis Octobre 2013) et, un jour, on me demande d'être assistante déléguée syndical et, par la suite, déléguée. 
 
Un peu plus tard, avec un peu plus de cheveux gris, Pierre Tourville me demande si je serais intéressée à être directrice de l'information sur l'exécutif.  Offre que j'ai acceptée! Ce nouveau mandat est pour moi un beau défi qui sera, je le sais, rempli d'aventures et de découvertes.
 
Je voudrais remercier Sébastien Brunet qui a navigué avec finesse à la barre en tant que Directeur Information pour SEPB 463.

Un peu plus tard, avec un peu plus de cheveux gris, Pierre Tourville me demande si je serais intéressée à être directrice de l'information sur l'exécutif.  Offre que j'ai acceptée! Ce nouveau mandat est pour moi un beau défi qui sera, je le sais, rempli d'aventures et de découvertes. Je serai à ce poste par intérim.

Vous savez des gens comme moi qui sont dans la cinquantaine (Ok Ok là! début cinquantaine je ne suis pas si vieille!! HaHaHa) ont pris le temps de s'asseoir avec les dirigeants d'entreprise afin d'échanger pour bâtir un avenir meilleur avec des conditions équitables pour notre génération et les futures à venir. 
 
Soyons tous (tes) à l'écoute, le mouvement syndical n'est plus un mouvement des années 60/70/80, nous sommes en l'an 2017!!! Et nous devons tous nous soutenir comme des frères et sœurs le feraient et écouter ce que cette jeune et nouvelle génération a à nous apporter!
 
Soyez présent au Congrès SEPB 463 qui se tiendra le 28 Octobre 2017.
Nous avons tous (tes) quelques choses à DIRE!

Doris Brunelle
Directrice Information

Aujourd’hui, je veux vous parler de nos statuts et règlements. Qu’est-ce que les statuts et règlements de notre syndicat ? Eh bien ce sont toutes les règles qui régissent le fonctionnement de notre section locale.

Les statuts et règlements de notre section locale ont été adoptés le 26 juillet 1972 et ils ont été amendés plusieurs fois depuis. Les derniers amendements remontent au congrès du 5 novembre 2011.

Ceux-ci servent à assurer la bonne marche des affaires courantes de notre section locale.

On y retrouve entre autres :
  • Les buts et objectifs de notre syndicat
  • Les règles régissant les finances (cotisation syndicale)
  • La procédure d’élection de vos officiers syndicaux (membre du comité exécutif, délégué, vérificateur)
  • La composition des membres de l’exécutif et les responsabilités de chacun des membres de l’exécutif
  • Les règles qui régissent les assemblées générales des membres
  • Les règles qui régissent le conseil général
  • Les règles qui régissent le congrès de notre section locale
  • Les règles qui régissent le comité de négociation de l’unité bureau

Afin de vous permettre de bien comprendre, voici quelques définitions:

Le congrès : Le congrès est l’instance suprême de notre syndicat local (le congrès a lieu tous les deux (2) ans, à l’automne)  et c’est lors de cette assemblée que sont établies, entre autres, les politiques, les orientations de notre section locale.

L’assemblée générale des membres : L’assemblée générale est composée de tous les « membres en règle » de notre section locale et celle-ci est convoquée par le comité exécutif. Une assemblée générale spéciale des membres peut aussi être convoquée par les personnes dirigeantes ou par dix pour cent (10%) des membres.

Le conseil général : le conseil général est formé du comité exécutif, des délégués et assistants délégués. Le conseil général est l’instance décisionnelle entre les congrès et les assemblées générales.

Le comité exécutif : le comité exécutif de notre syndicat est formé de douze (12) officiers élus : le président (e), quatre (4) vice-présidents (es), le ou la secrétaire, le ou la trésorier (e) et cinq (5) directeurs.  Ces personnes sont vos représentants auprès de l’employeur. Le comité exécutif dirige le syndicat local selon les buts et objectifs  de notre syndicat local.
Un livret des statuts et règlements est disponible pour tous les membres au bureau du syndicat.  Vous pouvez en faire la demande à votre délégué(e),  il ou elle se fera plaisir de vous en remettre une copie si vous n’en avez pas déjà une en votre possession.
 
Syndicalement
 
Éric Bédard
Secrétaire SEPB 463

 



Nous sommes à la recherche de délégué (e) et assistant (e) délégué (e) pour certain département.

  • STR / Assistant délégué
  • Transport / Assistant délégué
  • Exploitation des technologies informatiques / Délégué & Assistant délégué
  • Service à la Clientèle / Assistant délégué
  • BCGM / Délégué & Assistant délégué
  • Mesurage / Délégué
  • Tech. Projet, construction et arpentage / Assistant délégué
  • Ventes, Datech, Télécom et RCAC /  Délégué
  • Facturation / Assistant délégué
  • Achats, PBM, Immeuble, Poste / Délégué & Assistant délégué
  • Comptabilité, Paie / Délégué & Assistant délégué
  • BA Mauricie / Assistant délégué
  • BA Estrie / Délégué
Si vous avez tout à coup la piqure et que vous désirez poser votre candidature,
envoyez nous un courriel à sepb463@gazmetro.com
Il y  a un comité qui est très important, celui du COMITÉ DES JEUNES!
Nous sommes à la recherche de gens de 35 ans et moins qui aimeraient se joindre au comité.
Contactez la responsable, Kathia Narcisse afin d’avoir plus de détails. 
knarcisse@GazMetro.com 


Depuis le 9 mars 2011, date de ma première formation en Santé et Sécurité au Travail (SST), je poursuis cette formation spécialisée dans le but d’être la relève de Marie-Céline Rose ce qui est maintenant chose faite.  Ce jour est arrivé avec le départ à la retraite de ma collègue et mentor Jo Ann Raymond de qui j’ai beaucoup appris tant au niveau syndical qu’au niveau personnel.  Bonne retraite chère amie !

En ce qui a trait aux dossiers Formation, je laisse le soin à Sébastien Brunet de vous informer sur la continuité des projets que j’ai débutés : le suivi des programmes d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) et la promotion des postes à risque (qualifications spécifiques).  En plus des suivis généraux dans le comité paritaire de Formation.

Ceci étant dit, voici mes fonctions qui me sont dorénavant attitrées dans mon nouveau rôle :
  • congé de maternité/paternité/parental (rqap)
  • ergonomie
  • accidents au travail/passés proches (gde) 
Les comités dont je siègerai :
 
  • Comité central SST de Gaz Métro et je participerai aux différents comités sectoriels
  • Comité SST du SEPB Québec
  • Comité coaches en ergonomie de Gaz Métro
  • Comité des délégués sociaux de Gaz Métro
  • Comité de négociation de Gaz Métro (prochaine négo seulement)
  • Comité des vêtements de Gaz Métro
 
La santé et la sécurité font parties intégrantes de notre vie au quotidien autant au travail qu’à la maison.  De l’information supplémentaire sur des différents sujets vous seront envoyées d’ici les prochaines semaines.
En terminant, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions, il me fera plaisir de vous répondre.

Syndicalement vôtre,

 
Josée Turbide
Directrice santé et sécurité au travail
514 598-3395

 
Chères Consœurs, Chers Confrères,

Je ne serai pas parmi vous lors de la tombée du journal mais je tenais à faire ma dernière chronique. Elle portera, cette fois-ci, sur les griefs déposés ainsi que ceux réglés depuis le congrès du 24 octobre 2015.



Concernant les dossiers en arbitrage, il y a deux (2) dossiers principaux : le premier dossier englobe 3 griefs, le deuxième dossier englobe 14 griefs.

L’article 13.04 stipule qu’après 12 mois de la date de l’événement, l’avis disciplinaire doit être retiré du dossier de la personne. Un suivi est fait par la personne Vice-Présidente Principale afin que ce soit fait.

Je profite de l’occasion pour vous remercier de votre appui et de votre confiance que vous m’avez accordés toutes ces années. Je vous souhaite une bonne continuité syndicale afin que vous puissiez conserver vos acquis et obtenir d’autres gains.

Syndicalement vôtre,

Jo Ann Raymond
Vice-Président Principale SEPB 463
Un réseau d’entraide syndical – SEPB 463

Des membres de notre section locale ont suivi un cours de base en relation d’aide pour devenir délégué-e social-e (DS). Par la suite, les DS participent à de multiples activités complémentaires de formation organisée par les Conseils régionaux – FTQ ainsi que SEPB Québec. On compte aujourd’hui plus de 2500 DS à la fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ce, dans toutes les régions du Québec.

Ce sont des aidants naturels, comme plusieurs les appellent. Ce ne sont ni des spécialistes, ni des thérapeutes, mais des personnes qui ont le cœur à la bonne place, qui savent ÉCOUTER sans porter de jugement, et qui veulent aider une consœur ou un confrère vivant une problématique telle que : deuil, divorce, épuisement professionnel, harcèlement, toxicomanies, suicide, cyberdépendance, etc.

Les DS sont des personnes qui peuvent, selon la problématique, vous RÉFÉRER vers les ressources syndicales, communautaires ou professionnelles.

Une aide d’égal à égal vous est offerte sur une base libre et volontaire, mais surtout CONFIDENTIELLE

Tout comme le comité santé et sécurité, l’aspect PRÉVENTION est un important volet de notre action syndicale : on ne se limite pas qu’à la « réparation ».

C’est un réseau d’entraide syndical sur lequel vous pouvez compter en tout temps, pour l’amélioration de votre qualité de vie personnelle et/ou professionnelle.

Pour le Syndicat, ce réseau se veut un moyen additionnel pour voir au mieux-être de ses membres.

J’ai donc le plaisir de vous présenter nos déléguées sociales et délégués sociaux.
N’hésitez pas à leur téléphoner si vous en ressentez le besoin ou si vous désirez obtenir une information sur une ressource à consulter.
Bienvenue au SEPB 463

       
Manquant : Philippe Foucault

En 2017, la Francofête se tenait du 13 au 26 mars.  La Francofête est une célébration du français et de la francophonie qui mise sur l'interaction entre francophones et francophiles au travail et dans les loisirs, dans tout le Québec et à l’extérieur, grâce à de nombreux partenaires. Elle met la langue française en valeur dans des villes, des quartiers, des entreprises et des organismes. Elle célèbre des personnalités et des artistes et récompense des initiatives et des publicités par l’entremise des Mérites du français et des prix Francopub.

Pendant la Francofête, la population québécoise est invitée à célébrer la langue française et la culture francophone d'ici et d’ailleurs en participant à plusieurs activités et concours. La plupart des activités mettent en vedette les 10 mots de la langue française choisis chaque année par le Québec et ses partenaires de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l’Organisation internationale de la Francophonie.

La Francofête est aussi l'occasion de récompenser des personnes et des organisations qui ont contribué à l'amélioration ou à la promotion du français. Ainsi, plusieurs prix sont décernés au cours de la Soirée des mérites et des prix Francopub, par exemple :
  • le prix Camille-Laurin;
  • les prix Francopub;
  • le Mérite du français dans la culture;
  • les Mérites en francisation des personnes immigrantes;
  • les Mérites du français au travail et dans le commerce;
  • les Mérites du français dans les technologies de l'information;
  • le Mérite du français en toponymie.
Soyez fier de votre langue et de notre culture et fêter en grand nombre la Francofête à chaque année!
Pour plus d’information https://www.francofete.qc.ca/
                                                                                                                                              
Claude Mathieu         
Représentent pour le SEPB463 du comité de francisation
Capsule historique
La première centrale syndicale au Québec a été fondée en 1921.  À cette époque, l'Église catholique encourage la création de syndicats catholiques afin de contrer l'influence américaine sur les travailleurs québécois. La Confédération des travailleurs catholiques du Canada fait donc son apparition. Elle regroupe près de 80 syndicats. Les revendications du moment visent essentiellement de meilleures conditions pour les ouvriers et leurs familles: on exige une diminution du nombre d'heures de travail, une hausse des salaires et une meilleure réglementation du travail des enfants.

Connaissez-vous le plus récent documentaire de Michael Moore?
Vous en avez peut-être déjà entendu parler ou encore l’avez déjà vu. Il s’intitule Where to invade next  (Quel pays envahir maintenant). Dans son documentaire, Moore nous fait voyager dans une dizaine de pays d’Europe (Italie, France, Finlande, Norvège et la liste continue), son but étant de démontrer à ses compatriotes américains, avec un ton humoristique, les travers de leur système social en dressant un portrait plutôt idyllique de celui de l’Europe. En passant par l’Italie, nous avons un aperçu des droits et des avantages sociaux des employés.  En France, c’est la qualité de la nourriture dans les écoles.  Du côté de la Slovénie, on se penche sur la gratuité de l’éducation, et c’est le système carcéral qui retient l’attention en Norvège. Moore compte rapatrier ces bonnes idées dans l’espoir qu’elles pourront être utilisées pour faire une réforme du système américain. Est-ce que ces bonnes idées venant d’ailleurs ont été gonflées pour créer davantage un écart entre le système américain et celui de l’Europe?  Peut-être, il doit évidemment vendre sa salade. Le bémol est que l’envers de la médaille des pays visités n’est pas souligné. Néanmoins, il est intéressant d’en faire un exercice nous aussi et de se demander si le gazon est vraiment plus vert de l’autre côté?
 
Bon film!      
Danielle Cayouette
Représentante Service à la cilentèle
Copyright © 2017 SEPB-463, All rights reserved.


mise à jour de mon abonnement | me désabonner de la liste

Email Marketing Powered by Mailchimp