Copy
SEPB 463
Pour être mieux informé(e) et représenté(e)
Difficulté à voir le contenu?
Voir en version web
Bonjour à toutes et tous,
 
Il me fait plaisir de vous écrire ces quelques lignes afin de vous informer sur certains points. Bonne lecture!!!
 
Je vais d’abord vous faire un statut sur la négociation pour le renouvellement de notre convention collective. Nous avons eu 22 séances de négociation. À la parution de cette édition de notre journal Les échos du SEPB 463 nous serons en pause pour la période estivale. Effectivement, les 8 et 9 juin auront été les deux dernières journées de rencontre. Nous reprendrons les discussions en septembre prochain. Nous avons établi un agenda avec l’employeur jusqu’en décembre 2016.
Les discussions avancent lentement. Elles sont parfois intenses mais toujours cordiales entre l’employeur et nous. Par contre, il est trop tôt pour vous dire si nous serons en mesure d’en arriver à une entente d’ici Noël… il se pourrait qu’on doive continuer après les Fêtes.
 
Au SEPB Québec, l’année 2016 est une année de grands changements. En effet, notre confrère Simon Berlin, directeur exécutif du SEPB Québec, prendra une retraite bien méritée. Il quittera ses fonctions en août prochain. Simon a été notre conseiller de 1986 jusqu’en novembre 2013. Je tiens à remercier Simon pour tout le soutien qu’il nous a donné pendant ces années. Il a contribué énormément à l’avancement et aux améliorations de nos conditions de travail.  Merci Simon, bonne et longue retraite!!!
 
Kateri Lefebvre, qui est actuellement directrice adjointe, remplacera Simon à la direction du SEPB Québec. Félicitations Kateri!!!
 
Me Pierre Gingras, directeur adjoint et responsable des services juridiques au SEPB Québec, prendra aussi sa retraite et quittera ses fonctions en août 2016. Pierre a travaillé dans plusieurs de nos dossiers juridiques et il a eu une excellente moyenne au bâton, si vous me permettez l’expression. De plus, de par ses sages conseils, Pierre nous a toujours guidé et conseillé nous, le 463,  le SEPB Québec, ainsi que notre structure canadienne COPE-SEPB.  Merci Pierre, à toi aussi, bonne et longue retraite, c’est tellement mérité!!!
 
Me Pierrick Choinière-Lapointe remplacera Pierre en tant que directeur adjoint et responsable des services juridiques. Félicitations Pierrick!!!
 
Notre conseillère, Josée Detroz, est nommée 2e directrice adjointe au SEPB Québec. C’est une fierté pour nous et je suis convaincu que Josée relèvera ce nouveau défi avec brio. Josée demeure notre conseillère malgré ses nouvelles fonctions et ses nouvelles responsabilités. Félicitations Josée!!!
 
Comme vous voyez, le SEPB Québec sera dirigé par une nouvelle équipe. Je suis convaincu qu’ils travailleront fort afin que le SEPB continue à progresser.  Cette équipe continuera à représenter et défendre tous les membres du SEPB Québec.
 
Nous avons maintenant 2 personnes qui siègent sur le comité des jeunes au SEPB Québec. Juliette Noël et Kathia-Alexandra Narcisse. Ce comité a pour but d’intégrer les jeunes de moins de 35 ans au monde syndical. C’est un excellent forum aussi pour qu’ils puissent faire valoir leurs points, leurs enjeux, ainsi que leurs préoccupations aux différentes structures syndicales.  Kathia a également été nommée membre substitut au comité des jeunes de la FTQ.  Je les remercie toutes les deux pour leur implication et je suis certain qu’elles vont amener de nouvelles idées, ainsi  qu’un souffle nouveau chez nous.
 
Je veux maintenant vous parler du Fonds de solidarité FTQ. Le 17 septembre prochain se tiendra l’assemblée annuelle des actionnaires où il y aura élection des membres du conseil d’administration. Vous savez, le Fonds a été créé par la FTQ pour aider les entreprises à se financer, ainsi que pour aider les travailleurs à se bâtir un patrimoine. Il y a eu une refonte des règles de gouvernance au Fonds depuis la commission Charbonneau. Afin que le Fonds de solidarité demeure un fonds de travailleurs et de travailleuses, les gens de la FTQ  veulent récupérer certains sièges au CA du Fonds. Kateri Lefebvre va se présenter à cette élection ainsi qu’Anik Collet, Yves Ouellet et Louise Chabot qui proviennent du mouvement syndical. Rappelons que tous les détenteurs d’actions sont habilités à exercer leur droit de vote pour les 4 administrateurs issus de l’appel public de candidatures. Vous pouvez également fournir une lettre de procuration au président ou au secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer ou Serge Cadieux, afin qu’ils exercent votre droit de vote. Vous recevrez plus d’informations sous peu concernant les modalités pour pouvoir acheminer votre procuration afin d’exercer votre droit de vote.
 
Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont collaboré à cette édition de notre journal Les Échos du SEPB 463. Je tiens aussi à remercier Sébastien Brunet et Julie Harpin pour leur précieuse collaboration et pour leur travail de mise en page.
 
Un gros merci aux membres du conseil général, du comité exécutif, aux trois vérificateurs et vérificatrices, ainsi qu’aux déléguées et délégués sociaux pour leur implication dans notre syndicat.
 
Je profite de l’occasion pour vous souhaiter de bonnes vacances, du repos et du plaisir pendant la période estivale.  Amusez-vous bien!!!
 
Syndicalement,
 
Pierre Tourville
Président SEPB 463
Chers(ères) collègues du SEPB-463,
 
C’est avec une fierté renouvelée que nous vous présentons aujourd’hui la troisième édition de notre journal Les Échos du SEPB 463, maintenant avec notre propre logo!  Ce dernier nous a été proposé conjointement par nos collègues Iannick Bourdon, technicien de projets à Québec, et Patrice Lacasse, de Gaz Métro Plus.
 
Commençons par un petit tour d’horizon de la planète syndicale des derniers mois.  Le 29 mars dernier, le monde syndical a remporté une rare victoire devant la Cour suprême des États-Unis lorsque celle-ci a rendu une décision sur le sujet des cotisations syndicales obligatoires (ce qui est le principe de base de la Formule Rand au Canada).  Cette décision signifie que la loi californienne obligeant les employés du secteur public à participer au financement du syndicat habilité à mener en leur nom les négociations collectives restera en vigueur.  Les juges ont fait valoir que le système actuel, qui favorise la négociation de conventions collectives, avait fait ses preuves et profité à des millions d’employés du secteur public.  Donc, une bonne nouvelle pour nos collègues travailleurs au sud de la frontière!
 
Plus près de chez nous, le 22 avril s’éteignait un grand leader syndical, Monsieur Yvon Charbonneau.  Président de la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ – ancêtre de la CSQ) de 1970 à 1978 et de 1982 à 1988, il a contribué à la création du premier front commun CEQ-CSN-FTQ, lors de la négociation des secteurs public et parapublic, en 1972.  Cette dernière a d’ailleurs donné lieu à un mouvement de grève sans précédent, réprimé par des injonctions et une loi spéciale (la loi 19).  Pour avoir conseillé aux syndiqué(e)s de passer outre aux injonctions ordonnant le retour au travail, Yvon Charbonneau, tout comme Marcel Pépin (président de la CSN) et Louis Laberge (président de la FTQ), a été condamné à l’emprisonnement.
 
Finalement, j’aimerais vous rappeler de ne pas manquer le plus grand rassemblement de la société civile dans le monde. Plus de 50 000 personnes seront présentes et 1500 activités offertes lors du Forum Social Mondial (FSM) qui aura lieu à Montréal du 9 au 14 août prochain.  J’y présenterai d’ailleurs (avec de mes collègues du CASP et du Comité des jeunes du SEPB-Québec) un atelier-quiz sur le renouveau syndical au Québec.  Le moment exact de sa présentation reste à déterminer.  Je vous invite alors à visiter le www.fsm2016.org afin d’en savoir plus et pour vous y inscrire.  En espérant vous y voir en grand nombre!
 
N’oubliez pas que vos commentaires et suggestions sont toujours les bienvenus.  Vous aimeriez voir un sujet être abordé dans les prochaines éditions?  Vous aimeriez collaborer au journal?  N’hésitez pas à me le faire savoir via mon adresse courriel : sbrunet@sepb463.com.
 
Il ne me reste qu’à vous souhaiter un magnifique été!
 
 
Sébastien Brunet
Directeur Information

Au retour de la période des vacances, ne vous étonnez pas de me voir aller prendre le café avec vous le matin. Une fois par mois, je me suis permis de mettre à mon agenda de vous rendre une petite visite dans vos milieux. Vous pourriez donc me voir me promener entre vos rangées pour vous saluer et prendre de vos nouvelles. Bien entendu, vous pouvez profiter de l’occasion pour me poser vos questions.  Il me fera un plaisir d’y répondre dans la mesure du possible. C’est donc un rendez‑vous entre vous et moi pour prendre le café et «piquer une bonne jasette»!


  
La période estivale approchant à grands pas, nous n’émettrons aucun avis de poste vacant pour les postes syndiqués SEPB 463 pour la période du 14 juin 2016 au 15 août 2016 inclusivement.
 
Cette orientation se justifie par le fait que plusieurs employé(e)s et gestionnaires ont planifié leurs vacances durant cette période.
 
La reprise des affichages aura lieu le 16 août 2016 et la procédure reprendra son cours normal.
 
Bonnes vacances à tous et toutes !!!!!
 
Josée Yasconi
Directrice Main D’œuvre

 
Que devez-vous faire en cas d'accident du travail?
 
1 - Avisez votre supérieur immédiat ou la personne remplaçante. 

La loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) dit : « Lorsqu'un accident survient ou qu’une maladie est causée par votre travail, avisez votre employeur dès que possible. »
 
Nous vous recommandons de ne pas tarder à le faire car, sinon, il sera difficile de faire reconnaître cet accident par la CNESST (Commission des Normes, de l’Équité, de la Santé et de la Sécurité au Travail, anciennement CSST). De plus, il est important de déclarer tout incident ou toute situation qui pourrait constituer un risque sur les lieux de travail (incluant le stationnement), sur la route ainsi que pour toute tâche effectuée à l’extérieur des bureaux, mais dans le cadre de votre emploi.
 
2 - Consultez un médecin. 

La LATMP dit : « Vous devez consulter un médecin et présenter une attestation médicale à votre employeur si vous avez subi une lésion causée par le travail (blessure ou maladie) et que vous ne pouvez pas travailler à cause de cette lésion, au-delà de la journée de l'accident. Gardez tous vos reçus. »
 
Nous vous recommandons, que vous puissiez continuer à travailler ou non, de consulter un médecin rapidement. Vous devez lui mentionner que cet accident est arrivé dans le cadre de votre travail. Cette étape pourrait vous aider à défendre votre dossier dans le cas où votre blessure (ou maladie) prendrait plus de temps que prévu pour guérir ou s’aggraverait.
 
3 - Contactez votre représentante syndicale en santé et sécurité avant de remplir le formulaire «Réclamation du travailleur» de la CNESST. 

La CNESST dit : « Si vous vous absentez pour plus de 14 jours, ou si vous avez des frais médicaux à vous faire rembourser, remplissez le formulaire Réclamation du travailleur. »
 
Nous vous recommandons d'avoir en main tous les renseignements demandés, tels que: adresse civique, code postal, numéros d'assurance maladie et d'assurance sociale. Vous pouvez vous faire rembourser des frais (de déplacement, de pharmacie...) même si vous n'avez pas eu à vous absenter du travail. Épaulée par notre exécutif du 463 et notre conseillère au SEPB-Québec, je suis là pour vous aider. N’hésitez pas à m’appeler au poste 3213 ou à m’écrire.
 
Marie-Céline Rose  
Directrice Syndicale Avantages Sociaux et Santé Sécurité
Changement d’adresse

Vous déménagez bientôt?  N’oubliez pas de faire parvenir vos nouvelles coordonnées (adresse et numéro de téléphone) à votre syndicat!  Un simple courriel suffit : sepb463@gazmetro.com

 
Comité FORMATION
 
Ce comité paritaire a pour objectifs et mandats de discuter des besoins de formation pour les employé(e)s; de recevoir, analyser et prioriser les demandes de formation soumises par les employé(e)s ou par l’employeur; de participer à l’évaluation des sessions de formation et de soumettre des recommandations pour les améliorer au besoin;  de gérer le temps de libération pour des fins de formation en fonction de la priorisation des demandes et des contraintes opérationnelles et budgétaires; de suggérer de nouveaux contenus de formation ou de nouvelles approches de façon à favoriser le développement de nos ressources internes en fonction des besoins de l’entreprise et des employés; de s’assurer que le développement des employé(e)s soit intégré au processus de sélection; et de faire respecter l’Annexe Q.
 
Entre autres, le PAMT (Programme d’Apprentissage en Milieu de Travail) et l’Annexe Q font partis des discussions.  Voici, en date du 15 janvier 2016, les postes où le PAMT est en développement, en opération ou mise à jour :
  • Acheteur
  • Bureau de contrôle ouest (BCO)
  • Représentant, chaîne acquisition clientèle (RCAC)
  • Commis formation
  • Dessinateur archives
  • Dessinateur cartographie
  • Dessinateur construction
  • Commis analyse mesurage
  • Technicien de projets
  • Agent administratif / Encaissement
  • Percepteur
  • Releveur polyvalent
  • Représentant, Gestion des comptes à recevoir (RGCR)
  • Représentant, Service à la clientèle (RSC)
  • Représentant, Service aux abonnés (RSA / Facturation)
  • Commis STR
Pour les postes n’ayant pas de PAMT, si vous êtes intéressé(e) à ce qu’un tel programme de formation soit développé dans votre service à l’arrivée de nouvelles personnes, veuillez en faire part à votre gestionnaire.
 
S’il y a des problématiques sur les PAMT déjà en place ou pour toutes questions, commentaires ou informations supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec moi au poste 4998 ou au 514-598-3395.
 
 
Josée Turbide
Directrice Formation
Des données inquiétantes
 
Une étude de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), publiée en janvier dernier, révélait les données suivantes :
  • Déclin de l’usage du français dans la sphère publique, particulièrement en milieu de travail. La part des tra­vailleurs du secteur privé sur l’île de Montréal, travaillant généralement ou uniquement en français, est passée de 62,5 % en 1997 à seulement 43,7 % en 2010.
  • Accélération du déclin du poids démographique des francophones au Québec. C’est particulièrement le cas sur l’île de Montréal, où la proportion d’individus de langue maternelle française est descen­due sous la barre des 50% et celle des individus parlant principalement français à la maison a décliné pour s’établir autour de 52 % en 2011.
Faut-il s’alarmer quand je vois de plus en plus de gens francophones qui parlent entre eux en anglais au travail, dans les lieux publics, aux loisirs?
Quelle déception pour nos grands-parents, arrières-grands-parents et arrières-arrières-grands-parents, comme le dit si bien la chanson «Dégénérations» de Mes Aïeux.

Dommage pour les gens qui se sont tant battus pour faire reconnaître nos droits.  Quelle tristesse tout ça: un petit bout en français et un petit bout en anglais. SUPER! C’est la mode! Je me souviens qu’il n’y a pas si longtemps fumer était populaire.  Je me souviens aussi qu’il y avait des gens qui mouraient de la cigarette pour avoir suivi la mode. Moi, je me pose une question : parler "Franglais" fera-t-il mourir ma langue qui est si belle à entendre?

J’aimerais que ma langue fleurisse comme l’iris versicolore, se tienne debout comme le bouleau jaune et qu’elle vole comme le harfang des neiges.

Lorsque je serai vieux, je ne veux pas dire à mes petits-enfants, ainsi qu’aux autres enfants du Québec : «Je me souviens qu’autrefois, ici, on parlait une très belle langue: LE FRANÇAIS». Si nous ne voulons pas voir notre langue mourir, c’est à nous d’en être fiers, de la parler correctement et de la promouvoir pour protéger notre fierté et notre culture.  

Claude Mathieu
représentant au Comité de francisation pour le SEPB 463
Début des dîners-causerie

Dans les prochains mois, chaque département sera convié à se joindre à des membres de l’exécutif le temps d’un dîner afin de discuter, entre autres, de vos conditions de travail respectives.  C’est ainsi que le 31 mai dernier avait lieu le premier d’une longue série de dîners-causerie.  Pour l’occasion, nos membres du service à la clientèle ont été conviés autours d’une pizza en compagnie de Pierre Tourville (Président) et Josée Yasconi (Directrice Main d’œuvre).


De gauche à droite, Danielle Cayouette, Vincenzo Teoli, Danny Pelchat, Josée Yasconi, Philippe Moïse, Doris Brunelle, Andres Chiri Valdivia, Emmanuel Masse, Pierre Tourville et Yves Pinet.

De gauche à droite: Julie Harpin, Pierre Tourville, Eric Wilson, Reine Forté, Josée Yasconi, Juliette Noël, Jonathan Blain et Magheisha Romulus.
Depuis quelques semaines, le 463 a maintenant des représentantes au sein du Comité des jeunes du SEPB-Québec.  Kathia-Alexandra Narcisse et Juliette Noël, toutes deux représentantes au service à la clientèle, collaboreront également à Les échos du SEPB 463 dès la prochaine édition.  Merci de votre implication!
Depuis la dernière édition du journal, un nouveau membre s’est joint au 463.  Bienvenue à Jonathan Chabot qui s'est joint à l'équipe des Acheteurs.
Testé pour vous

Testé pour vous, une nouvelle chronique qui s’ajoute à votre journal!  À chaque édition, nous testerons désormais pour vous quelque chose ayant un «lien» avec le monde syndical : film, musique, nourriture…

Pour ce premier test, nous avons goûté à la Poutine Syndicale du restaurant La Belle & La Bœuf.  Garnie de steak haché, peppéroni, bacon et saucisses hotdog, cette poutine n’est recommandée que pour les plus carnivores d’entre vous!  Fait intéressant à noter, les pommes de terre de La Belle & La Bœuf sont naturelles, donc sans produit chimique!  D’une bonne grosseur et garnie d’ingrédients de qualité, cette poutine fait amplement le travail pour un repas entre amis.  Mais comme toute bonne convention collective, selon les goûts, il manque parfois un petit quelque chose afin de s’approcher de la perfection.  Dans ce cas-ci, il aurait pu y avoir un peu plus de sauce.  Mais c’est quand même à essayer!  Vous trouverez des succursales de La Belle & La Bœuf à Anjou, Boisbriand, Gatineau, Laval, St-Bruno, Ste-Foy, ainsi qu’au centre-ville de Montréal.

Dans la prochaine édition, nous tenterons de trouver le meilleur pouding chômeur du Québec.  Vous savez où le déguster?  C’est vous qui le faites?  Envoyez-nous vos suggestions et/ou recette au sbrunet@sepb463.com!
Copyright © 2016 SEPB-463, All rights reserved.


mise à jour de mon abonnement | me désabonner de la liste

Email Marketing Powered by MailChimp