Copy
Le Panier à Salade propose une sélection hebdomadaire de liens de l'actualité police-justice.

Vous lisez le Panier à salade, votre rendez-vous hebdomadaire sur l'actualité de la police et de la justice.

📱Suivez et partagez le Panier à salade sur Twitter

Merci de votre lecture fidèle. N'hésitez pas à partager le contenu de cette newsletter, à transférer ce message à vos ami·es ou vos collègues ou à abonner vos proches. Faites-nous part de vos souhaits, de vos idées sur ce que nous pourrions faire, ce que vous souhaiteriez lire.

Panorama

Racisme et violences policières

Mort. Le téléphone de Cédric Chouviat, mort lors d'un contrôle policier le 3 janvier a enregistré ses derniers mots. Ils répète sept fois «J’étouffe !» avant de cesser de respirer. [Le Monde] Les quatre policiers qui l'avaient interpellé ont été entendus par l'IGPN, sous le régime de la garde à vue. [BFM] «J'ai confiance en la justice. Elle fait son travail et l'enquête semble être menée sérieusement, témoigne le père de Cédric Chouviat. A l'inverse, je n'ai plus confiance en la police, coupable à mes yeux de beaucoup trop de mensonges depuis le premier jour.» [Le Parisien]

Un millier de personnes manifestent à Béziers (Hérault) en mémoire de Mohamed Gabsi, mort le 8 avril dernier après son interpellation par trois policiers municipaux. [France 3]

Violences. «C'est une autre manière de vous interroger de cette chambre, on le fait pour examiner votre vocation.» Une audience de la 10ème chambre du tribunal judiciaire de Paris est consacré aux faits commis par les personnes dépositaires de l'autorité publique. [France Inter] Un policier doit être jugé ce mardi à Strasbourg (Bas-Rhin) pour «violences volontaires». En janvier 2019, il avait frappé à la tête une manifestante. [France Bleu] Deux policiers de la BAC de Vesoul (Haute-Saône) seront jugés pour violences en septembre. Ils sont soupçonnés d'avoir violentés deux hommes lors d'un contrôle en février, et d'avoir ensuite menti dans les procès-verbaux. «Aucune sanction n’est envisagée. Les policiers sont toujours en poste», indique le commissaire Jonathan Biwand. [L'Est Républicain] Une enquête de l'IGPN vise des policiers marseillais, soupçonnés d'avoir menacé le frère d'une victime de violences policières à l'occasion de son procès. [Le Monde]

Racisme. Trois gardiens de la paix et deux adjoints de sécurité passés par le commissariat de Rouen (Seine-Maritime) et ayant échangé des messages racistes sur WhatsApp doivent passer devant le conseil de discipline dans deux semaines. La préfecture a saisi les armes personnelles de certains d’entre eux. [Mediapart] Le terme «négroïde» est régulièrement utilisé dans des procès-verbaux, notamment récemment par des policiers à Marseille. [Mediapart]

Facebook a annoncé que l'entreprise collaborerait avec la justice dans le cadre des enquêtes sur les groupes «TN Rabiot Police Officiel» et «FDO 22 Unis», où des messages racistes ont été échangés. [StreetPress] «Il y a différents niveaux de commentaires. Les blagues potaches d'un côté et les propos racistes de l'autre, estime le créateur du groupe FDO 22 Unis. Des tas d'humoristes font des blagues en imitant des accents, ce n'est pas pour autant qu'ils sont racistes. Chez les flics, il y a des racistes mais il y en a aussi beaucoup qui ne le sont pas.» [BFM]

Témoignage. «Je n'ai jamais rencontré le racisme dans le cadre de ma profession», témoigne un policier musulman, affecté à une BAC en Île-de-France. *«Tu sais, explique-t-il à un jeune de son quartier, si on interpelle quelqu'un, c'est parce qu'on a reçu un signalement bien précis. Ce n'est pas parce qu'il est noir ou arabe. Tout le monde peut être contrôlé.» [Le Parisien]

Contrôles. «La police française fait usage de ses larges pouvoirs de contrôle et de fouille à l’encontre de jeunes Noirs et Arabes même en l’absence de signe ou de preuve d’infraction à la loi», constate dans un rapport l'ONG Human Rights Watch, qui a interviewé 91 personnes sur leur expérience de contrôles d'identité. [Les Inrocks] «Tant que les contrôles d'identité ne seront pas plus encadrés ils laisseront la place au bon vouloir ou à l'arbitraire du policier qui pourra se baser sur l'apparence plutôt que sur le comportement», explique Bénédicte Jeannerod, directrice de l'ONG. [franceinfo]

Malaise policier

«Je n'ai pas souhaité la frapper car c'était une femme, noire qui plus est. Avec le contexte particulier du moment, je ne voulais surtout pas que l'on parle de violences policières.» Au Mans (Sarthe), deux CRS en civil intervenant dans une bagarre n'osent pas répliqués, de peur d'être mis en cause. [Le Parisien] Précision. Stanislas Gaudon, le porte-parole du syndicat Alliance Police nationale, a raison lorsqu'il affirme que 18 policiers sont blessés chaque jour en France, mais ces blessures incluent notamment les accidents liés aux déplacements domicile-travail ou à la pratique sportive. [franceinfo]

À l’appel du syndicat Unité SGP Police, des policiers ont distribué des contraventions «Bisounours» aux conducteurs à Agen (Lot-et-Garonne). [Sud Ouest]

Christophe Castaner annonce qu'un groupe de travail réfléchit à «une procédure simplifiée» quand policiers et gendarmes sont victimes d'outrage. [Le HuffPost]

Indépendance de la justice

Devant une commission d'enquête parlementaire sur l'indépendance de la justice, Éliane Houlette, ancienne cheffe du Parquet national financier l'assure : «Je n’ai jamais subi de pression directe de la part d’un ministre de la justice.» Elle ajoute cependant que «la pression que j’ai pu ressentir, en dehors de celle de la presse qui s’intéressait de très près aux affaires du PNF, s’est manifestée de manière plus indirecte ou plus subtile à travers le rôle du parquet général dans le contrôle de l’action publique du PNF». Au sujet de l'affaire Fillon, elle ajoute : «Quand je dis que c’est un contrôle très étroit, c’est un contrôle très étroit, et c’est une pression très lourde.» [Dalloz Actualité]

Le président de la République, Emmanuel Macron a saisi pour avis le Conseil supérieur de la magistrature pour «analyser si le parquet national financier a pu exercer son activité en toute sérénité, sans pression». [AFP] «Il est essentiel de lever ce doute délétère pour l’institution judiciaire, estime Nicole Belloubet, ministre de la justice. Le CSM est, aux termes de la Constitution, l’organe qui assiste le président de la République pour garantir l’indépendance de la justice. (...) Il est sain qu’il puisse donner une appréciation sur le fonctionnement de la justice à l’aune de son indépendance et non sur le fond.» [Le JDD]

 

En bref

Sécurité


Un policier de Reims (Marne) accepte une peine de quatre mois de prison avec sursis après le vol de 15 euros dans le sac d'une personne en cellule de dégrisement


Deux gendarmes ont été condamnés à de la prison avec sursis à Tarbes (Hautes-Pyrénées) ; ils avaient élaboré de faux PV pour justifier la récupération d'un pistolet de tir sportif trouvé lors d'une enquête par l'un deux

Prison


Un chef d’atelier et un surveillant de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) ont été incarcérés, soupçonnés tous deux de trafic de stupéfiants


«Les violences du personnel pénitentiaire sur les détenus et le sujet n’est pratiquement jamais évoqué hors et dans les tribunaux»mais le problème existe, rappelle l'avocat Jérémy Kalfon

Justice


Les députés votent une proposition de loi pour étendre les mesures de sûreté et de surveillance des anciens détenus pour terrorisme

La cour d’appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) annule les condamnations, qualifiées d'illégales, de deux hommes jugés en leur absence et sans avocat


«La présence des jurés empêche tous les professionnels de sombrer dans la routine»analyse l'avocat Denis Fayolle, qui s'inquiète de la multiplication des cours criminelles

Technologies et surveillance


📱La police anglaise abandonne les enquêtes pour viol si la victime refuse de donner son téléphone ; beaucoup trop de données personnelles sont extraites par la police des téléphones des victimes selon l'ICO

Il manque quelque chose ? Envoyez-nous un mail pour signaler les oublis et erreurs ou suggérer des modifications. Et inscrivez vos amis à cette newsletter !

Comme les précédentes, cette édition a été préparée par Alexandre Léchenet. Retrouvez-nous sur notre site.



Vous pouvez voir cet email dans votre navigateur.
Vous ne souhaitez plus être abonné ? Vous pouvez vous désinscrire facilement, ou gérer votre abonnement.

Email Marketing Powered by Mailchimp