Copy
Le Panier à Salade propose une sélection hebdomadaire de liens de l'actualité police-justice.

Vous lisez la 141ème édition du Panier à salade, votre rendez-vous hebdomadaire sur l'actualité de la police et de la justice.

Merci de votre lecture fidèle. N'hésitez pas à partager le contenu de cette newsletter sur les réseaux sociaux, à transférer ce message à vos ami·es ou vos collègues.

Panorama

Violences conjugales et féminicides

Minimisation des faits, manque de psychologie voire remise en cause des témoignages : pour les victimes de violences conjugales, le dépôt de plainte peut être une épreuve supplémentaire. [France Inter] «Dans un premier temps, il s'est excusé de l'accueil que j'avais eu à la gendarmerie un mois auparavant. Il m'a aussi dit qu'il avait remonté les bretelles à toute son équipe parce qu'il trouvait intolérable qu'on ait pu me mettre dehors sans prendre ma plainte», se souvient une femme victime de violences conjugales, confrontée dans un premier temps à des gendarmes peu coopératifs. [franceinfo]

«C’est toujours la victime qui vient et doit raconter, quinze, vingt fois, la même histoire pour se faire entendre. Il faut que ça change.» Une formation sur les violences faites aux femmes est dispensée à des policiers volontaires en poste dans les Yvelines. [Libération]

Une étude scientifique s'est penchée sur l'ordonnance de protection et les violences conjugales. [Dalloz Actualité] «Les juges aux affaires familiales formés aux violences faites aux femmes vont chercher en audience à évaluer le comportement de monsieur depuis le départ de madame. (...) Et comme ils sont plus attentifs à ces signaux faibles ils vont percevoir du danger de manière plus fine», détaille Solenne Jouanneau, qui a mené la recherche. [Europe 1]

Rappel. L'inspection générale de la justice a rendu un rapport sur les féminicides se penchant sur 88 cas survenus entre 2015 et 2016 et définitivement signés. Si la répression fonctionne, la prévention reste à construire. [La Croix] Le rapport de l'IGJ propose 24 recommendations pour mieux repérer les victimes et mieux prévenir la réitération. [Ministère de la justice] Réaction. «Conscients de la nécessité d’être plus efficace dans l’identification et la poursuite» des auteurs de violences conjugales, la conférence nationale des procureurs de la République estime que cette amélioration «passe aussi par une amélioration des moyens». [Dalloz Actualité]

Bilan. En 2018, les forces de sécurité ont enregistré près de 123 000 victimes de violences commises par leur partenaire, dont 110 000 femmes. Il s’agit majoritairement de violences volontaires. [Ministère de l'intérieur] Depuis 2006, le nombre de femmes tuées dans le cadre d’un couple ou ex-couple a connu une baisse, puis une stagnation. Depuis le début de l’année 2019 le nombre de féminicides pourrait être en augmentation par rapport à 2018. Mais ces chiffres ne sont pas définitifs et doivent encore être confirmés. [Libération]

«Contre les violences faites aux femmes, existe une magistrature en action, sur le terrain, qui souhaite incarner des valeurs d’égalité, d’écoute des justiciables et de protection des victimes», plaident des président·es de tribunaux et procureurs. [Le Monde]

Violences policières

Enquêtes. Si l'enquête sur les violences commises par la police dans un Burger King à Paris le 1er décembre 2018 a permis d'établir avec grande précision la violence des faits, aucun CRS n'a pour l'instant été identifié et seul le capitaine a été interrogé. [Le Monde] Un étudiant, a été blessé à la tête par un tir de LBD 40 le 12 janvier. L’enquête ouverte pour «violences volontaires» contre un policier de la brigade anticriminalité de Seine-Saint-Denis est en cours d'analyse par le parquet. [Libération]

Procès. «Je me saisis d’un pavé, je le renvoie vers une zone neutre. (...) Un endroit où il n’y a personne.» Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis contre le CRS qui a jeté un pavé lors d'une manifestation du 1er-Mai. [Dalloz Actualité]

«Il est important de souligner qu'il n'existe pas de lien mécanique entre une blessure, aussi grave et dommageable soit-elle, et la présomption d'une utilisation illégitime de la force», rappelle David Chantreux, responsable de l'unité de coordination des enquêtes de l'IGPN. [Le Parisien] «Il y a une forme d’impunité pour les cas d’usages illégaux de la force par la police. (...) Les enquêtes et condamnations pour des faits de violence policière sont très rares, et quand bien même il y en a, les peines sont très faibles au vu de la gravité des faits reconnus», constate Anne-Sophie Simpere est chargée de plaidoyer «libertés» à Amnesty International France. [Libération]

Témoignages. «Nous, on va au contact, on interpelle. Et quand on nous envoie dans la mêlée, je peux te dire que c’est pas pour faire de la désescalade, témoigne un policier de la BAC. C’est vrai qu’on pourrait être mieux formés au maintien de l’ordre, mais notre métier, ça sera jamais de barrer une avenue.» [La Croix] «Quand on nous envoie des projectiles ou qu’on nous charge, il faut bien qu’on puisse répliquer, les tonfas ne suffisent pas et on ne va pas utiliser nos armes de service, tirer à balles réelles.» Pour les policiers, le LBD ne fait pas l'unanimité, mais est utile faute d'autre chose. [20 Minutes]

Usages des armes

Le Sig Sauer Pro 2022 est depuis 2003 l'arme des policiers et des gendarmes. De la formation aux utilisations en service, normalement en dernier recours, en passant par les accidents de tirs ou les suicides, son histoire raconte aussi celle de la police. [La Revue Dessinée #26]

 

En bref

Sécurité


Une juge d'instruction travaille à une reconstitution de la mort de Babacar Gueye, tué en 2015 par un policier de la BAC


Un homme a été condamné à deux ans de prison ferme après avoir agressé un policier à Besançon (Doubs)


Plusieurs policiers ont déjà été entendus par l'IGPN pour identifier les fuites dans l'affaire Dupont de Ligonnès


Le conseil municipal de Montréal (Québec, Canada) vote une motion demandant un moratoire sur les contrôles d'identité routiniers


⚽Le ministre de l'Intérieur signe une circulaire demandant aux préfets d'éviter «autant que faire se peut» les interdictions de déplacement de supporters


La moitié des policiers municipaux de Chamalières (Puy-de-Dôme) est en arrêt maladie après une tentative de suicide de leur chef en juin dernier


Le conseil municipal de Niort (Deux-Sèvres) est suspendu après l'intervention de personnes manifestant contre l'achat par la commune de LBD


Elections Municipales. Jean-Luc Moudenc, maire sortant de Toulouse (Haute-Garonne) veut doubler les effectifs de patrouilles des policiers municipaux et se félicite des centaines de caméras de vidéo-surveillance installées


La région Ile-de-France investit 5 millions d'euros pour la rénovation de gendarmerie et commissariat

Prisons


«La justice ne dispose pas des moyens nécessaires pour identifier les pathologies mentales»affirme dans un avis la contrôleuse des prisons


«Même si j'ai de la douleur en moi, je pense qu'un homme peut changer» : le surveillant agressé en 2016 par Bilal Taghi a témoigné lors du procès de celui-ci


L'ancien directeur du Spip d'Angers (Maine-et-Loire) a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis pour avoir détourné 21 000 euros


Être enceinte ou accoucher en prison est une inquiétude quotidienne pour les femmes détenues au Royaume-Uni


💸Les agents pénitentiaires de la maison d'arrêt de Sarreguemines (Moselle) vont récupérer leur prime minière


🚬Alors que la cigarette est massivement consommée, une douzaine de détenus de la maison d'arrêt de Montbéliard (Doubs) suit une sensibilisation sur l'arrêt du tabac


«Nous sommes là pour protéger la société mais également les détenus» : Célise Jaleme, lieutenant pénitentiaire témoigne


3,6 millions d’euros seront consacrés à la lutte contre les drones par le ministère de la justice en 2020


La ministre de la justice confirme la rénovation de la prison de la Talaudière (Loire), pour 12 millions d'euros«dérisoire au vu des besoins», selon la maire de la Talaudière ; la prison de la Talaudière comptait en octobre 401 détenus pour 287 places


Des travaux de rénovation de la maison d'arrêt de Cherbourg commencent et devraient durer 18 mois ; une quarantaine de détenus continue à y être accueillie


Dix ans après sa construction, une prison pour mineur ouvrira en 2022 au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne)

Justice


Plaintes contre les magistrats, parcours professionnels : le gouvernement souhaite réformer la magistrature


À Péronne (Somme), le tribunal d'instance deviendra tribunal de proximité

Surveillance et technologies


Les dépenses en crypto-monnaie du Centre de lutte contre les criminalités numériques de la Gendarmerie nationale sont gérées par la technologie Tezos


📹Courchapon (Doubs), commune rurale de 200 habitants, compte une demi-douzaine de caméras de vidéo-surveillance


 
Il manque quelque chose ? Envoyez-nous un mail pour signaler les oublis et erreurs ou suggérer des modifications. Et inscrivez vos amis à cette newsletter !

Comme les précédentes, cette édition a été préparée par Alexandre Léchenet. Retrouvez-nous sur notre site.



Vous pouvez voir cet email dans votre navigateur.
Vous ne souhaitez plus être abonné ? Vous pouvez vous désinscrire facilement, ou gérer votre abonnement.

Email Marketing Powered by Mailchimp