Copy
View this email in your browser

Une première édition qui en appelle d’autres !

Plus de 170 équipages ont participé, ce week-end, à la première édition du Rally 4 Porsche à Huy. Une belle réussite pour cette quadruple organisation et, surtout, un franc succès populaire, bien aidé par une météo avenante pour une manifestation appelée à un bel avenir !

Moins de 9 mois après les premières discussions, le Rally 4 Porsche a vu le jour ce week-end. Le résultat d’un travail acharné pour les organisateurs qui peuvent être fiers de leur bébé. En effet, les quelque 170 engagés ont répondu présents et tout le monde est reparti avec la volonté de revenir l’an prochain ! Il faut dire que, fort de quatre déclinaisons, le Rally 4 Porsche s’adressait à tout le monde et chacun semble y avoir trouvé son compte.

Dès le samedi matin, 145 Porsche se sont élancées de Huy à destination de Stavelot et retour pour une balade de quelque 260 km qui a emmené les participants à la découverte de superbes routes et d’une dizaine de châteaux, dont celui, absolument remarquable, de Barvaux en Condroz. A leur retour à Huy, sur une Grand’Place noire de monde où Jacky Ickx, le prestigieux invité de l’organisation, a répondu avec une extrême gentillesse à d’innombrables sollicitations, tous étaient unanimes. Depuis le jeune Enzo (!), 11 ans, qui copilotait pour la première fois son papa à bord d’un Boxster rouge jusqu’aux « 4 fantastiques » qui partageaient l’habitacle d’un Panamera hybride en passant par ces deux équipages allemands habitués, par ailleurs, du Nürburgring sans oublier Elise au volant de la doyenne du plateau, une 356 cabriolet de 1962 : « le parcours était splendide, le road-book parfait et le repas de qualité. Une belle réussite, on reviendra ! »

Les commentaires étaient identiques du côté du Codriving, organisé ce samedi également en collaboration avec le Kiwanis de Huy. Des responsables ravis d’avoir pu faire découvrir l’univers Porsche à une cinquantaine de personnes dont pas mal d’enfants, fiers comme Artaban ! Une activité dont les bénéfices seront reversés à l’asbl Do-Mi-Si-La-Do-Ré qui s’occupe de jeunes adultes handicapés !

Ce dimanche, en dépit d’un plateau limité de trente voitures (mais quelles voitures!), la réussite fut aussi de mise pour l’épreuve de vitesse doublée de l’épreuve de régularité. Il n’y avait qu’à voir le nombre de gens déambulant Avenue Delchambre, sur la place Faniel à Wanze ou présents au bord des spéciales. Même les pilotes, pourtant habitués, s’en étonnaient…

Sportivement, dans la classe 4/14 réservée aux modernes, quatre 911 GT3 en ont décousu. Mais Andy Lefevere s’est d’autant plus offert un beau cavalier seul que Frédéric Delplace, au volant d’une moins performante 997 Phase 1, a été contraint à l’abandon à mi-épreuve (problème de boîte) alors qu’il pointait au 2e rang. Au volant de la plus récente du lot, une 991, Gunther Monnens s’est donc offert le premier accessit devant Tuur Vanden Abeele et Xavier Baugnet, auteur de bons débuts en Porsche malgré des soucis d’embrayage.

Du côté des historiques, la catégorie PH Classic a été l’occasion d’un duel entre deux pilotes qui pilotaient déjà une Porsche 911… il y a (presque) 40 ans. Auteur de 7 meilleurs temps, Marc Duez, associé comme à la grande époque à Willy Lux, s’acheminait vers la victoire quand un problème de commande de gaz coincée le contraignait à l’abandon, laissant Emile Tollet, qui a dû composer de son côté avec une transmission inadaptée, s’imposer au volant de sa jolie 911 SC Gr.4 « Beguin replica ».

Des sept voitures finalement alignées en PH/SR (véhicules ne répondant pas aux homologations d’époque), deux ont monopolisé les avant-postes en se partageant les meilleurs temps avant d’abandonner. Gérard Marcy et Grégoire Munster ont, respectivement, connu des soucis de freins et de boîte de vitesses. Thibaud Mazuin héritait alors du commandement et n’allait plus le quitter malgré les efforts de Patrick Mylleville, annihilés par des soucis d’embrayage en seconde partie d’épreuve.

Empruntant les mêmes spéciales que le rallye de vitesse, l’épreuve de régularité a vu la domination assez nette de la famille Gathy en VHRS65 où l’ex-pilote de course de côte, Serge Baiwir, a fait mieux que se défendre en terminant au deuxième rang. Une victoire d’autant plus importante pour Didier et Florent Gathy qu’ils se sont vus remettre deux montres Raidillon d’une valeur de 6.000€, récompensant les lauréats de la catégorie la plus représentée ! Dans la classe VHRS50, avant un abandon en fin d’épreuve, Michel Van Den Broeck n’avait eu aucun mal à prendre le dessus sur la famille Marchetti qui découvrait et le rallye et la régularité mais qui s’est beaucoup amusée, décrochant en bonus une victoire inespérée !

On terminera en précisant que la deuxième édition du Rally 4 Porsche est programmée les 3 et 4 juin 2023. Qu’on se le dise !

Informations et contact :

Julien Frère, responsable R4P, +32.479.97.28.71 - julien.frere@r4p.be

Rejoignez le Rally 4 Porsche - Huy sur les réseaux sociaux !
Website Website
Facebook Facebook
Instagram Instagram
Photos © J. Godin
Share Share
Tweet Tweet
Forward Forward
Share Share
Copyright © 2022 Fvdm srl, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.