Copy
Newsletter Insertion Suisse 
Mai 2020
Dans cette Newsletter plus courte que d’habitude, Insertion Suisse vous propose quelques informations sur le coronavirus, le marché du travail et l’insertion professionnelle de manière générale.
Mais tout d’abord, nous avons le plaisir de vous présenter Franziska Moser qui a pris ses fonctions depuis le 4 mai 2020, pour remplacer la responsable des domaines Migrations et Qualité, Charlotte Miani, qui sera en congé maternité pour une durée d’environ six mois. Diplômée en sciences sociales, Franziska Moser travaille depuis plusieurs années dans le domaine de l'insertion professionnelle, où elle accompagne des personnes issues de la migration dans leur insertion sur le premier marché de l'emploi. Auparavant, elle a travaillé pour Caritas Lucerne sur différents projets, notamment sur la conception et la mise en œuvre d'offres de formation et de programmes pour différents publics cibles. Nous lui souhaitons la bienvenue et nous réjouissons de cette collaboration. 

                          
 

ACTUALITÉS ET ACTIVITÉS LIÉES AU CORONAVIRUS
> Assurance invalidité
Le 1er avril 2020, les offices AI recevaient une recommandation réglementant l’indemnisation des fournisseurs de prestations de mesures AI pendant la période de pandémie. Cette recommandation a toutefois  été considérée comme insatisfaisante car elle fait courir le risque aux prestataires de mesures de devoir réduire leur offre à moyen terme, avec des aides proposées actuellement qui ne permettent que des solutions à court terme. En plus des conséquences actuelles de la crise, d’autres impacts à plus long terme se feront sentir avec certain retard. Face à cette situation, INSOS, en collaboration avec Curaviva, supported employment et Insertion Suisse a soumis il y a quelques semaines à l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), un catalogue de mesures pour une protection à plus long terme des prestataires de services. La réponse de l’OFAS ne nous a toutefois pas convaincu et nous poursuivons actuellement notre engagement avec nos partenaires, pour tenter d’apporter des solutions plus adaptées aux conditions actuelles des organisations qui travaillent avec un public AI. Plus d'informations d'INSOS ici.
> Aide sociale 
Les mesures décrétées par le Conseil fédéral le 16 mars 2020 ont également eu de nombreuses répercussions sur l’aide sociale. Pour répondre aux nombreuses incertitudes qu'elles ont engendrées, la CSIAS a publié un document ‘’Recommandation concernant l’aide sociale pendant les mesures contre l’épidémie’’. Après en avoir pris connaissance et notamment du dernier chapitre sur les mesures en faveur de la formation et de l’intégration professionnelle et sociale, Insertion Suisse a considéré que ces recommandations n’étaient pas suffisantes pour protéger les organismes d’insertion contre les difficultés financières. Sur notre demande, ce dernier paragraphe a pu être ajouté à la recommandation de la CSIAS (p.16) :

‘’Les prestataires de mesures devraient continuer à être indemnisés pour leurs frais de programme s’ils ne sont plus en mesure de recruter des participants en raison des restrictions fédérales. L'indemnisation doit être subsidiaire et couvrir les frais de fonctionnement de base, mais pas les dépenses qui ne surviennent que si les mesures sont effectivement mises en œuvre. Le but consiste à contribuer à ce que les prestataires de mesures ne connaissent pas de difficultés financières’’.

Accéder à la documentation de la CSIAS ici.
> Mesures du marché du travail
Le 1er mai 2020, le SECO publiait une nouvelle directive très détaillée sur la gestion des mesures du marché du travail pendant la période de pandémie. Cette directive, qui a été transmise aux organismes d’insertion via les autorités cantonales du marché du travail, répond de manière concrète et structurée aux nombreuses questions qui restaient ouvertes avec la première directive.
 
De nombreuses informations utiles pour les employeurs et les demandeurs d’emploi sont également disponibles sur la plateforme travail.swiss.
> Plans de protection
Depuis le 27 avril 2020 déjà, certaines entreprises ont reçu l’autorisation d’ouvrir à nouveau pour autant qu’elles disposent d’un plan de protection. Il en va de même pour les organismes d’insertion qui commencent progressivement à rouvrir leurs portes, toutes à un rythme et selon un fonctionnement différent, qui varie en fonction de leurs cantons et mandants respectifs. Dans le cas d’une réouverture, un plan de protection doit être élaboré dans le but de réduire autant que possible le risque de transmission. Il doit donc détailler comment les règles d’hygiène de l’OFSP seront respectées dans l’entreprise.
Nous vous recommandons de vous appuyer sur les prescriptions de l’OFSP et du SECO en matière de droit du travail et de la santé. Vous trouvez notamment sur le site internet du SECO de nombreux modèles de plan de protection.

Compte tenu de la diversité de nos organisations membres, il ne nous a malheureusement pas été possible de fournir des modèles de plan de protection.

Toutefois, dans un souci de mutualisation des compétences, des ressources et des pratiques, nous vous invitons à partager et à diffuser vos plans de protection au sein de votre réseau et auprès de vos collègues qui partagent le même type d’activités.
> Plateforme d’informations en lien avec le coronavirus
Nous attirons à nouveau votre attention sur notre site internet où nous avons publié, sous la rubrique ‘’Documentation’’, plusieurs liens qui peuvent se révéler utiles dans la gestion de votre organisation pendant cette période particulière de pandémie. La collection est constamment mise à jour.
MARCHÉ DU TRAVAIL ET INSERTION PROFESSIONNELLE
> Coronavirus: les perspectives d'emploi s'effondrent  
En raison de la pandémie, les perspectives à court terme sur le marché suisse du travail se sont fortement détériorées: l’indicateur de l’emploi du KOF tombe à -19,9 points. L’indicateur est actuellement inférieur à ce qu’il avait été au plus fort de la crise financière et économique en 2008/2009. A l’exception des assurances, tous les secteurs sont touchés par cette baisse (Source Panorama). Lire le Communiqué de presse.
> Coronavirus: réouverture des ORP dans trois cantons 
Les ORP et les offices cantonaux de paiement des caisses de chômage ont rouvert le 11 mai 2020 dans les cantons de Berne, de Glaris et de Thurgovie. La réouverture des guichets s’accompagne de mesures de protection et d’hygiène. Les demandeurs d’emploi doivent continuer à envoyer leur dossier d’inscription par courriel ou par la poste. Le premier entretien de conseil et de contrôle, qui a lieu après l’inscription auprès de l’ORP, se déroule provisoirement par téléphone dans les 30 jours qui suivent l’inscription. Les recherches d’emploi doivent se poursuivre dans la mesure du possible. Pour le moment, les ORP n’exigent pas leur dépôt comme preuve. Le formulaire ad hoc devra être remis au plus tard un mois après l’expiration de l’ordonnance 2 Covid-19 (Source Panorama).
> Coronavirus: veille hebdomadaire de l'Artias concernant l'action sociale
Depuis le 2 avril 2020, l’Association romande et tessinoise des institutions d’action sociale (Artias) assure une veille dédiée aux impacts du coronavirus sur l’aide sociale et en publie les résultats une fois par semaine. Le document N° 5 aborde par exemple la perte de gain, la réduction des horaires de travail ou encore les mesures pour les demandeurs d’emploi. Chaque document fournit une liste de sites Web avec des informations ad hoc utiles (Source Panorama).
> SECO: interview au sujet du projet "eAC"
Au printemps 2019, le SECO a lancé les deux premiers services en ligne de l’assurance-chômage (AC): "Preuves des recherches personnelles en vue de trouver un emploi" et "Documents de candidature". Depuis novembre 2019, cinq cantons les ont testés. Dans une interview, Agatha Thürler, de l’Office de l’industrie, des arts et métiers et du travail (KIGA) des Grisons, précise les implications de cette transition numérique pour les demandeurs d’emploi et les organes d’exécution. La responsable présente également les premières expériences réalisées dans ce cadre. Elle parle d’un "changement de paradigme dans l’interaction" (Source Panorama). Davantage d’informations
FORMATIONS CONTINUES
> SAVE THE DATE - les formations 2020 d'Insertion Suisse 
Membres d'Insertion Suisse

NOUVELLES ADHESIONS
Stifung Wirtschaft und Ökologie • ZH
 

NOMBRE TOTAL DE MEMBRES
235

Agenda en ligne
Website
Website
LinkedIn
LinkedIn
Email
Email






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Insertion Suisse · Rue du Lion d'Or 4 · Lausanne 1003 · Switzerland

Email Marketing Powered by Mailchimp