Copy

Newsletter

Fins prêts pour le show !

A une dizaine de jours de la cérémonie d’ouverture des JO à Rio, l’équipe de voile olympique suisse est prête ! Avec des résultats prometteurs ces derniers mois et des bonnes performances pendant les régates d’entraînement sur site cet été, nous sommes optimistes quant au potentiel de l’équipe.
 
Une équipe de soutien motivée et expérimentée veillera à soutenir les navigateurs au quotidien, pour leur permettre d’atteindre leur meilleure performance individuelle. Les conditions de vents variables et complexes sur les sept zones de navigation annoncent des courses très ouvertes ; une vraie chance que nos athlètes devront saisir…

Avec passion, concentration, pouvoir et bien-sûr sourire, la délégation de voile suisse suivra son but : atteindre sa meilleure performance ! 

Nous sommes heureux de vous emmener à bord avec nous.

Mondiaux d’Optimist - un champion en or 

La relève de la voile suisse est encourageante : deux ans après Nicolas Rolaz, Max Wallenberg est sacré Champion du monde d’Optimist ! La consécration du jeune régatier de 14 ans a eu lieu à Vilamoura, au Portugal, devant 250 concurrents début juillet. Nous avons rencontré le jeune régatier membre du Talent Pool de Swiss Sailing Team et de la Société Nautique de Genève.

- Comment te sens-tu trois semaines après cette victoire ? Je me sens hyper bien ! J’ai pris conscience de cette belle victoire, c’est incroyable d’avoir terminé devant tous les autres. Ca fait beaucoup de bien. J’ai bien fêté là-bas et quand je suis arrivé, mais j’étais très fatigué et j’ai pris plusieurs jours pour récupérer. Ma relation avec ce sport n’a pas changé depuis, je le fais toujours pour le plaisir, c’est ma passion !

- Qu’est-ce qui t’a permis d’en arriver là ? Beaucoup d’entrainement depuis de nombreuses années ! C’est aussi grâce à mes coaches, et à l’équipe suisse avec qui j’ai beaucoup appris. J’ai progressé petit à petit, jusqu’à gagner cette année ! Les bons résultats obtenus ces derniers temps m’ont beaucoup encouragé, j’étais hyper motivé avant le début de ces Mondiaux.

-Quels sont tes projets pour la suite ? Je régate encore en Optimist, j’aimerais aussi apprendre à faire du Moth à foils, et commencer le catamaran Nacra. Je ne sais pas vraiment ce que le futur me réserve, mais j’aimerais continuer à faire de la voile, c’est certain. Je poursuis mes études pour l’instant, mais n’arrive pas encore à me projeter pour la suite. Quel est mon rêve ? Je l’ai déjà atteint - je suis champion du Monde d’Optimist !

Dernières sessions d’entrainement à Rio

Le mois de juillet a permis aux athlètes olympiques de Swiss Sailing Team d’effectuer leurs derniers entrainements avant les Jeux ! Les 470 masculin (Brauchli/Hausser) et féminin (Fahrni/Siegenthaler), le Nacra 17 (Bühler/Brugger) et les fraîchement sélectionnés 49er (Schneiter/Cujean) ont effectué les dernières précieuses heures de navigation sur le plan d’eau Olympique.

Dans des conditions de vent très variables (des airs légers à 4-5 noeuds jusqu’à des fronts froids engendrant 20-24 noeuds de vent et une houle de 3m), les équipes se sont attelées principalement à tester le matériel qui sera utilisé en août. Elles ont également participé à des régates d’entrainement et aux Championnats sud-américains pour certaines.

Le météorologue Chris Tibbs était sur site; il a recueilli de précieuses informations sur le plan d’eau compliqué, avec quatre zones de navigation dans la baie et trois à l’extérieur. Il a principalement travaillé sur les variations de vent à l’intérieur de la baie ainsi que sur les courants, qui exigeront une concentration importante de nos navigateurs.

Le chef d’équipe Tom Reulein est optimiste au terme de son séjour carioca avec l’équipe début juillet : « Nos athlètes et entraineurs étaient très concentrés ici à Rio, l’esprit d’équipe était excellent. Les résultats des régates d’entrainement montrent que le jeu sera très ouvert pendant les J.O. ! Même les meilleures équipes y laisseront des plumes… Celui ou celle qui gardera les yeux ouverts et restera zen aura le plus de chances. Je suis confiant pour nos équipes ! »

Dès le 25 juillet, les athlètes, entraineurs et membres de la délégation voyageront à destination de Rio de Janeiro. La délégation officielle de Swiss Olympic arrivera au Brésil le 2 août 2016.

Européens de planche à voile : dernière épreuve pour Mateo 

Notre véliplanchiste Mateo Sanz Lanz a terminé quatrième du championnat d’Europe de planche à voile à Helsinki, en Finlande, du 2 au 9 juillet. Une bonne performance sachant qu’il n’a pas pu courir avec son matériel, resté bloqué à l’aéroport de Barcelone. Un mal pour un bien : Mateo a ainsi pu s’entrainer en conditions de Jeux Olympiques, puisqu’il ne pourra pas non plus avoir tout son matériel à Rio. En effet, en planche à voile, les athlètes peuvent amener uniquement leur mât, leur bôme et leur aileron. Le reste est fourni par l’organisation, et identique pour tous les concurrents.

A égalité de points avec le troisième Pawel Tarnowski, Mateo termine au pied du podium. Mais avec deux victoires sur les dix manches avant la Medal Race, Mateo tire un bon bilan de cette dernière épreuve avant les Jeux. « Je suis certes un peu déçu de terminer quatrième, mais c’est un bon résultat au vu des problèmes logistiques », raconte le véliplanchiste suisse de 22 ans. « Ce sont des sensations très différentes de naviguer sans son propre équipement, mais c’est un bon entrainement en vue des J.O. ! Il faut vraiment se concentrer sur la course, et s’adapter au matériel. Même si une partie de la flotte Olympique n’était pas présente, car elle s’entraînait sur le plan d’eau à Rio, le niveau était très élevé. C’était une expérience positive, je suis sur la bonne voie et je sais ce que je dois travailler jusqu’aux Jeux. »

« C’était un excellent entraînement un mois avant les Jeux », se réjouit son entraineur Asier Fernandez. « La Medal Race était très intense, avec la flotte des dix concurrents très serrée. Nous devons maintenant travailler sur ses départs, pour qu’il soit plus agressif à Rio. »
Résultats 

Une journée type pendant les Jeux à Rio

La journée commence avec (ou sans!) un réveil sportif sur le matériel de fitness apporté par l’équipe. On fait le plein d’énergie avec un petit déjeuner en équipe, avec notamment la fameuse tapioca brésilienne, et des boissons pour sportifs. Les coaches se réunissent ensuite pour le briefing météo du matin. Après avoir embarqué leurs affaires, sans oublier la précieuse accréditation, les athlètes se déplacent en groupe (pour des questions de sécurité) jusqu’à la Marina de Gloria, très proche de notre maison.


Les contrôles de sécurité passés, on se retrouve pour un briefing dans le container Swiss Sailing Team. On n’oublie ni la crème solaire, ni l’antimoustique avant de filer déjeuner et préparer le bateau. Dès le retour à terre après la régate, les équipiers filent se doucher et se désinfecter. Après le passage obligatoire en zone mixte pour rencontrer les médias, certains équipiers passeront par les tests anti-dopage. Les bateaux lavés et contrôlés, ce sera éventuellement au préparateur de prendre le relais pour d’éventuelles réparations sur le matériel. Puis à Antonio Otero de soutenir navigateurs et coaches en cas de protêts. Debriefing avec l’entraineur, puis retour à la maison pour une séance de physio ou de régénération. Le repas d’équipe est préparé par notre cuisiner Gabriel, qui nous sert de la haute cuisine brésilienne. Debriefing de la journée avec le team leader, les entraineurs et le staff. A 22:00, tout le monde est au lit !

Programme de l'équipe à Rio

Le bloc d’entrainement du mois de juillet terminé, les athlètes et coaches sont rentrés à la maison recharger les batteries. Le vice Team Leader Marco Brunner est lui déjà de retour à Rio de Janeiro, pour installer le container et préparer l’hébergement de l’équipe.

Le 25 juillet, l’équipe du Nacra 17 (Nathalie Brugger, Matias Bühler, Mitch Booth) est la première à s’envoler pour Rio avec la physiothérapeute Chantal Brugger, suivie par le véliplanchiste Mateo Sanz Lanz, son entraîneur Asier Fernandez et le chef d'équipe Tom Reulein le 29. Le vol officiel de Swiss Olympic Team décolle le 1er Août, avec à bord les 470 hommes et femmes, le 49er, Sophia Urban (médias) et Chris Tibbs (météo). Quatre jours plus tard, le préparateur Anthony Rezzoug et le conseiller en règles Antonio Otero complètent l’équipe.

Le 5 août, la conférence de presse officielle de Swiss Olympic réunira toutes les disciplines  au studio de la SRF / RTS à midi, avant la Cérémonie d’Ouverture officielle au fameux stade Maracanã.

La première course est programmée le 8 août pour Mateo Sanz Lanz (RS:X), puis le Nacra 17 et les 470 commencent le 10 août. Le 12 août, ce sont les 49ers qui entament la compétition ! Le calendrier exact des compétitions et la répartition des zones de navigations est disponible ici.

Cinq équipes s’envoleront pour Rio 

Alors que nous avions annoncé quatre équipes suisses à Rio, elles seront finalement cinq cet été ! Sébastien Schneiter et Lucien Cujean ont en effet été sélectionnés pour les Jeux Olympiques, fin juin. Les deux jeunes membres du Cadre B, de la Société Nautique de Genève et du Club Nautique de Versoix,  sont engagés dans la catégorie des 49ers.

« Nous irons à Rio pour apprendre et donner le meilleur de nous-mêmes », confie le barreur Sébastien (20 ans). « Ce sera une régate très particulière, avec seulement vingt bateaux. Grâce au contexte de cette qualification, la pression sera plus intense sur nos adversaires que sur nous, même si nous sommes des compétiteurs dans l’âme et que nous allons évidemment viser une performance personnelle. 

« C’est fantastique », complète Lucien (26 ans). « Je n’aurais jamais imaginé cela il y a deux ans. Nous avons énormément travaillé et c’est une belle récompense pour tous ces efforts! » 
Sébastien et Lucien naviguent ensemble en 49er depuis deux ans et ont en ligne de mire les Jeux de Tokyo 2020. Leur objectif à Rio sera donc d’y acquérir un maximum d’expérience ! Nos laséristes Maud Jayet et Guillaume Girod n’ont quant à eux hélas pas pu bénéficier de réallocations, puisqu’aucun pays qualifié dans cette classe exigeante n’a rendu sa place à World Sailing.

Cliquez ici pour découvrir la brochure Swiss Sailing Team 2016, présentant les neuf navigateurs suisses et la délégation complète qui se rendra à Rio :

For more information

MaxComm Communication
42 quai Gustave Ador
1207 Genève
T/ +41 22 735 55 30
www.maxcomm.ch

Sophia Urban
M/ +41 79 351 82 11
sophia.urban@maxcomm.ch
 
Swiss Sailing Team
Bergstrasse 23
CH-8953 Dietikon
T/ +41 44 745 65 85

Tom Reulein
tom.reulein@swiss-sailing-team.ch
M/ +41 79 285 02 72

Photos HD
www.maxcomm-media.com
Copyright © 2016 MaxComm Communication, All rights reserved.

unsubscribe