Copy
CORPOCLIC - L'infolettre de la CBPQ
No. 16 - Avril-mai 2016
Mot de la présidente

Pour démarrer la belle saison!

Chers collègues bibliothécaires,

La CBPQ tente par ses nombreuses actions à se démarquer tant par son rôle de vigie, de réseautage et de formation. À cet effet, voici quelques bons coups à signaler :

Vigie
La fin de l’hiver fut ponctuée de deux sorties publiques de la CBPQ pour dénoncer certaines irrégularités dans le milieu des bibliothèques. De plus, les réseaux sociaux sont utilisés par la CBPQ afin de diffuser sur une plus grande échelle les différents communiqués et prises de position.  Faites-les circuler à votre tour! Pour connaître les nouvelles et communiqués de la CBPQ, suivez ce lien.

Réseautage dans la communauté des bibliothécaires!
Nous avons lancé officiellement les 6 à 8 de la CBPQ. Le premier événement s’est déroulé au Pub de l’île Noire le 20 avril dernier. Nous avons eu le plaisir d’assister à une présentation de la Maison de la littérature de Québec par son directeur, Monsieur Bernard Gilbert, et monsieur Jean-Philippe Marcoux-Fortier, bibliothécaire-coordonnateur. Mme Marie-Eve Auclair, bibliothécaire à la Ville de Montréal animait la soirée. Nous étions plus de 30 participants lors de cet événement où la découverte et les échanges furent à l’honneur.

À la suite du succès de cette première rencontre, un deuxième 6@8 aura lieu
ce soir (26 mai) à Temps libre. La soirée sera présentée sous la forme d’une table ronde portant sur les tendances et les innovations en bibliothèques universitaires françaises et québécoises. Nous aurons l’honneur de rencontrer Monsieur Nicolas Tocquer, directeur des bibliothèques universitaires, Université de Bretagne occidentale et Monsieur Guy Gosselin, directeur du service de la bibliothèque, École de technologie supérieure. La table-ronde sera animée par Monsieur Vincent Chapdeleine, directeur général, Espaces Temps. Nous souhaitons vous voir en grand nombre,  une grande participation est essentielle pour favoriser des échanges enrichissants. Détails et inscription: goo.gl/w2zMmJ.

Congrès des professionnels de l'information (CPI) à mettre à votre agenda!
La CBPQ, l’ASTED et la SLA unissent leurs efforts afin d’élaborer le CPI qui se déroulera à Montréal, du 31 octobre au 2 novembre 2016. Réservez vos dates dès maintenant, nous comptons sur votre participation afin de faire de ce congrès un événement marquant de 2016! L’été est à nos portes et la baisse d’activités dans nos milieux respectifs laisse la place à du temps pour planifier les activités de la rentrée. Pour consulter le site officiel du CPI, suivez ce lien.

Bon été à tous et bonne planification!

Isabelle Pilon, bibliothécaire professionnelle
Présidente
Prises de position

Lettre adressée à Helen Kyne, directrice générale de la Bibliothèque des jeunes de Montréal
Le conseil d’administration de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance de l’affichage du poste de bibliothécaire de succursale à la Bibliothèque des jeunes de Montréal. Ce poste propose une charge de travail à temps plein avec un taux horaire [...]. Pour consulter la suite, suivez ce lien.


Lettre adressée à Bruno Guilbault, Maire du conseil municipal de la municipalité de Rawdon
La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance de la décision de votre conseil de ville d’abolir le poste de Directrice de la bibliothèque de Rawdon par le biais de l’article intitulé « La bibliothèque de Rawdon n'a plus de directrice » publié le mercredi 9 mars 2016 au lendemain [...]. Pour consulter la suite, suivez ce lien.
Évènements professionnels

Ce soir (26 mai) à partir de 18 heures: 6 à 8 de la CBPQ - Table-ronde sur les tendances et innovations en bibliothèques universitaires françaises et québécoises
Conférenciers: Nicolas Tocquer et Guy Gosselin
Animateur: Vincent Chapdelaine


Le second événement profesionnel de la CBPQ se déroulera le 26 mai 2016 et prendra la forme d’une table-ronde sur les tendances et les innovations en bibliothèques universitaires françaises et québécoises. Les conférenciers invités seront Nicolas Tocquer, directeur des bibliothèques universitaires de l’Université de Bretagne Occidentale et Guy Gosselin, directeur du service de la bibliothèque de l’École de technologie supérieure et l’activité sera animé par Vincent Chapdelaine, directeur général d’Espaces temps. Pour vous inscrire, suivez ce lien.

 



Un événement organisé par la CBPQ en collaboration avec Eureka.cc

N:\03 COMMUNICATIONS\Logos\logo_couleur_jpg.jpg

Congrès des professionnels de l’information

Le comité organisateur du Congrès des milieux documentaires (CMD) a récemment pris la décision de redéfinir une nouvelle formule pour 2017. La CBPQ, l’ASTED et la Special Library Association, section de l’est du Canada (SEC-SLA) se sont donc associés pour organiser le Congrès des professionnels de l’information (CPI) qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre 2016 au Centre Mont-Royal à Montréal. Le thème du congrès sera Bibliothèques et sociétés en mutation. Pour consultez l'appel à communications qui prend fin le 29 mai 2016, suivez ce lien.
Nomination de Madame Maureen Clapperton

Maureen Clapperton, vice-présidente de la CBPQ, a été nommée Directrice générale de la Bibliothèque nationale au sein du Bureau de direction de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Les connaissances et la riche expérience de madame Clapperton viendront certainement appuyer BAnQ dans ses nombreux mandats en tant qu'institution patrimoniale de référence à l'écoute des citoyens du Québec.
Étude sur la valeur de la revue: Partnership: La revue canadienne de la pratique et de la recherche en bibliothéconomie et sciences de l'information

 

Vous êtes invités à participer à une étude sur la valeur de la revue  Partnership: La revue canadienne de la pratique et de la recherche en bibliothéconomie et sciences de l'information (Partnership : the Canadian Journal of Library and Information Practice and Research). Votre connaissance de cette revue n’est pas nécessaire et nous acceptons les réponses de chaque secteur de la communauté des bibliothèques, y compris les bibliothécaires et les bibliotechniciens/nnes dans les bibliothèques publiques, scolaires et spéciales; les spécialistes, les étudiants/tes, les vendeurs/ses et les consultants/es. Il vous faudra environ 15 minutes pour remplir ce sondage. Si vous voulez y participer, suivez ce lien. Les résultats de cette recherche intéresseront les professionnels en SIB (sciences d’information et bibliothéconomie) qui veulent en savoir d’avantage sur le paysage de la littérature de la bibliothèque au Canada et à la lecture et à la recherche pratique professionnelle de leurs collègues. Cette recherche est menée par Robin Bergart (University of Guelph), Leanne Olson (Western University) et Nathalie Soini (Queen's University).
Québec | Appel à communication du Colloque des bibliothèques d'enseignement supérieur - Congrès des professionnels de l'information
Par Richard Demers

Le Colloque des bibliothèques d’enseignement supérieur (BES) qui aura lieu le 1er novembre 2016, à Montréal, lance un appel à communication qui devrait respecter le thème : Faire preuve d’audace : un pari risqué ou essentiel? Parce que les milieux de l’information sont aussi sujets à des transformations, on demande des conférences (20 minutes) qui abordent des questions qui dérangent ou des solutions originales. Quelques idées dont on peut s’inspirer sont présentées. Source
Québec | Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques
Par Richard Demers
 

L’Institut de statistique de l’UNESCO et l’Observatoire de la culture et des communications du Québec se sont associés pour réunir des experts en statistiques et des chercheurs, entre autres, sur le commerce électronique et le droit d’auteur, afin de revoir et discuter tout ce qui concerne la production de statistiques sur les produits culturels numériques. Ces derniers demandent une révision des conditions de leur mesure statistique. Source

Québec | Deuxième édition du Rendez-vous des bibliothèques publiques du Québec: Pleins feux sur nos bibliothèques
Par Richard Demers

L’Association des bibliothèques publiques du Québec et les Bibliothèques de Montréal partagent l’organisation de la 2e édition du Rendez-vous des bibliothèques publiques du Québec aujourd'hui et demain (26 et 27 mai) à Montréal. Le thème Plein feux sur nos bibliothèques regroupe les sous-thèmes comme le marketing, les partenariats, les projets collaboratifs, le retour sur investissement et le transfert des connaissances. Au cours de cet événement de formation, des conférenciers du Québec, du Canada, de Los Angeles et de Paris discuteront des moyens de valoriser les bibliothèques municipales. Un atelier de codesign y sera également présenté. Les inscriptions sont en cours sur le site. Source
Québec | Nouveau programme novateur de lecture familiale
Par Richard Demers

En présence de la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, l’équipe de la bibliothèque municipale a lancé le programme Raconte-moi 1001 histoires, dont le but est d’encourager à la lecture les jeunes de 0 à 6 ans. 140 parents et enfants participaient à la fête. Le projet consiste à défier les parents et les enfants de cet âge à lire 1000 histoires pour obtenir le 1001e livre en cadeau. Cela représente un livre par jour pour trois ans ou trois livres pour chaque journée d’une année. Tous les enfants de la ville, âgés de 0 à 6 ans, peuvent s’inscrire. L’abonnement à la bibliothèque sera gratuit pour un an. Un matériel pour comptabiliser les lectures est prévu. Source
Québec | Du livre au lieu - La fréquentation est en nette hausse au Québec
Par Richard Demers

Des données colligées par Le Devoir révèlent que le pourcentage de la fréquentation des bibliothèques montréalaises augmente beaucoup plus que celui des prêts de livres. Ce qui nous ferait prendre conscience du rôle de lieux de rencontre qu’est celui des bibliothèques aujourd’hui. Ivan Filion, directeur des Bibliothèques de Montréal du Service de la culture, rapporte que selon les résultats d’un récent sondage, près de 50 % des usagers se présentent à la bibliothèque pour une animation, une conférence, le WIFI ou une réunion organisée pour un travail scolaire ou entre collègues. Il ajoute que même si les disques compacts et les DVD ont le taux de prêt le plus élevé, c’est celui des livres qui augmentent le plus. Le document numérique restant à 1 % du total des prêts. La directrice de l’Association des bibliothèques publiques du Québec, madame Ève Lagacé, mentionne qu’il faudrait plus d’études pour mesurer l’utilisation des services par les usagers et comprendre ce qui transforme nos institutions. Pour monsieur Filion, compte tenu des enjeux en alphabétisation et les habitudes de lecture au Québec, on élabore des stratégies nouvelles pour la mise en valeur des livres documentaires, comme «l’étalagisme». Le prêt de document doit conserver son importance. On note, au passage, qu’à la ville de Québec la fréquentation des bibliothèques stagne alors que le prêt de livre augmente. Source
Québec | Le café des savoirs libres à Montréal: Wikipédia et Open Street Map en bibliothèque
Par Richard Demers

Les bibliothèques de Montréal se sont jointes à la fondation Wikimédia afin de faire connaître l’encyclopédie Wikipédia, principale source de référence au monde, mais dont le volet québécois apparaît comme le parent pauvre. Des bibliothécaires participant aux festivités du quinzième anniversaire de Wikipédia ont créé des rencontres mensuelles dans les bibliothèques de Montréal, semblable aux «Mardi, c’est wiki» de la grande bibliothèque proposés par Guy Berthiaume, ancien PDG de BAnQ. Les «Jeudi, c’est wiki» dans les bibliothèques de la ville servent à sensibiliser leur personnel, encourager la contribution québécoise et développer la présence documentaire et la visibilité de Montréal sur le web au même moment où Intelligent Communuty Forum (ICT) produit son palmarès. Les ateliers accueillent aussi des formateurs d’Open Street Map (OSM) pour transmettre l’art de la cartographie libre. Les deux organisations rencontrent un public montréalais dans une nouvelle bibliothèque le dernier jeudi du mois. Lors d’un café-conversation, de manière informelle, on s’échange des apprentissages de création collaborative. On compte, par ailleurs, de plus en plus de rencontres semblables dans les bibliothèques publiques de la province. Finalement, ajoute-t-on, les wikipédiens sont invités en bibliothèques publiques, entre autres, parce qu’il y a une convergence entre les missions de ces institutions et Wikipédia quant à l’accès au savoir; l’utilisation des sources de la bibliothèque pour alimenter les articles de l’encyclopédie; le nouvel achalandage que constituent ces gens et le soutien de la bibliothèque pour des projets de citoyens. Source
Canada | Loi sur la modernisation du droit d'auteur
Par Richard Demers

La loi sur la modernisation du droit d’auteur au Canada a bouleversé l’économie du livre selon l’auteur de l’article, Richard Prieur, directeur général de l’Association nationale des éditeurs de livres. Mais l’article 92 de la loi prévoit l’examen de son application cinq ans après son adoption qui tombe le 7 novembre 2017. Dans le cadre de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (23 avril), l’association voudrait rappeler au gouvernement actuel du Canada de mettre sur pied un comité d’enquête sur ces répercussions en se fiant à des faits réels plus qu’à des courants de pensée. Elle souhaite qu’on repense une loi qui à l’heure actuelle handicape l’essor de la culture québécoise et canadienne. Au moment de l’étude de cette loi, en 2012, les éditeurs mobilisés contre une quarantaine d’exceptions, dont celle de l’utilisation équitable dans les écoles, ont rapporté que les revenus indispensables au soutien de la création de contenus canadiens et à l’innovation dont ils seraient privés toucheraient à la qualité des programmes d’éducation du pays. D’ailleurs, 18 mois après son application, une étude de PricewaterhouseCoopers révélait qu’elle était responsable d’une perte de 30 millions pour la reproduction d’extraits d’œuvres, de baisse des ventes, de pertes d’emplois et de la fermeture de maisons d’édition. L’International Intellectual Property Alliance recommandait une surveillance sur le Canada dans un rapport. L’Association espère que, lors de la révision, le gouvernement entendra les propos des créateurs et qu’on aura droit à une loi encourageante pour la créativité et la protection de la propriété intellectuelle. Source
Monde | Librarian of Congress nominee Carla D. Hayden to testify before Senate
Par Christian Lacroix
 

En février dernier, le président Obama nommait Carla D. Hayden comme candidate au poste de bibliothécaire en chef du Congrès.  La loi vient d’être modifiée pour rendre ce poste renouvelable, pour des mandats de 10 ans.  Si elle est confirmée en poste, elle deviendrait la première femme en plus de la première personne afro-américaine à occuper cette prestigieuse fonction. De plus, elle serait seulement la deuxième bibliothécaire.  Plus d’une centaine d’organisations du monde académique et bibliothéconomique ont envoyé des lettres de support pour sa candidature. Source

Monde | Happy 216th Birthday to the Library of Congress
Par Christian Lacroix
 

Le 24 avril dernier, on célébrait le 216e anniversaire de la création de la Bibliothèque du Congrès américain. Cet article vous présente un aperçu des collections historiques, ainsi qu’une vidéoconférence d’une heure sur le sujet. Source

Monde | Licenciements à la Bibliothèque nationale: la culture littéraire argentine menacée
Par Christian Lacroix
 

Le milieu intellectuel argentin est en crise, alors qu’une vague sans précédent de coupures ont forcé le licenciement de 240 employés de la Biblioteca Nacional, située à Buenos Aires.  Ces événements s’inscrivent dans la foulée des mises à pied massives dont est victime le secteur public argentin depuis l’élection du président Mauricio Macri. L’illustre Jorge Luis Borgès, qui a dirigé l’établissement de 1952 à 1973, doit se retourner dans sa tombe. Source

Monde | Google peut poursuivre la numérisation de ses millis de livres
Par Christian Lacroix

Google pourra poursuivre le développement de sa bibliothèque numérique, la Cour suprême des États-Unis ayant tranché en faveur du géant technologique face à un syndicat américain d'auteurs. Source
Monde | Les Britanniques déclarent tout leur amour aux bibliothèques "essentielles"
Par Christian Lacroix
 
Selon un sondage en ligne auprès de 29 856 citoyens britanniques, ils sont 89% à s’opposer aux coupures aux bibliothèques annoncées par le gouvernement. Par ailleurs, ce dernier a déjà reculé concernant la fermeture de la Carnegie Library.  Néanmoins, depuis quelques années, on parle d’une crise sans précédent dans l’histoire du pays, qui frappe les établissements publics de prêt. En effet, 350 établissements ou bibliothèques mobiles ont mis la clé sous la porte entre 2010 et aujourd’hui.  Plus inquiétant encore, le nombre de volontaires en poste dans les bibliothèques est désormais supérieur à celui des employés. Les dégâts sont énormes, avec la disparition d’un quart des emplois, soit 8000 postes supprimés. Source
Monde | Republicans want to force the Librarian of Congress to use «illegal aliens»
Par Christian Lacroix
 
Les défenseurs des droits des immigrants ont remporté une belle victoire en mars dernier, alors que la Bibliothèque du Congrès américain annonçait qu’elle remplaçerait enfin la controversée vedette «Illegal Aliens» pour «Non-citizens» et «Unauthorized immigration».  La bataille n’est cependant pas terminée, alors que le House Appropriations Comittee, à majorité républicaine, a enclenché un processus pour retourner cette décision, arguant que l’expression originale correspondait au vocabulaire utilisé dans les textes juridiques. La seule représentante ayant voté contre ce projet de loi, Debbie Wasserman Schultz, a dit espérer que le sous-comité ne devienne pas une “police des mots”.  Le représentant Scott Rigell, quant à lui, considère que le terme «aliens» rappelle les extra-terrestres arrivant en vaisseau spatial, donc il serait prêt à faire un compromis, en employant l’expression «illegal immigrants». Source
Monde | À Barcelone, des libraires «fous» défient la crise du livre
Par Christian Lacroix
 
Les temps sont durs pour l’industrie du livre, dans la capitale catalogne, comme ailleurs.  Des lieux emblématiques ont fermé, comme la libraire Catalonia, qui avait survécu à un incendie pendant la guerre civile (1936-1939), mais pas à la hausse de son loyer.  Certains libraires renouvellent leur offre de service, en adoptant une approche se comparant à celle de véritables centres culturels.  Source
Éducation | La bibliothécaire d'une école secondaire recueille 10 000$ pour les écoles de Flint
Par Louise Struthers
 
La récente crise de l’eau contaminée au plomb à Flint, Michigan, a incité le personnel de la bibliothèque de l’école secondaire Pike High School, Indianapolis, à mettre de l’avant une campagne de sensibilisation afin de contribuer à faire prendre conscience de cette réalité. En plus d’encourager les professeurs à discuter avec les élèves de la crise par le biais de leur matière respective, la bibliothécaire a conçu une infographie pour partager des faits et des sources d’information avec l’ensemble du corps étudiant. Cette campagne a porté fruit puisque les élèves, les divers comités étudiants de même que les entreprises de la communauté ont commencé à donner de l’argent. Par la suite, deux sources de financement ont été mises de l’avant  par la bibliothécaire : la vente d’espace publicitaire sur des chandails pour permettre à la communauté d’afficher son soutien et la vente de ces chandails. Le projet de vente de chandails s’est même étendu à 13 écoles, ce qui a nécessité le développement d’outils de coordination par la bibliothécaire afin d’assurer le bon fonctionnement de la campagne. Au total, plus de 1 500 $ ont été amassés pour aider à combler les besoins des enfants ayant subi une exposition prolongée au plomb à Flint. Source
Éducation | L'auteure Nora Baskin fait sa part pour sauver des postes de bibliothécaire scolaire
Par Louise Struthers
 

Récemment, la commission scolaire de Bedford (NY) comptait combler son déficit budgétaire par l‘élimination de postes de bibliothécaires dans ses écoles primaires. Nora Baskin, auteure de littérature jeunesse, en appui à une amie bibliothécaire, a décidé d’écrire un vibrant plaidoyer sur le rôle primordial des bibliothécaires scolaires dans l’éducation des jeunes. Son essai met en lumière des risques liés à l’absence de bibliothécaires en milieu scolaire et certains impacts négatifs sur l’éducation des jeunes et soulève la perte possible de diversité dans les bibliothèques en raison d’une uniformisation de l’offre des géants de l’industrie du livre combinée à une perte de qualité littéraire. Grâce à l’initiative de Nora Baskin et d’autres membres de la communauté, le budget adopté par la commission scolaire inclut le maintien d‘un programme de bibliothèques scolaires dans les écoles primaires employant des bibliothécaires scolaires certifiés. Source

Éducation | Les bibliothèques scolaires du Wisconsin se partageront 37,7 millions de dollars du Fonds commun scolaire pour l'achat de matériel, soit 2,2 millions de dollars de plus que l'an dernier
Par Louise Struthers
 
Les écoles publiques de l’état du Wisconsin se partageront 37,7 millions de dollars du Common School Fund, le seul fonds commun conçu pour financer l’achat de matériel dans les bibliothèques scolaires. Les sommes sont versées en fonction du nombre de jeunes âgés de 4 à 20 ans résidant sur le territoire des écoles de l’état. Cette année, les bibliothèques scolaires recevront 31,78$ par enfant. Les subventions doivent servir à l’achat de ressources imprimées, numériques et technologiques. «Il s’agit d’une source importante, et parfois même unique, de revenu pour les services de bibliothèque dans les écoles publiques » souligne Tony Evers, administrateur en chef de l’État. Un conseil d’administration sur lequel siège notamment le secrétaire d’état, le procureur général et le trésorier de l’état gère le fonds commun. Source
Science et technologie | L'essor des bibliothèques pirates
Par Louise Struthers
 

Le phénomène des bibliothèques numériques pirates prend de l’ampleur dans le monde en rendant disponibles gratuitement sur Internet des documents en violation des droits d’auteur. Les pirates souhaitent créer une bibliothèque universelle comprenant des centaines de milliers de publications universitaires (articles scientifiques et monographies), normalement disponibles uniquement par l’entremise de journaux scientifiques dispendieux. Les plus grandes collections proviennent de Russie, un pays qui possède une longue tradition de partage illégal de littérature scientifique, pour combattre la censure imposée par l’État. Les bibliothèques actuelles sont consultées par  des individus provenant tant de pays pauvres que de pays riches. Elsevier, un important éditeur de littérature scientifique universitaire, a tenté, lors de procès aux États-Unis, de forcer la fermeture de deux des bibliothèques pirates les plus populaires, Sci-Hub et Library Genesis, en allégant les pertes de profits de millions de dollars qu’elles subissent. Pour les chercheurs qui appuient ces bibliothèques de l’ombre, il s’agit d’un important revers puisqu’ils ne pourraient jamais avoir accès à ces articles scientifiques en raison de leur coût trop élevé. Les bibliothèques pirates dont les collections étaient principalement en langue russe contiennent maintenant des documents en anglais, ce qui a entraîné leur forte croissance. Pour le moment, les éditeurs de littérature scientifique ne réussissent pas à contrôler la croissance de telles bibliothèques et sont incapables de limiter l’accès à leur catalogue et les bibliothèques pirates, quant à elles, offrent des collections éclectiques, développées sans que des bibliothécaires évaluent les contenus qui y sont déposés. Source

Science et technologie | Les bibliothèques publiques de New-York numérisent des manuscrits en hébreux vieux de plusieurs siècles
Par Louise Struthers
 

Les bibliothèques publiques de New York ont numérisé plus de 2 000 pages publiées en hébreux au cours des 400 dernières années. Ces documents portent entre autres sur la Cabbale, la littérature, le théâtre, les sciences et la médecine. Les textes sont disponibles en ligne sur le site de la collection numérique des bibliothèques publiques de New York. Des copies numériques ont été transmises à la Bibliothèques Nationale d’Israël afin d’être intégrées à leur propre collection en hébreux. Source

Science et technologie | L'ALA et Google lancent le projet: Libraries ready to code
Par Louise Struthers


Le 13 avril dernier, l’American Library Association (ALA) a annoncé le lancement d’un projet visant à enquêter sur l’état actuel des activités de programmation informatique dans les bibliothèques publiques et les bibliothèques préuniversitaires. L’étude vise à déterminer l’étendue de l’enseignement de la programmation informatique dans ces institutions. L’essor de la formation à la programmation dans les bibliothèques publiques américaines témoigne de la capacité de ces dernières à s’adapter et à identifier le nouveau rôle en s’alliant au monde de l’éducation et de l’entreprenariat. Dans plusieurs municipalités, les bibliothèques publiques offrent déjà des ateliers pratiques de programmation informatique qui viennent combler un besoin auquel le milieu scolaire n’est pas en mesure de répondre. Le Président Obama a d’ailleurs lancé « Computer Science For All », une initiative dont le budget s’élève à 4 milliards de dollars pour accroître la formation en sciences informatiques dans les bibliothèques pré-universitaires. Le projet de recherche « Ready to Code » permettra d’identifier les opportunités qu’offrent les bibliothèques publiques aux jeunes de développer leurs habiletés en programmation informatiques. Source

Science et technologie | Dépôt de données: Quoi, quand, pourquoi, comment?
Par Louise Struthers

L’article présente un survol de l’état actuel de la recherche dans le domaine des dépôts de données de recherche. L’auteur définit ce type de dépôt, explique pourquoi les bibliothèques devraient s’en doter et propose une démarche pratique pour les actualiser. Il présente également un portrait du paysage actuel en pleine transformation des dépôts de données et illustre, à l’aide d’exemples, les efforts d’un large consortium du Texas pour créer un dépôt de données de recherche accessible par toutes les universités de l’État. Selon l’article, les bibliothèques doivent réfléchir à la possibilité de s’associer à des institutions gouvernementales régionales, nationales et mondiales afin de commencer à offrir la prochaine génération d’infrastructures et de services d’information. Source
Culture | La bibliothèque, la nuit
Par Ekaterina Valkova
 

Si vous n’avez pas encore visité l’exposition ‘La bibliothèque, la nuit’ à la BAnQ, vous avez jusqu’au 28 aout 2016 de faire une exploration virtuelle de dix bibliothèques fascinantes entre autres la Bibliothèque nationale et universitaire de Sarajevo, rejaillie de ses cendres, à la Megabiblioteca moderniste José Vasconcelos de Mexico, la légendaire cité d'Alexandrie, la bibliothèque du capitaine Némo à bord du Nautilus, au fond des mers. Inspirée de l'ouvrage du même nom de l'écrivain Alberto Manguel, co-concepteur du projet, cette exposition aborde les dimensions philosophiques, architecturales ou sociales qui sous-tendent l'existence de toute bibliothèque. À son entrée dans l'exposition, le visiteur se trouve au milieu d'une reconstitution de la bibliothèque d'Alberto Manguel. Il passe ensuite dans une forêt, cœur de l'expérience scénographique. Au moyen d'un casque exploitant une technologie d'immersion vidéo 360°, le visiteur embarque dans un voyage des  dix lieux, réels ou imaginaires.  Cette exposition a été conçue en partenariat avec la compagnie de création Ex Machina et son metteur en scène, l'artiste multidisciplinaire Robert Lepage, d'après une idée de BAnQ. Source

Culture | Le nombre de lecteurs en hausse
Par Ekaterina Valkova
 

Le Ministère de la Culture et des Communications a mené une étude en 2014 sur les pratiques culturelles au Québec.  Quelque 6765 répondants ont participé et les résultats dévoilent les statistiques suivantes : 57 % des Québécois lisent un journal imprimé au moins une fois par semaine, 45 % des Québécois disent lire les journaux gratuits, contre 39 % pour les journaux payants. 86 %  des Québécois lisent des quotidiens ou des sites de nouvelles. Le nombre de lecteurs est en hausse - 80 %  des Québécois lisent des livres - parmi ces lecteurs, 59 % lisent au moins une fois par mois. Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à lire des livres (67 % contre 49 %), et les anglophones lisent plus que les francophones (69 % contre 57 %). Le pourcentage de lecteurs de magazines et de revues est à 73%. Le taux de fréquentation des bibliothèques s’élève à 56%. Par ailleurs, l’achat de livres en magasin (44 %) demeure plus populaire que l’emprunt à la bibliothèque (30 %). Source

Culture | Documentaire «Le 3e lieu: les bibliothèques publiques»
Par Ekaterina Valkova

La maison de production ‘Productions 10e ave’ a réalisé un documentaire de 52 minutes de Martine Forand qui a mis en œuvre l’idée originale de l’auteure Linda Amyot.   Le film intitulé ‘Le 3e lieu’ est sorti en 2015 et a été diffusé sur RDI.  Il fait preuve de la transformation des bibliothèques publiques au Québec. Suivant les tendances mondiales, elles sont à l’écoute de la réalité des sociétés -  la technologie, les nouveaux supports médias, l’immigration, le vieillissement de la population, la solitude, le décrochage scolaire - et y prennent entièrement part. Les bibliothèques vont chercher les publics cibles là où ils se trouvent, afin de les amener à la bibliothèque devenue, après la maison et le travail, l’endroit le plus fréquenté. Lieu de culture et de détente, mais aussi de référence et de socialisation : décors colorés, soirées «gaming» exclusives pour les adolescents, animation autour d’un livre sur des sujets difficiles, lectures à voix haute dans des résidences, laboratoires de langues, etc. : tout est mis en œuvre pour accroître le niveau de fréquentation et favoriser la lecture. Source

Culture | Time travel: The History of Libraries
Par Ekaterina Valkova
 

La revue en ligne Paste a publié dans sa série hebdomadaire Time Travels (Voyages dans le temps) une brève histoire des bibliothèques.  En huit images et texte accompagnateur, l’auteur réussi à résumer les étapes clés de l’évolution des bibliothèques.  Les tablettes cunéiformes trouvées sur le territoire d’Iraq moderne témoignent des premières ‘archives’ qui ont donné naissance aux bibliothèques.  La création du papier en Chine a aidé la propagation des savoirs vers le monde occidental.  Les bibliothèques islamiques, religieuses et laïques, ont été appelées des «châteaux de sciences». Le siècle des Lumières est reconnu comme l’âge d’or des bibliothèques, où ces lieux de savoirs commencent à ouvrir ses portes pour le grand public.  La British Library, construite en 1753, est considérée la première bibliothèque nationale.   Dans la deuxième moitié du 19e siècle, un grand nombre des bibliothèques sont ouvertes aux États-Unis et en Angleterre.  Aujourd’hui, les bibliothèques s’adaptent aux développements technologiques, offrent des services pertinents, et sont des piliers de la société du savoir. Source

Culture | Concours: 100 livres d'ici qui racontent le monde d'aujourd'hui
Par Ekaterina Valkova

Radio Canada a organisé du 22 avril au 6 mai 2016 le concours  «Les incontournables», qui invite les intéressés à soumettre le titre, l’auteur, et une description d’une œuvre littéraire canadienne de tout genre – roman, essaie, poésie, roman jeunesse, théâtre, bande dessinée, chronique. 55 titres font partie d’une liste initiale, que les participants ne doivent pas inclure. Le gagnant obtiendra un voyage d’une semaine pour deux à Copenhague, Danemark. Un deuxième prix – chèque cadeau de 150 $ pour l’achat des livres est prévu.  Les gagnants seront annoncés le 13 mai 2016 sur les ondes de Radio Canada, dans l’émission «Plus on est de fous, plus on lit!» par l’animatrice Marie-Louise Arsenault. Source

Architecture et aménagement | The once and future library
Par Ekaterina Valkova

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a organisé une table ronde – «Le futur des bibliothèques» - pour discuter l’évolution des bibliothèques, et pour spécifier la réponse des architectes aux besoins des bibliothèques en édifices qui sont adaptés aux nouvelles réalités.  Les participants ont partagé leurs visions sur le développement du potentiel des bibliothèques en tant qu’espaces communautaires, lieux de création, réflexion, et refuge. Sept bibliothécaires de MIT ont aussi donné leurs opinions sur la gestion des collections, la préservation des données – numériques, imprimées ou analogues – en prenant en compte les droits d’auteur, le choix des données à préserver pour assurer la conservation des documents importants.  Les bibliothécaires font face à des défis dans l’ère du numérique, où chaque aspect du travail est influencé par le développement des nouvelles technologies. Source

Architecture et aménagement | Exposition: Archéologie du numérique
Par Ekaterina Valkova

Le Centre canadien d’architecture (CCA) maintient un centre de recherche dont la mission est la conservation, la préservation, mais aussi l’expérimentation avec de nouvelles méthodes.  Dans le domaine de l’architecture, les nouvelles technologies ont favorisé la capacité de stockage de documents qui autrement auraient encombré étagères et classeurs. La conservation des fichiers numériques pose d' immenses défis. CCA veut aussi comprendre l’influence du numérique sur l’architecture. Une exposition intitulée Archéologie du numérique débutera le 10 mai prochain, où se profilent quelques-unes des difficultés qui se posent quotidiennement à l’équipe de conservateurs et d’archivistes dans ce domaine. Il faut préserver le matériel, mais aussi savoir le décoder pour ensuite en permettre l’analyse, et plus tard la diffusion aux visiteurs; tâche délicate sur des matériaux physiques tels que le papier ou le bois ; opération complexe lorsqu’il faut extraire des données sur des clés USB ou des CD alors que les logiciels sont plus souvent indisponibles sur le marché. Source

Mention de droits d'auteur: CBPQ 2016, Tous droits réservés.