Copy


 



Les yeux dans les bleus... Et oui, cette dernière semaine l'industrie musicale internationale a regardé la France avec envie. Alors quoi, le monde se passionne pour la baisse du prix de l'abonnement Hi-Res de Qobuz ? Il bave devant le pass(e) culture ? Eh non, la raison est quelque part dans la collection de CDs de votre tonton qui porte un pull représentant un loup hurlant... c'est le 51ème album de Johnny qui fait sensation. Trois jours après sa sortie dans les bacs, ce sont quasiment 1% des français qui sont allés acheter le précieux album, et une semaine après sa sortie ce ne sont pas moins d'un million de CD et de vinyles qui avaient été écoulés. Alors on a décidé de suivre cette tendance et de n'évoquer que des actus ou artistes français !
 
LES PETITES
ACTUALITÉS
 
  • Les recettes de billetterie ont augmenté de 15% vs 2017 sur l'ensemble de la France (95M€), cependant 48% des représentations payantes ont eu lieu à Paris (pourcentage qu'on imagine encore plus élevé pour les concerts gratuits) ! (en savoir +)
     
  • Les Inrocks se posent une bonne question : les artistes qui ont le vent en poupe ne sont-ils pas poussés trop rapidement à sortir un album ? (réponse ici)
     
  • Arte nous régale encore et toujours avec une nouvelle série de formats courts sur le thème des pochettes de vinyles. Un thème d’autant plus intéressant que l’importance de cet art décroît à l'heure du streaming… (lire l'article)
     
LE CONCERT DE LA SEMAINE
LAAKE

Du piano et de l'électro. Des beats, des notes, des notes, des beats. De l'électro et du piano. 

Laake façonne des genres, des mélodies que l'on a imaginé, espéré mais qui tardaient jusqu’alors à arriver. Amoureux de techno, il est probable que ce soit la première fois que vous tombiez sous le charme d'un pianiste. Passionnés d'envolées classiques, il se pourrait que vous puissiez, enfin, vous ouvrir à la musique électronique. Le clair-obscur, l’équilibre parfait entre ombre et lumière, entre spleen du piano et furie des machines acerbes, entre beats cinglants, notes ravageuses, subtilités vocales et basses profondes, sont des velléités qui transpirent toujours chez Raphaël Beau, le vrai nom de l'artiste. Musique aussi expressive que physique (n’hésitant pas à s’inspirer du hardcore ou du gabber, vous êtes prévenu), on se prend à rêver de la voir fusionner avec le cinéma. Rêve exaucé cette semaine avec la sortie du clip d'un de ses morceaux phares, Melancholia

Vendredi, il sera accompagné de la violoncelliste Juliette Serrad, habituée à travailler avec Yaël Naïm, Zaza Fournier ou Ibrahim Maalouf, pour une configuration sur scène : piano à queue, machines et violoncelle. La première partie sera elle assurée par Vimala, artiste évoqué il y a déjà quelque temps dans nos colonnes, que l'on vous invite à découvrir également.

Vendredi 16.11 - Badaboum - 13€
 

2x2 invits à gagner
L'AGENDA DE LA SEMAINE 

Tout le reste de notre semaine musicale est à découvrir sur notre agenda. Psst, on a des invits à vous offrir ! 
 
Découvrir l'agenda
LA PLAYLIST DE LA SEMAINE
La playlist de la semaine est également dispo sur
DeezerSpotify et Qobuz

 
Merci pour les (nombreux) retours positifs sur l'agenda. Vous êtes plus de 3000 à être allé faire un tour dessus la semaine dernière. C'est assez fou. On espère que vous garderez le réflexe.



Faites passer le mot, dîtes à vos copains de s'abonner !
Pour se désabonner, c'est par ici, pour nous écrire, plutôt par

Copyright © 2018 KOPLESH
Email Marketing Powered by Mailchimp