Copy


 




A 15 ans, il admirait Conchita Wurst, la diva à barbe qui avait remporté l’Eurovision. Cinq ans plus tard, le jeune Bilal Hassani (en photo plus bas), idole queer des jeunes, représentera la France en mai à l’Eurovision. Après avoir remporté hier soir la finale de Destination Eurovision grace aux votes des téléspectateurs ! Qui a dit que la France était vieux jeu ? :)
 
LES PETITES
ACTUALITÉS

 
  • Si le boycott de R-kelly par Spotify, suite aux multiples scandales révélés à propos de la star, n'aura pas duré, il aura certainement participé à la naissance d'une nouvelle fonctionnalité sur Spotify. Depuis la semaine dernière, il est possible de bloquer un artiste de son choix sur la plateforme suédoise. S'il est présent dans une playlist, l'application sautera son titre et passera au morceau suivant, la responsabilité d'un boycott revenant donc à l'auditeur. Cette fonctionnalité comprend quelques particularités qui sont détaillées ici

     
  • Comme nous avions eu l'occasion de l'évoquer dans notre article sur les nouveaux modes de consommation de la musique, la playlist est aujourd'hui un outil majeur pour la promotion d'un artiste. Pour qu'un titre figure dans les playlists les plus en vue (comme RapCaviar et ses plus de 11 millions d'abonnés) il devra faire ses preuves dans des playlists d'importances intermédiaires mais aussi se faire une place auprès des algorithmes. Pour comprendre comment un titre émerge aujourd'hui, c'est par .  

     
  • Un musicien au Panthéon ? Parmi les 75 personnes inhumées au Panthéon (dont seulement 3 femmes !), on ne dénombre aucun musicien. Pourtant cela fait plus de 100 ans que le débat de l'intégration d'un musicien au Panthéon existe. Pourquoi la présence d'un musicien est-elle autant controversée ? Toutes les réponses sont apportées par France Musique
LE CONCERT DE LA SEMAINE
O


Peut-être son nom ne vous évoquera pas grand chose. Pourtant, ce touche-à-tout brillant est probablement un des plus grands acteurs de cette nouvelle scène française que l’on se plaît tant à mettre en avant. Etienne Daho ne s'y est d’ailleurs pas trompé, en faisant l'honneur à Olivier Marguerit, de glisser l’un de ses premiers tubes (la rivière) dans le juke-box de son exposition Daho l'aime pop à la Philharmonie de Paris.


S'il a longtemps hésité entre la sociologie et la musique, c'est après avoir fait ses classes à l'American School of Modern Music de Paris, que ce jeune homme aux yeux bleus et à l’air éternellement juvénile, a fait le choix (judicieux) de foncer vers sa véritable passion. Des compétences suffisantes et un talent rare qui lui permettent de s’épanouir, dés le début de sa carrière, aussi bien comme guitariste dans le groupe Syd Matters, qu'au clavier avec Halo Maud, qu'à la basse au sein du très chouette projet Thousand. Profondément altruiste et généreux, Olivier Marguerit laisse une image positive à toutes les personnes qui auront à le côtoyer ou à bosser à ses côtés. Mais après être resté dans l’ombre près d’une dizaine d’année et poussé par une envie de dire enfin ses propres choses, il décide, en 2014 de se lancer en solo. C’est désormais sous le masque O, « la quinzième lettre de l’alphabet », comme il aime à se présenter en concert, qu'il officiera. L’altruiste à plein temps devient artiste à mi-temps.

Très vite, un morceau en hommage à sa fille, mon écho (vraiment à voir), tape à l'oreille d'un éditeur chez Sony et tout s'emballe : une signature chez Vietnam et Un torrent, la boue, son premier album, paraît en janvier 2016. Fidèle à sa réputation, c'est timidement qu'Olivier défendra cet album. Pour lui, l'opus « manque d'ampleur ». Ceux qui auront ce petit ovni entre les doigts, le qualifieront plutôt de poétique et de raffiné. La critique est dithyrambique, le bouche-à-oreille fera le reste. Trois ans après, le revoilà avec un nouvel album qui paraîtra vendredi. Si le disque précédent était tourné vers le monde aquatique (O comme eau), le nouveau, développe la thématique de la chute. L’eau devient l'haut. Etonnant pour un homme qui reconnaît avoir le vertige mais prémonitoire tant ce disque, que nous avons eu la chance d'écouter, est plus ambitieux, plus mûr et pourrait propulser Olivier Marguerit sur le haut de la scène française.

Il viendra présenter en showcase son tout dernier bébé vendredi prochain dans les locaux, petits, mais chaleureux, du Ground Zéro !


Vendredi 01.02 - Ground Zéro - Gratuit
 

Pour découvrir notre semaine de concert, il suffit de cliquer sur l'image ci-dessus !
LA PLAYLIST DE LA SEMAINE
La playlist de la semaine est également dispo sur
DeezerSpotify et Qobuz

 

Un grand merci pour les petits mots chaleureux que vous nous écrivez chaque semaine, 


Faites passer le mot, dites à vos copains de s'abonner !
Pour se désabonner, c'est par ici, pour nous écrire, plutôt par

 

Copyright © 2019 KOPLESH
Email Marketing Powered by Mailchimp