Copy
Newsletter n°4 de Cheetah For Ever
Voir ce courriel dans votre navigateur

Cheetah For Ever

newsletter Nº 4

De avril à juin 2016
 

La transition...

Site de Cheetah For Ever
Facebook Cheetah For Ever

Edito

A qui le tour ?
Les jeunes de Musiara, Imani, Nora, et à plus forte raison ceux de Malaïka sont grands désormais. Les laisser vivre leur vie fut difficile pour nos deux scouts William et Edward. Et maintenant, que vont-ils faire ?

La saison des pluies se termine, la seconde voiture, toute neuve et fraîchement peinte est arrivée dans le Mara… des conditions parfaites pour aller surveiller des bébés guépards… Oui mais voilà : quels bébés ?

C'est ce que nous allons vous raconter dans cette 4ème newsletter…

Un an déjà !... naissait l'association Cheetah For Ever. Et depuis, un joli chemin parcouru, avec 9 guépardeaux devenus grands sous les yeux attentifs de nos brigadiers… 

La nouvelle voiture de la brigade Cheetah For Ever 

Nos protégés...

Guépardes surveillées de juillet 2015 à avril 2016

- Malaïka, fille de Kike, née fin 2007
- Imani, fille d'Amani, née en 2012
- Musiera (alias Rani), fille de Shakira, née en 2008
- Nora (alias Nolari), fille de Narasha, née en avril 2012

Leurs petits

Fin juin :
- les deux jeunes adultes de Malaïka ont 2 ans
- la nouvelle portée de Malaïka a quelques jours
- Imani a trois jeunes de 13 mois environ
- Musiara a également trois jeunes de 13 mois 
- Nora a un jeune de 11 mois
Sur le terrain... 

Début avril, toutes les femelles guépards continuent leurs va et vient entre réserve et zones de conservation, à l’exception de Malaïka et ses grands jeunes qui gambadent dans la région de Topi plains.

Le 16 avril se produit un évènement suffisamment inhabituel pour être noté : Malaïka et ses 2 grands ados partagent une seule et même proie avec une hyène ! 


Fin avril, Malaïka et ses jeunes se dirigent vers l’éolienne du marais de Musiara. Nos deux membres de l'équipe, Sylvie et Elvis, assistent à une chasse de la famille à moins de 4 minutes du camp !

Le mois d’avril est émaillé de pannes de la Cheetah Car qui, contrainte à l’immobilisation, ne permet plus une surveillance régulière des mères guépards. Ceci étant, les jeunes sont grands désormais, et ne nécessitent plus la surveillance d'Edward et William puisqu'Ils sont maintenant suffisamment rapides pour échapper aux prédateurs. Edward en a la démonstration le 13 mai alors qu'il suit Imani et ses trois jeunes. Pendant que ceux-ci marchent tranquillement sur une piste en direction du Serengeti, ils sont surpris et attaqués par une lionne surgissant des hautes herbes. Les guépards se dispersent immédiatement dans toutes les directions, laissant la lionne sans réaction. Un peu plus tard, Imani appelle ses jeunes, et la famille au complet reprend sa route.

Edward et William vont donc désormais les laisser vivre leur vie. Espérons qu’ils croiseront encore souvent le chemin de leurs protégés devenus grands, pourront les admirer chassant dans la blonde savane du Maasaï-Mara et nous donner de leurs nouvelles ! Peut-être même nos brigadiers seront-ils bientôt les anges-gardiens des petits des jeunes femelles qu’ils ont surveillées ?

Vers la première semaine de mai, commence une saison des pluies généreuse.
Et quand il pleut à Mara, ce n’est pas un vain mot… c’est le déluge version africaine !

Le 22 mai, les deux jeunes de Malaïka sont aperçus sans leur mère. A deux ans, ils ont eu tout le temps nécessaire pour bénéficier d'un apprentissage efficace grâce aux leçons de leur mère. Ils volent désormais de leurs propres ailes, et ont gagné chacun un prénom : Malkia pour la jeune femelle, et Mfalme pour le jeune mâle, signifiant respectivement "reine" et "roi". On a supposé alors que Malaïka, prégnante, devait approcher du terme et les avait laissés pour donner naissance à ses nouveaux petits. Depuis début juin, elle se fait extrêmement discrète, ce qui semble confirmer l’hypothèse qu’elle attend des petits pour bientôt.
Les deux jeunes de Malaïka à la chasse


En ce mois de mai est publiée une étude scientifique conduite par Femke Broekhuis, directrice du Mara Cheetah Project mené par le KWT, qui a effectué sur trois mois un recensement des guépards adultes présents dans la réserve de Masai-Mara et certaines des aires de conservations limitrophes.

Sur les 2400 km2 couverts par l’étude, il ne reste que 30 ± 2 guépards adultes. C'est ce que nous suspections (nous étions arrivés au chiffre de 40 guépards en étant optimistes), mais les chiffres sont désormais là pour souligner l’urgence et la gravité de la situation : en 10 ans, les effectifs auraient donc diminué de moitié, ce qui renforce la légitimité et l'utilité du programme Cheetah For Ever.

Les 7 jeunes ados de Musiera, Imani et Nora, et les deux jeunes adultes de Malaïka sont les preuves vivantes de son efficacité. Espérons que ces neufs guépards viendront bientôt s'ajouter aux 30 adultes recensés….  
Broekhuis F & Gopalaswamy AM. Counting cats spatially explicit population estimates of cheetah (Acinonyx jubatus) Using Unstructured Sampling Data. PLoS ONE 11(5): e0153875)

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Malaïka est à nouveau mère. C'est le résultat des deux jours passés en compagnie de Leomom, un beau mâle venu du Triangle de Mara, les 14 et 15 mars.

Les brigadiers l'ont cherchée assidûment pendant une semaine. Ils viennent de découvrir l'endroit où elle cache ses petits : ils sont bien à l'abri… Et la brigade veille maintenant à ce que personne ne les approche.

Grâce au soutien de la Société LUSH et de la Fondation Beauval Nature, une nouvelle voiture, une Suzuki Maruti Gypsy, a été acquise et livrée à Mara le 23 juin. Elle est customisée aux logos de Cheetah For Ever, de la Fondation Beauval et de l'Association Or Mara Eramat.

 
Un ranger de la réserve entre Edward et William

Autres actions menées sur le terrain... 
En avril, une session de plantation d'arbres a été organisée avec le "Cheetah Club" de Mararienta, village limitrophe de la réserve...
Des sessions de plantation d'arbres et arbustes sont régulièrement organisées par Cheetah For Ever avec des élèves motivés par la préservation de la faune et de l'écosystème.
 
Le Maasaï-Mara souffre d'une déforestation massive. Cette déforestation facilite l'accès des nombreux et énormes troupeaux de vaches Maasaïs aux plaines de la réserve dans laquelle les éleveurs pénètrent de façon totalement illégale. Replanter des arbres dans les zones frontières permettra de reconstituer des zones de forêt, zones dans lesquelles les vaches ne s'aventurent pas.

 
De plus, un essai d'implantation de ruches a été réalisé...
 
La finalité de ce projet est double :
 
1/ fournir une source de revenus autre que les vaches aux Maasais, et
 
2/ exercer un effet d'éloignement des éléphants qui sont nombreux dans cette zone du Maasaï-Mara et qui craignent les abeilles. Ils s’aventurent dans les cultures, au risque de provoquer des accidents et conflits hommes/faune sauvage.
 
Rendez-vous dans quelques temps pour les premiers résultats...

 
Nos deux brigadiers William et Edward sont très heureux de ces dernières naissances, comme toute l'équipe. Ils travaillent dur pour assurer la sécurité des petits pendant cette période où ils sont si vulnérables.


Pendant ce temps, en France…

La réponse à notre demande de rescrit fiscal à l'administration fiscale est toujours en attente. 

Financements

Notre demande de subvention auprès de la Fondation Brigitte Bardot a été acceptée, ce qui va permettre d'acquérir très rapidement une troisième voiture (qui, elle, portera bien évidemment le logo de la Fondation Bardot). Nous sommes très heureux et extrêmement fiers d'avoir le soutien de cette Fondation qui œuvre efficacement pour la protection animale et dont nous connaissons tous le dévouement de sa fondatrice pour cette cause ! 

 
La demande de financement avec la société Virgin suit son cours.

Le 27 mai, s'est tenue la première Assemblée Générale Ordinaire de Cheetah for Ever au titre de l'année 2015. Sur les 185 membres de l'année 2015, 53 des 191 membres (27 %) étaient présents ou représentés. Le rapport moral et les comptes ont été approuvés.

Communication

C'est à travers différents médias ou à l'occasion de plusieurs manifestations que nous avons pu faire connaitre l'association et son programme.

Tony Crocetta est interviewé le 11 avril au milieu et en direct de la savane du Mara par Laetitia Barlerin, vétérinaire auteur, journaliste animalière et chroniqueuse qui co-anime l'émission hebdomadaire "Vos animaux" sur Radio Monte-Carlo.

A l'occasion du Festival Spot-Nature à Octeville-sur-Mer début mai, l'équipe de Cheetah For Ever a la possibilité d'expliquer son action au micro de la station radio locale "Radio Vallée de la Lézarde".

Le stand Cheetah For Ever au festival de Montier en Der
Bernard Thomas de la société CANON France remet deux kits photo pour les brigadiers sur le terrain

Après le magazine "Trente Millions d'Amis" en mars, ce sont deux magazines pour enfants qui parlent de Cheetah For Ever : "Wakou", tout d'abord, qui publie un numéro spécial Savane, puis "Wapiti" qui consacre une double page à l'action de Cheetah For Ever dans son numéro de mai 2016.

Nous sommes désormais répertoriés/mentionnés dans la rubrique Protéger/Les acteurs/Structures à l'étranger du très bon site "Faune Sauvage".

Les 9, 10 et 11 juin 2016, Cheetah For Ever est présent au Festival Art Nature Cœur de France qui se tient dans le château d'Ainay-Le-Vieil. Les enfants de l'IME et les adultes de l'APEI de Saint Amand–Montrond nous font l'amitié de nous rendre visite sur notre stand avec leurs éducatrices Isabelle et Christine. C'est l'occasion d'une sympathique séance photos avec les auteurs du livre "Douma", livre qui rencontre un franc succès ! La suite est d'ailleurs en préparation….

Soutiens et initiatives de nos adhérents

Le 7 avril, a lieu l'inauguration d'une exposition de cadres lumineux initié par Frédéric Lesné, présentant ses photos à la ferme de Bressieux à Bassens (Savoie).

Une seconde exposition, organisée par "Solidarité savoyarde" à l'initiative d'Agnès et Frédéric Sanchez, a été inaugurée ces jours-ci. Les cadres lumineux sont présentés au restaurant L'Aumônerie à Bassens.

Les bénéfices des ventes de ces deux expositions vont à l'association Cheetah For Ever. Un grand merci à tous les trois !

Une autre initiative nous a beaucoup touchés : celle des élèves de la classe de 6ème du Lycée du Raincy, qui ont fabriqué des porte-clefs qu'ils ont vendus au profit de l'association.

Enfin, une de nos adhérentes a fabriqué des figurines de bébés guépards (ou bébés d'autres félins) qu'elle modèle et peint à la main (un "Made in France" assuré !). Baptisés les "mini-cubs", ils seront en vente sur le stand de Cheetah For Ever, au profit de l'association, à Montier-en-Der cet automne. Merci Anne !

L'association Cheetah For Ever compte aujourd'hui 261 adhérents que nous remercions pour leur confiance et leur soutien, et a recueilli environ 70 000 euros de dons. 

Nous remercions également les 2211 facebookien(ne)s qui suivent notre page Facebook et partagent nos publications afin de faire connaître notre programme et nos actions.

Un grand
MERCI pour les guépards !


Et bientôt...

Cheetah For Ever sera présente à la 20ème édition du Festival de photo animalière et de Nature à Montier en Der (en Champagne) du 17 au 20 novembre 2016 sur le stand de l'exposition de Tony Crocetta.






 
Plus d'infos sur cheetahforever.org
Partagez
Tweetez
Envoyez
Copyright © Cheetah For Ever 2016, All rights reserved.


contact@cheetahforever.org

 
Désinscription de cette liste


Email Marketing Powered by MailChimp