Copy
                
Voir ce courriel dans votre navigateur

                      1 juillet 2019                           
Webinaires

Nos prochains webinaires


Pour vous inscrire à un webinaire, accédez à notre menu Webinaires sur notre site Web et cliquez sur Prochains Webinaires.

N'oubliez pas que les webinaires passés sont enregistrés et se trouvent sur la page des Webinaires enregistrés de notre site Web ou vous pouvez les écouter à tout moment.

Orientation pour les nouveaux membres

 

Date et l'heure : Lundi, 5 août, 2019 - 19:00 HAE

Présenté par : Johanne Gervais

Ce webinaire est prévu pour le premier lundi de chaque mois. Rejoignez-nous pour vous aider à vous familiariser avec toutes les fonctionnalités de votre nouvelle société,
y compris en utilisant les bases de données PRDH, BMS2000, et Fichier Origine.

 

Bonnes nouvelles! FamilySearch propose de nous fournir un webinaire en français sur la façon dont FamilySearch peut vous aider dans la recherche de vos ancêtres au Québec. Restez à l'écoute pour le webinaire en août! Merci à la Fédération québécoise des sociétés de généalogie du Québec d’avoir lancé cette initiative.

Forum des membres

 
Ne soyez pas timide ! Si vous êtes dans une impasse dans vos recherches généalogiques ou vous souhaitez partager des informations intéressantes relatives à la recherche généalogique, postez sur notre Forum des membres de notre site Web.
Liens de ressources
Capitale-Nationale
 

 
Cette semaine, nous nous concentrons sur la région administrative 03 - Capitale-Nationale. La ville de Québec, centre du gouvernement du Québec, est située dans cette région administrative. La région de la Capitale-Nationale comptait environ 700 616 résidents au recensement de 2011, dont 73,7% pour la ville de Québec. Bien que la ville de Québec soit bien connue, la réserve urbaine la moins connue est la nation huronne-wendat, appelée Wendake, se situe dans l'ancienne enclave de Loretteville dans une enclave entièrement entourée par l'arrondissement La Haute-Saint-Charles de Québec. Il fait partie des Sept Nations du Canada et s'appelait auparavant Village-des-Hurons ainsi que Jeune-Lorette.

Voici quelques nouveaux liens ajoutés au cours des dernières semaines à la région de la Capitale-Nationale, à la page Liens de ressources de notre site Web. 
 
Transcriptions de cimetières

Find A Grave

Find A Grave est la plus grande collection de pierres tombales au monde. Appartenant à Ancestry.com, il s’agit d’un site Web américain qui permet au public de rechercher et d’ajouter à une base de données en ligne de registres de cimetières. Find A Grave contient des pierres tombales de plus de 186 cimetières de la région de la Capitale-Nationale.
 

 
Les catastrophes
 
Vous vous demandez si une catastrophe ou un événement naturel aurait pu affecter vos ancêtres ? Voici quelques exemples pour la région de la Capitale-Nationale :

La tragédie « Montréal » de 1857

  • Le 25 juin 1857, le capitaine John Wilson Blenerhassett, amarré au port de Québec, regardait descendre ses 340 passagers sur la passerelle étroite de son navire. Ces immigrants harassés, des femmes et des enfants pour la plupart, venaient de faire la traversée en 42 jours depuis Greenock, dans l'estuaire de la Clyde, en Écosse. En saluant les gamins qui lui envoyaient la main, le capitaine était loin de penser que le lendemain, la majorité d'entre eux périrait de façon atroce dans l'une des pires tragédies maritimes du Saint Laurent.
     
  • Cette liste de ressources comprend également une liste de passagers pour le « John McKenzie ».
Tremblements de terre de Charlevoix

La zone sismique de Charlevoix est une zone sismique active dans la région de Charlevoix. Avec plus de 200 petits tremblements de terre chaque année, la zone sismique de Charlevoix est l'une des zones sismiques les plus actives au Canada. Depuis 1663, cinq tremblements de terre dommageables se sont produits dans la région, dont un événement de magnitude 7,3-7,9 en 1663, un événement de magnitude 7,0 en 1791, un événement de magnitude 6,0 en 1860, un événement de magnitude 6,5 en 1870 et un événement de magnitude 6,2 en 1925. En raison de ces préoccupations, la zone sismique de Charlevoix est considérée comme une zone de tremblement de terre extrêmement dangereuse et est comparable à celle de la Colombie-Britannique où les tremblements de terre sont dus au mouvement des plaques tectoniques de la Terre.
 
Des liens de ressources pour ces tremblements de terre ont été ajoutés à notre page de Liens de ressources sur notre site Web.
 
  • 1663 - Tremblement de terre de Charlevoix
  • 1791 - Tremblement de terre de Charlevoix
  • 1860 - Tremblement de terre de Charlevoix
  • 1870 - Tremblement de terre de Charlevoix
  • 1925 - Tremblement de terre de Charlevoix – Kamouraska
 
Sociétés généalogiques et historiques
  • Société du patrimoine et d'histoire de la Côte-de-Beaupré et de l'Île d'Orléans
  • Société d'histoire Saint-Basile-de-Portneuf inc
  • Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures (situé dans la Maison Thibault-Soulard ci-dessous)


Divers
 
Almanach de Québec (1780-1841)

L'Almanach de Québec est l'ancêtre des annuaires de ville au Québec. Des renseignements utiles aux historiens, aux archivistes, aux généalogistes et à tous ceux qui veulent se plonger dans la vie quotidienne des citoyens de la ville de Québec à cette époque.

Catalogue des officiers et les élèves du Séminaire de Québec 1848-1854
 


Beaucoup d'informations généalogiques intéressantes du Séminaire de Québec ainsi que sur les étudiants et les officiers du séminaire.  Ce lien comprend six tomes 1848-1849, 1849-1850, 1850-1851, 1851-1852, 1852-1853 et 1853-1854.





Registre journalier des malades de l’Hôtel-Dieu de Québec 1689-1760

La publication du Registre journalier des malades de l’Hôtel-Dieu de Québec permettra aux généalogistes d’obtenir des précisions importantes quant à l’origine de plusieurs de nos ancêtres. A titre d’exemple, on signale l’hospitalisation le 10 janvier 1700, de Marie-Madeleine Trumel, âgée de 24 ans, originaire de Paris. Cette information est inédite en ce qui concerne l’origine et l’année de naissance, des faits inconnus de l’auteur du Dictionnaire généalogique des familles du Québec (Jetté, p. 56). Il en est de même pour Thomas Bercy dit Beausoleil, hospitalisé le 18 mars 1700, dont le registre mentionne son origine parisienne, précision omise dans le Dictionnaire (Jetté, p. 85). C’est aussi le cas de Pierre Jallet, qui lors de son hospitalisation en mars 1701, indique être originaire de Poitiers, un autre renseignement ignoré des généalogistes québécois (Jetté, p. 510). Le registre permet aussi de situer la présence d’un migrant au pays souvent quelques années avant l’apparition de son nom dans les registres de l’état civil ou dans les actes notariés.

Listes de passagers
 
1908 - Diverses listes de passagers au Québec

Ce sont des listes de passagers pour les arrivées de navires dans le port de Québec en 1908. La plupart des passagers se dirigeaient vers l’Ouest canadien, certains vers le Québec et les États-Unis. Les départs se faisaient principalement à partir de Liverpool, Anvers et Glasgow.

1836 - King William

Le 7 avril 1836, près de 10% de sa population quitta la paroisse de Downton, dans le Wiltshire, en Angleterre, dans une émigration parrainée par la paroisse dans la nature sauvage du Haut-Canada. Deux cent vingt personnes de la paroisse de Downton et 59 autres personnes de Standlynch et de Whiteparish sont parties sur le « King William » de 380 tonnes.

1828 - Dispatch

Noms de 158 hommes, femmes et enfants qui ont été sauvés de l'épave du
« Dispatch » qui a navigué de Derry, en Irlande, le 29 mai 1828 pour Québec.
 
Dans notre prochain numéro, nous nous concentrerons sur la région administrative 04 - Mauricie !
Dans les nouvelles

Perdue et retrouvée : la lettre de Louis Riel écrite à la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal en 1874


26 JUIN 2019 PAR INSTANTANÉS | La vitrine des archives de BAnQ
Par
Annie Dubéarchiviste – BAnQ Vieux-Montréal


Louis Riel est un personnage incontournable de l’histoire canadienne. Fondateur du Manitoba, il est notamment célèbre pour avoir mené deux soulèvements métis : la rébellion de la rivière Rouge en 1870 et la résistance du Nord-Ouest en 1885, où il est arrêté et accusé pour haute trahison. À la suite de son procès, il est reconnu coupable et exécuté le 16 novembre 1885. Au Québec, il est renommé pour être le défenseur de la langue française et de la religion catholique au Manitoba. Son histoire a marqué notre imaginaire collectif et elle fait partie intégrante de notre patrimoine culturel.

Riel (Louis-David), Chef métis, exécuté à Régina le 16 novembre 1885, [vers 1880], BAnQ Québec (P1000, S4, D30, P2) Photographe non identifié.

Riel and his council (1870), [vers 1880], BAnQ Québec (P1000,S4,D30,P5) Photographe non identifié.
 

Le contenu de la lettre

Cette lettre manuscrite originale a été écrite par Louis Riel en juin 1874 alors qu’il se trouve aux États-Unis. Ce dernier vit en exil, et ce, même s’il a été élu en octobre 1873 lors de l’élection partielle dans le comté fédéral de Provencher et réélu en février 1874 aux élections générales. De plus, il est expulsé de la Chambre en réponse à une motion déposée par le chef orangiste ontarien Mackenzie Bowell.

Louis Riel a étudié et vécu durant une partie de sa jeunesse au Québec. Sa lettre témoigne de l’attachement qu’il porte envers les Canadiens français ainsi que des liens étroits que les Métis entretiennent avec eux. Voici ce que nous pouvons y lire :

À son Honneur

Le juge Coursol, Président de la Société St-Jean-Baptiste de Montréal

Monsieur,

 Je suis heureux d’offrir l’hommage de mon respect au président de la Société St-Jean-Baptiste de Montréal et à tous les présidents des autres sociétés Saint-Jean-Baptiste aujourd’hui réunis en cette belle ville.

 Je félicite les Canadiens français de célébrer comme peuple notre fête nationale d’une manière aussi digne, aussi grandiose.

Honneur au pur patriotisme qui fait de notre fête nationale une aussi belle fête. Honneur surtout à la religion catholique qui rend fort et remarquable même un petit peuple.

 Je sais que le noble cœur du peuple Canadien français aime les métis canadiens du Manitoba et du nord ouest. Et puisqu’en travaillant pour les Métis, pour mes chers compatriotes, je suis sûr de ceux qui ont le plus à se féliciter des sympathies canadiennes-françaises, je tiens à vous assurer, Monsieur le Président et tous les Canadiens français, je tiens à vous assurer, au nom des Métis, que je suis uni de cœur et d’esprit pour fêter avec vous ce beau jour.

 Les Métis Canadiens français du Nord-Ouest sont une branche de l’arbre canadien français. Ils veulent grandir comme cet arbre et avec cet arbre, ne point se détacher de lui, souffrir et se réjouir avec lui.

 Louis Riel

 États-Unis, 24 juin 1874

Lire la suite
 http://blogues.banq.qc.ca/instantanes/2019/06/26/perdue-et-retrouvee-la-lettre-de-louis-riel-ecrite-a-la-societe-saint-jean-baptiste-de-montreal-en-1874/

Quand un cadavre provoque une chicane

19 JUIN 2019 PAR INSTANTANÉS | La vitrine des archives de BAnQ
Par Myriam Gilbert, archiviste-coordonnatrice – BAnQ Saguenay


Nous sommes au début du mois d’octobre 1846, soit dans les premières années d’existence de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.  En l’absence de routes, plusieurs bateaux jettent l’ancre dans la Baie des Ha! Ha! C’est notamment le cas de l’Argyle of London. Malheureusement, il transporte en son bord un jeune matelot de dix-huit ans qui est gravement malade. Il s’agit de Joseph Davit.

Celui-ci est rapidement transporté dans la maison du patriarche Alexis Simard, qui sert également de chapelle aux pionniers de la colonie de Grande-Baie.  Entouré de soins, il meurt malgré tout le 15 octobre 1846.  Cependant, avant de passer de vie à trépas, le pauvre garçon demande à être baptisé dans la foi catholique.  Il  reçoit donc le sacrement du baptême après avoir répondu de manière « édifiante » aux questions qui lui sont posées.  Il prend d’ailleurs le nom d’Alexis Joseph Davit, en signe de reconnaissance envers son bienfaiteur, Alexis Simard.


Plan de Grande-Baie des Ha! Ha! dessiné par l’arpenteur Jean-Baptiste Duberger fils où l’on peut voir à droite précisément l’emplacement de la terre d’Alexis Simard Père, 1845. BAnQ Saguenay (02C, P666,S15,SS2,SSS9,D1).
 

Aussitôt après sa mort, des dispositions sont prises pour l’enterrer dans le cimetière catholique.  Toutefois, le capitaine de l’Argyle of London et Robert Blair, l’agent de William Price dans la région, ne l’entendent pas ainsi.  Puisque le jeune homme est de confession protestante, ils décident de l’enterrer ailleurs. Le Père Honorat s’y oppose vivement. Il leur fait alors porter une lettre où il leur interdit d’emporter la dépouille.  Des matelots se présentent tout de même chez Alexis Simard. Ils ont obtenu l’ordre d’emporter le corps coûte que coûte. La présence du père Honorat et de plusieurs autres personnes n’y change rien.

Lire la suite 
http://blogues.banq.qc.ca/instantanes/2019/06/19/quand-un-cadavre-provoque-une-chicane/

Le meurtrier de deux jeunes Canadiens retracé grâce à des «détectives généalogiques»

TVA Nouvelles| Publié le 29 juin 2019 à 20:03

 

Près de 32 ans après les faits, un homme a été déclaré coupable du meurtre crapuleux de deux jeunes Canadiens grâce à une nouvelle méthode d’enquête qui se base sur la généalogie génétique.

Jay Cook (20 ans) et de Tanya Van Cuylenborg (18 ans) ont été tués en 1987 dans l’État de Washington. Les deux jeunes Canadiens, originaires de Victoria, étaient de passage à Seattle pour aller chercher des pièces de fournaise pour le père du jeune homme, qui travaillait dans la réparation de ce type d’appareil. Leurs corps ont été retrouvés une semaine plus tard.

Sur la scène du crime, les policiers ont prélevé des échantillons d’ADN. Toutefois, sans suspect à ce moment, ils n’ont jamais réussi à accuser personne.

Jusqu’en 2018. Les enquêteurs ont soumis l’échantillon d’ADN à une base de données publique de généalogie génétique. Sur ces sites, en fournissant un échantillon d’ADN, n’importe qui peut avoir une meilleure idée d’où il vient et d’où se trouve sa famille éloignée.

Un lien est alors apparu avec un homme, cousin au deuxième degré de celui aujourd’hui considéré comme l’auteur des deux meurtres. En faisant leur enquête, les policiers ont réussi à identifier Talbott comme l’auteur du crime. Selon plusieurs médias américains, ils ont prélevé son ADN directement d’un gobelet de café tombé au sol, et celui-ci concordait parfaitement avec l’échantillon trouvé sur le corps de Tanya Van Cuylenborg.

Devant cette preuve génétique, un jury a déclaré coupable vendredi William Talbott, 56 ans, de ces meurtres.

Le meurtrier connaîtra sa peine en juillet. Il pourrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux. On ignore encore s’il portera la cause en appel.

La fin

Les ossements découverts en Gaspésie sont ceux d'immigrants naufragés

LaPresse.ca| Publié le 09 juin 2019 à 14h45
La Presse Canadienne
Montréal

 

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Les restes humains découverts en 2011 et en 2016 au parc national Forillon, en Gaspésie, étaient ceux d'immigrants irlandais qui avaient fui la famine et avaient fait naufrage en 1847, a confirmé Parcs Canada.
 

L'agence fédérale a indiqué que les ossements de 21 individus découverts sur la plage de Cap-des-Rosiers au cours des récentes années appartenaient aux victimes du naufrage du Carricks of Whitehaven, un vaisseau irlandais qui s'est échoué au large de Gaspé pendant qu'il s'est dirigeait vers Québec, il y a plus de 170 ans.

L'analyse des ossements menée par des scientifiques de l'Université de Montréal a permis « de déterminer que le régime alimentaire de ces individus s'apparentait à celui d'une population rurale vivant d'une agriculture basée essentiellement sur la culture de la pomme de terre, régime alimentaire typique de l'Irlande de la première moitié du XIXe siècle », a indiqué Parcs Canada par voie de communiqué. Elles ont aussi permis de constater « que les naufragés souffraient de pathologies, fort probablement causées par la malnutrition, elle-même engendrée par la famine qui sévissait alors en Irlande ».

Parcs Canada a aussi annoncé que les restes humains seront inhumés près du Monument aux Irlandais sur la plage de Cap-des-Rosiers lors d'une cérémonie qui aura lieu au cours de l'été.
 

La réalisatrice Viveka Melki, qui a tourné un documentaire racontant l'histoire du naufrage, a dit que cette découverte confirmait ce que les résidants de l'endroit savaient depuis longtemps.

« Ils savaient. L'histoire a été contée de génération en génération, a dit Mme Meki. Ils connaissaient la tragédie. Même si je n'avais pas fait mes recherches, même si Parcs Canada n'avait pas fait des fouilles pour découvrir les reste, ils étaient persuadés de son authenticité. »

Au cours de ses recherches, Mme Melki a parlé à des descendants des survivants de la tragédie. Elle a retrouvé la nécrologie d'un prêtre qui racontait l'histoire d'une tombe commune creusée sur la plage et décrivait une rive jonchée de cadavres.

Elle espère que cette annonce et la future cérémonie funèbre permettront à la population de tourner la page sur cette tragédie.

Le Carrick comptait 180 passagers. Il était parti de Sligo en Irlande en direction du port de Québec, avant de s'échouer au large de Cap-des-Rosiers en 1847.

Selon la ministre du Revenu national et députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, ce naufrage symbolise les sacrifices concédés par les immigrants irlandais au cours de leur traversée périlleuse de l'Atlantique.

« Le naufrage du Carricks nous rappelle à quel point ces traversées étaient éprouvantes pour les voyageurs et que tous n'avaient pas la chance d'atteindre leur nouvelle patrie », a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

La fin
Événements à venir

Si vous connaissez un événement à venir qui pourrait aider à la recherche québécoise, contactez-nous et nous l'ajouterons ici.

Journée des lieux patrimoniaux du Canada 
le 6 juillet 2019

 

Le 6 juillet 2019, faites un voyage dans le temps en visitant des lieux patrimoniaux partout au pays. Plus de 400 lieux vous attendent – trouvez-en un près de chez vous.

Participez et gagnez des prix! Nous avons deux concours pour la #JournéeLieuxPatrimoniaux – voyez notre page Concours pour ne rien manquer!

Les sites participants bénéficient d’une publicité nationale et de l’accès à des ressources pour organiser des activités et attirer de nouveaux publics. Si vous êtes propriétaire ou gestionnaire d’un lieu historique et souhaitez participer en 2019, inscrivez-vous dès aujourd’hui.

http://historicplacesday.ca/fr/

Depuis 2017, vous avez été plus de 5000 à visiter nos deux sites historiques du Séminaire de Saint-Sulpice ou du Grand Séminaire de Montréal et nous vous en sommes grandement reconnaissants.

Cette année encore, Univers culturel de Saint-Sulpice est fier de vous annoncer le retour de notre programme de visites guidées dans nos deux lieux, du 29 mai au 1er septembre 2019.

Pour récompenser nos visiteurs et visiteuses fidèles, nous vous offrons en primeur un code promotionnel pour bénéficier d'une réduction sur le tarif régulier des visites. Une belle opportunité pour voir ou revoir l'un ou l'autre de nos deux sites classés.

Pour en bénéficier, rendez-vous sur notre billetterie en ligne et au moment du choix des billets entrez le code Ucss2019 dans la case code promotionnel. Les premières dates sont d'ores et déjà disponibles et d'autres viendront s'ajouter, mais, faites vites ; l'offre est d'une durée limitée!

Grand Séminaire http://www.lavitrine.com/place/Grand_Seminaire_de_Montreal

Séminaire de Saint-Sulpice http://www.lavitrine.com/place/Seminaire_de_Saint_Sulpice


Pour plus d'informations : http://www.cma2019.ca/fr/cma-2019/a-propos

28e rassemblement des familles Perron


Le 28e rassemblement de l’Association des familles Perron aura lieu les 10 et 11 août 2019 à l’hôtel Four Points by Sheraton au 35, rue Laurier, Gatineau, QC.

Pour plus de détails, visiter le site de l’AFPA au http://famillesperron.org/index.shtml
 

Congrès 2019 Association des Bilodeau

 
Date: 2019-08-17 00:00

Lieu: Salle Le Relais des Pins, Île d'Orléans
 

Rassemblement de l'Association Bilodeau. L'année 2019, c'est 20 ans d'histoire et de rassemblements. De plus, ce sera l'occasion de souligner le 365ième anniversaire de mariage de Jacques Bilodeau et de Geneviève Longchamps.

Il y aura des activités tout au cours de la journée.

Email : genealogiebilodeau@gmail.com
Site internet : http://www.famillesbilodeau.com/

« Nous voulons connaître vos idées, contactez-nous avec vos suggestions pour les prochains bulletins. »
https://www.genquebec.com/fr/contact


Tous nos bulletins archivés se trouvent sur notre site Web, sous l’onglet du menu principal À propos.
© Droits d'auteur 2017 Société Généalogique Virtuelle du Québec. Tous droits reserves.


Voulez-vous changer la façon dont vous recevez ces courriels?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Abonnez-vous à ce bulletin  






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Société Généalogique Virtuelle du Québec · 1670 rue Gauthier · St. Bruno, Qc J3V 3H7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp