Copy
                
Cliquez ici pour Voir ce courriel dans votre navigateur

                     30 août 2019                           
Administratif

 

Notre règlement administratif et nos politiques ont été révisés, grâce aux efforts de notre traductrice compétente, Jocelyne Fortin. Avec son œil attentif, Jocelyne a modifié les documents en faisant des diverses corrections grammaticales pour améliorer la qualité de la traduction, sans affecter la portée ou l'intention  de ces documents. 

Si vous souhaitez comprendre les principes fondamentaux de votre société, cliquez sur l'onglet administratif de notre site Web sous À PROPOS. 

Webinaires

Propositions de webinaires


Vous souhaitez proposer à nos membres une présentation, une conférence ou un atelier où vous et les participants pouvez participer en temps réel à l’utilisation de notre logiciel de vidéoconférence?



Contactez-nous avec votre sujet et la date et l'heure préférées à http://www.genquebec.com/fr/contact

 

Nos Prochains Webinaires

(Pour vous inscrire à un webinaire, consultez notre page Prochains Webinaires sur notre site Web.)

Orientation pour les nouveaux membres


Date et l'heure : Lundi, 2 septembre, 2019 - 19:00 HAE

Présenté par : Johanne Gervais

 

Ce webinaire est prévu pour le premier lundi de chaque mois.
Rejoignez-nous pour vous aider à vous familiariser avec toutes les fonctionnalités de votre nouvelle société, y compris en utilisant les bases de données PRDH, BMS2000, et Fichier Origine.

Langue : Français

Utilisation des annuaires de villes pour la recherche généalogique

 

Date et l'heure : Jeudi, 19 septembre, 2019 - 19:00 HAE

Présenté par : Mark Gallop

 

Apprenez à naviguer dans les annuaires en ligne Lovell pour Montréal (1842-2010) et les annuaires Marcotte pour Ville de Québec (1822-1976) pour en savoir plus sur vos ancêtres, leurs entreprises, leurs voisins et leurs communautés.

Langue : Anglais

Cliquez ici pour vous inscrire : 
http://attendee.gotowebinar.com/register/3572378548726480641

N'oubliez pas que notre page Webinaires enregistrés sur notre site Web contient des webinaires que vous pouvez consulter à tout moment.

Forum des membres

 
Ne soyez pas timide ! Si vous êtes dans une impasse dans vos recherches généalogiques ou vous souhaitez partager des informations intéressantes relatives à la recherche généalogique, postez sur notre Forum des membres de notre site Web.
Liens de ressources
Région administrative 06 - Montréal
 

 
Située dans le sud de la province, la région administrative de Montréal comprend plusieurs îles de l'archipel Hochelaga dans le fleuve Saint-Laurent, y compris l'île de Montréal, l'île des Sœurs, l'île Bizard, l'île Sainte-Hélène, Île Notre-Dame, Île Dorval et plusieurs autres. Cette région administrative est la deuxième plus petite mais la plus peuplée des 17 régions administratives du Québec.

L'histoire de la ville de Montréal s'étend sur environ 800 ans. Au moment du contact avec l'Europe, la région était habitée par les Iroquois du Saint-Laurent, un groupe distinct d'indigènes parlant laurentien. Jacques Cartier est devenu le premier Européen à atteindre la région maintenant connue sous le nom de Montréal en 1535, lorsqu'il entra dans le village d'Hochelaga sur l'île de Montréal alors qu'il était à la recherche d'un passage en Asie à l'âge de l'exploration. Soixante-dix ans plus tard, Samuel de Champlain tenta sans succès de créer un poste de traite des fourrures, mais les Mohawks des Iroquois défendirent ce qu'ils utilisaient comme terrain de chasse. Une forteresse nommée Ville Marie a été construite en 1642 dans le cadre d'un projet de création d'un empire colonial français. Ville Marie devint un centre du commerce de la fourrure et de l'expansion française en Nouvelle-France jusqu'en 1760, date à laquelle elle fut livrée à l'armée britannique à la suite de la défaite française de la bataille des Plaines d'Abraham. L'immigration britannique a élargi la ville et l'ère dorée du commerce de la fourrure a commencé avec l'avènement de la North West Company, une entreprise détenue localement. Montréal est officiellement devenue une ville en 1832.

Voici les nouveaux liens de ressources ajoutés à la région administrative de Montréal sur notre page de Liens de ressources de notre site Web au cours des dernières semaines:

Archives

1. Archives juives canadiennes de Montréal
  • Situées à Montréal et parrainées par la Fondation Alex Dworkin pour les archives juives, les Archives juives canadiennes rassemblent et conservent des documents sur tous les aspects de la présence juive au Québec et au Canada.

 
2. Les Sœurs grises de Montréal
 
Les archives et les collections des Soeurs de la Charité de Montréal, les «Soeurs grises», sont situées à la Maison de Mère d’Youville. Leurs archives et leurs collections sont à la disposition des membres de la Congrégation et des chercheurs. Elles comprennent 500 mètres de documents textuels divisés en 350 fonds d'archives, 500 cartes et plans, 25 000 photographies et bien plus.
 
 
Baptêmes, mariages, décès

1. Site web - Originis
  • À partir du site Web Originis, nous avons ajouté les baptêmes et les mariages pour la région de Montréal. Vous trouverez ici les index par ordre alphabétique qui, une fois sélectionnés, afficheront la transcription.

               Index                                                                           Transcription
 
 









Les cimetières

Find A Grave
 
Le site Web Find A Grave contient vingt-trois cimetières pour la région de Montréal avec des photographies de pierres tombales, des portraits, des biographies et des récits de la personne décédée.

Les Catastrophes

Vous vous demandez pourquoi l'un de vos ancêtres est décédé ou a changé de lieu de travail ou de résidence? Peut-être ont-ils été impliqués dans l'un des nombreux incendies historiques de la région de Montréal.

1890 - Incendie de l'asile Saint-Jean-de-Dieu

L'incendie de l'asile Saint-Jean-de-Dieu est la pire tragédie à Montréal quant aux pertes humaines. Le 6 mai 1890, environ 104 personnes perdent la vie.
Inauguré en 1863, par le gouvernement provincial, l'asile Saint-Jean-de-Dieu est administré par les Sœurs de la Providence de Montréal. Situé près du village de Longue-Pointe, le complexe hospitalier occupe 200 acres et est constitué d'un bâtiment principal de six étages et de cinq autres bâtiments, tous construits en bois. Il compte sur 242 personnes (médecins, sœurs, gardiens, surveillants) pour s'occuper de 1 200 patients des deux sexes souffrant à divers degrés d’aliénation.

Vue générale de l'édifice après l'incendie

1927 - Incendie du Laurier Palace

Inauguré en 1912, situé au 3215 rue Saint-Catherine Est, dans le quartier ouvrier Hochelaga-Maisonneuve, le Laurier Palace offre alors des séances de cinéma. Le 9 janvier 1927, un incendie dans le cinéma cause la mort de 78 enfants.

Plaque apposée en mémoire des victimes
 
Divers

Dans la bibliothèque numérique Internet Archive, nous avons ajouté plusieurs documents pour vous aider à trouver des informations sur vos ancêtres à Montréal. Vous pouvez parcourir ces documents page par page ou utiliser le champ de recherche pour trouver des informations spécifiques.

1. Liste alphabétique des marchands, commerçants, femmes de ménage résidant à Montréal en 1899
 
2. Répertoire d'affaires combiné de Boyd à Montréal 1875-6


3. Les anciennes côtes du lac Saint-Louis avec un tableau complet des anciens et nouveaux propriétaires
 

4. L'appel aux armes - Tableau d'honneur de la guerre européenne de Montréal, 1914

Vous pouvez facilement utiliser les critères de recherche pour trouver des régiments ou des noms d’intérêt.
 

Listes de passagers

1. 1653 - Liste des passagers de Saint-Nicolas-de Nantes

Liste des 102 hommes et 14 femmes de la Grande recrue de 1653 partis de Saint-Nazaire sur le Saint-Nicolas-de Nantes le 20 juin 1653 à destination de Montréal.
 
 
 
 
2. 1659 - Liste des passagers du "Saint-André"

À l’automne de 1658, Jeanne Mance et Marguerite Bourgeoys ont quitté Montréal pour la France afin de se financer et de recruter de nouvelles recrues pour Montréal. En France, au cours de l'hiver suivant, les Associés de Montréal ont fourni des fonds pour engager quelques soldats et futures épouses de colons, Jeanne Mance et le financement de Madame de Bullion ont recruté trois infirmières pour son hôpital Hôtel-Dieu à Montréal, quelques futures mariées et quelques familles pour la plupart originaires du village de Marans à Aunis et du Séminaire de Saint-Sulpice de Paris ont engagé des ouvriers, des artisans et des futurs les mariées. Il y a 111 entrées sur la liste.

 
Dans notre prochain bulletin, nous nous concentrerons sur la région administrative 07 - Outaouais!

Si vous avez trouvé un lien de ressource intéressant qui ne se trouve pas sur notre site Web, veuillez nous en informer et nous l'ajouterons.
Dans les nouvelles

Des traces de l'esclavage se retrouvent également au Canada

Danielle Beaudoin
2019-08-23 | Mis à jour le 28 août 2019

Il y a bel et bien eu des esclaves au Canada entre le 17e et le 19e siècle. Surtout des Autochtones, mais aussi des Noirs, astreints au commerce de la fourrure ou aux travaux domestiques. Des traces de cet esclavage se trouvent même dans notre ADN, affirme un historien à qui nous avons parlé.

On souligne ce mois-ci les 400 ans de l'arrivée des premiers esclaves aux États-Unis, où le phénomène est connu et documenté. Or, il l’est beaucoup moins au Canada. Pourtant, il y aurait eu environ 4000 esclaves dans notre pays entre le début du 17e siècle et l’adoption de la loi abolitionniste de 1834. Le tiers d’entre eux étaient noirs, et les deux tiers, amérindiens.

On les trouvait principalement à Montréal et à Québec, raconte l’amateur d’histoire Frank Mackey, qui a publié le livre L’esclavage et les Noirs à Montréal, 1760-1840. Mais il y en avait aussi en Ontario et dans les Maritimes. À l'Île-du-Prince-Édouard, jusque dans les années 1820. En Nouvelle-Écosse, la dernière vente d'esclaves a eu lieu en 1807. Au Nouveau-Brunswick, le dernier avis d'une vente d'esclaves, c'est en 1816. À Terre-Neuve, il y a un bonhomme qui a affranchi son esclave en 1814. C'était partout.

Des butins de guerre

L’histoire recense un premier esclave noir en 1629. Il s’agit d’un garçon d’une dizaine d’années, originaire de Madagascar ou de la Guinée. L’enfant appartenait aux frères Kirke. Il les accompagnait lorsque ces derniers ont assiégé la ville de Québec. Il a ensuite été vendu, et on lui a donné le nom d’Olivier Le Jeune.

Lire la suite http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1269942/esclavage-canada-noirs-autochtones-histoire

Il n’y a pas de «gène gai», confirme la plus grande étude ADN jamais réalisée

Jeudi, 29 août 2019
Le Journal de Montréal

Washington | Comme être petit ou grand, ou plus ou moins intelligent, aimer les hommes ou les femmes n’est pas défini par un seul gène, mais par de multiples régions du génome et, comme tout caractère humain complexe, par d’insaisissables facteurs non génétiques.  
 

C’est la conclusion d’une analyse réalisée sur un demi-million de profils ADN par un groupe de chercheurs en Europe et aux États-Unis, et dont la publication, jeudi, par la prestigieuse revue Science, vise à enterrer l’idée, née dans les années 1990, qu’il existe un «gène gai» aussi prévisible que dans le cas de la couleur des yeux.  

«Il est de facto impossible de prédire l’orientation sexuelle d’une personne d’après son génome», dit Ben Neale, membre du Broad Institute d’Harvard et du MIT, l’un des nombreux établissements dont sont issus les auteurs.  

L’orientation sexuelle a bien une composante génétique, disent les chercheurs, confirmant des études précédentes plus petites, faites notamment sur des jumeaux.   

Mais cette composante dépend d’une myriade de gènes. «Il n’y a pas de gène gai unique, mais de nombreux petits effets génétiques répartis dans le génome», explique Ben Neale.

À cela s’ajoute un facteur essentiel: l’environnement dans lequel une personne grandit et vit.  

Pour mieux expliquer la chose, les chercheurs établissent un parallèle avec la taille des individus: l’effet génétique est indiscutable, puisque la taille d'une personne est liée à celle de ses parents. Mais la génétique n’explique pas tout: la nutrition pendant l’enfance aura un impact important. C’est ce que les scientifiques appellent l’environnement.  

Idem pour le risque cardiaque: des gènes créent des prédispositions, mais le style de vie d'une personne, notamment son alimentation, a un rôle plus grand encore.  

Influence limitée  

La nouvelle analyse statistique a permis de découvrir cinq positions précises sur nos chromosomes, appelées locus, qui paraissent clairement liées à l’orientation sexuelle, bien qu’ayant chacune une influence «très petite».  

Biologiquement, il se trouve que l'un des marqueurs est également associé à la perte de cheveux, ce qui suggère un lien avec la régulation des hormones sexuelles.  

Il existe vraisemblablement des centaines ou des milliers d’autres marqueurs, que de futures analyses sur de plus grandes banques ADN pourraient un jour permettre de découvrir.  

«C’est un comportement complexe où la génétique joue un rôle, mais probablement de façon minoritaire. L’effet de l’environnement existe, mais on n’arrive pas à le mesurer exactement», ajoute Fah Sathirapongsasuti, scientifique de 23andme.com, un site de tests ADN qui a contribué à l’étude avec des profils génétiques de clients (volontaires).  

Le gros de l’analyse a été fait sur des hommes et femmes de la banque britannique UK Biobank, en majorité d’origine européenne, qui avaient répondu à la question: avez-vous déjà eu une relation sexuelle avec une personne du même sexe?  

Complexité  

Les auteurs ont conscience de la délicatesse du sujet, et les deux chercheurs mentionnés plus haut ont pris soin de rappeler, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, mardi, qu’ils étaient eux-mêmes gais.  

Désireux d’éviter toute mauvaise interprétation, ils sont allés jusqu’à consulter des associations LGBT sur la façon de communiquer leurs résultats, qu’ils ont résumés sur un site spécial, geneticsexbehavior.info (en anglais).  

L’association américaine GLAAD a salué des travaux confirmant qu’«être gai ou lesbienne est une partie naturelle de la vie humaine».  

Aux débuts de la génétique, en 1993, une étude concernant 40 familles avait amené des chercheurs à penser qu'un lieu unique, le gène Xq28, définissait l’orientation sexuelle. La nouvelle analyse réfute ce modèle simpliste.  

Un chiffre produit par cette étude est susceptible de semer la confusion. Les chercheurs estiment que «8 à 25%» des différences d’orientation sexuelle dans la population testée sont dues à des variations génétiques.   

Mais ce chiffre est un concept statistique concernant une population et ne signifie pas que 25% de l’orientation d’une personne dépend de ses gènes.  

Un autre résultat remet en cause l’idée que l’orientation sexuelle serait un continuum, selon l’échelle dite de Kinsey, du nom du biologiste américain qui l’a définie en 1948: de 100% homosexuel à 100% hétérosexuel, en passant par bisexuel.  

«Supposer que plus on est attiré par quelqu’un du même sexe, moins on est attiré par l’autre sexe est une simplification excessive», affirment les chercheurs, après avoir comparé les marqueurs génétiques influant sur le nombre de partenaires de chaque sexe.

La fin

Les correspondances de cousins ADN peuvent conduire à des découvertes en Histoire Familiale

29 juillet 2019  - by  Amie Tennant
Blog de FamilySearch

 


Les tests ADN sont devenus une partie importante de la recherche en généalogie et en histoire familiale. Les correspondances ADN, parfois appelées correspondances de cousins, peuvent être le lien pour sortir des impasses dans la recherche en histoire familiale, aider les personnes adoptées à trouver leurs familles biologiques et mener à de nouvelles et passionnantes découvertes en histoire familiale. Les sociétés travaillant sur les tests ADN qui aident avec l’histoire familiale offrent généralement des correspondances ADN ou des listes de correspondances de cousins dans leurs rapports de test ADN. Ces correspondances de cousins ADN sont une liste de personnes dont l’ADN correspond de façon significative au vôtre. En fonction de la quantité de vos correspondances ADN, le rapport peut donner une estimation sur votre degré de parenté. Chacun des correspondants ADN sur votre liste peut éventuellement avoir un ancêtre commun ou un couple d’ancêtres dont vous pourriez tous deux être les descendants. Lorsque vous avez une correspondance ADN, vous pouvez collaborer avec votre nouveau cousin pour trouver cet ancêtre commun, travailler ensemble sur des lacunes dans votre arbre familial ou partager des anecdotes et des photos de famille.
 

3 étapes à suivre pour utiliser votre liste de correspondances de cousins ADN

1.Passez en revue l’arbre familial de chacun de vos cousins ADN, si c’est possible. Les cousins ADN qui sont intéressés par l’histoire familiale auront probablement un arbre familial en ligne associé à leurs résultats de test ADN. Ils ont probablement inclus le lieu où vivaient leurs ancêtres et quelques-uns de leurs noms de famille les plus récents.

2.Utilisez les arbres familiaux, les noms de famille ou d’autres renseignements pour détecter les cousins ADN qui sont du côté de votre père ou du côté de votre mère.

3. Commencez à contacter vos cousins ADN via le système de message du site interne de la société qui a effectué votre test.

Remarque : Il est important de se rappeler, avant de prendre contact avec votre cousin ADN, que toutes les personnes qui participent à des tests ADN ne connaissent pas nécessairement bien leur histoire familiale. En fait, beaucoup de gens envoient leur ADN juste pour le plaisir ou pour en apprendre davantage sur leurs racines ethniques. Pour cette raison, certains de vos cousins ADN ne sauront peut-être pas vous aider efficacement en ce qui concerne vos ancêtres communs.

Quel cousin ADN devrais-je contacter?

Typiquement, une liste de correspondances de cousins ADN commencera avec ceux qui ont un ADN le plus proche du vôtre. La liste est généralement classée par famille immédiate, 1ers et 2èmes cousins, 3èmes et 4èmes cousins, et cousins éloignés, bien que chaque société de test ait sa propre façon de catégoriser. Il est important de savoir exactement comment votre société de test classe ses correspondances.

Contactez d’abord vos correspondances les plus proches. La façon la plus simple de contacter un cousin ADN est via le système de message du site de la société qui a effectué le test.


« Cher ______, il semblerait que vous et moi ayions des correspondances ADN proches. J’ai remarqué que vous avez (ou que vous n’avez pas) téléchargé un arbre familial et je me demande si vous aimeriez partager un peu de votre histoire familiale avec moi. Je suis la fille de Jacques Langlois et Anne Dupont. Je crois que vous êtes probablement du côté des Langlois de ma famille. Mon père Jacques (né en 1941) est le fils de Michel Langlois (né en 1911) et de Marie Masson (née en 1913) à Chambéry, Savoie. Est-ce que l’un de ces noms vous est familier ? J’aimerais en savoir plus sur Michel Langlois et Marie Masson et j’ose espérer que vous avez d’autres informations. Dans l’attente de recevoir de vos nouvelles bientôt »Que dois-je dire ? Voici un exemple utile :

Lorsque vous regardez votre liste aux 3èmes, 4èmes, et encore plus lointains cousins, il sera plus difficile de déterminer à quel point vous êtes apparentés et qui est votre ancêtre commun. Mais ces correspondances ne doivent pas être négligées. Contacter ces cousins ADN plus éloignés peut encore être bénéfique.

 

Lire la suite http://www.familysearch.org/blog/fr/correspondance-adn/

Tommy Gauthier trahi par son ADN

29 août 2019 Mis à jour le 28 août 2019
RENÉ-CHARLES QUIRION
La Tribune


 

Les prélèvements génétiques ordonnés par le tribunal à la suite de condamnations criminelles permettent parfois de résoudre des crimes irrésolus.

Tommy Gauthier de Granby l’a vécu, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke alors qu’il a dû répondre d’un crime antérieur à celui pour lequel il se trouve en libération conditionnelle.

Gauthier a été condamné en août 2017 à cinq ans de prison dans l’affaire de vol qualifié en utilisant une arme à feu chez métaux Doucet du chemin Bibeau en juin 2017.

L’ADN qu’il a fourni aux autorités a permis de le relier à une introduction par effraction qui avait été commise en décembre 2016 à Bonsecours.
 

À ce moment, il s’est introduit par effraction dans une résidence à Bonsecours et y a fait un méfait sur un véhicule.

En compagnie de Jessy Larose, sa conjointe de l’époque, ils se sont introduits dans la résidence pour y voler des outils pour une valeur 11 230 $. Ils ont aussi tenté de voler le véhicule en tentant de camoufler le lettrage.

Gauthier se trouve en libération conditionnelle depuis deux mois pour le vol qualifié de juin 2017

« Ça se passe bien. Il travaille. Les rapports sont positifs », a signalé au tribunal son avocate Me Mélissa Gilbert.
 

Étant donné que les accusations ont été portées à la suite de la condamnation pour les évènements de juin 2017, les avocates au dossier Me Mélissa Gilbert et la procureure aux poursuites criminelles Me Laïla Belgharras se sont entendues sur une suggestion commune de peine.

« Si le dossier avait été traité en même temps que les autres, la peine n’aurait pas été changée », explique la procureure aux poursuites criminelles.

Une sentence suspendue avec une probation de 12 mois a été imposée à Gauthier par la juge Ann-Mary Beauchemin de la Cour du Québec.

Même si la juge a soulevé la possibilité que Gauthier puisse rembourser une partie de la franchise des assurances des victimes, elle a suivi la suggestion commune.

« Je vais suivre la suggestion commune des procureurs même si elle est clémente. Vous auriez pu à l’époque vous incriminer et éviter de vous faire accuser lorsque vous sortez de prison. C’est une preuve scientifique qui vous lie à ce vol. Vous n’avez pas d’autres démêlés judiciaires depuis votre sortie de prison », a expliqué la juge Beauchemin.

Lors des évènements du 1er juin 2017, Kevin Johnson et Tommy Gauthier se sont présentés au commerce du chemin Bibeau à la fin des heures d’ouverture.

Ils ont tiré un coup de feu et se sont emparés d’un butin de plus de 70 000 $.

Le scénario criminel a cependant été élucidé.

Johnson et Gauthier ont été condamnés à six ans de prison dans cette affaire.

Jessy Larose, qui attendait à quelques kilomètres du chemin Bibeau où le vol avec une arme prohibée a été commis, a été condamnée à une peine de prison dans la collectivité.

Un dernier accusé dans cette affaire de vol qualifié chez Métaux Doucet, Jean-Charles Reeves, subira son procès devant jury en juin 2020.

La fin

Événements à venir

Si vous connaissez un événement à venir qui pourrait aider à la recherche québécoise, contactez-nous et nous l'ajouterons ici.

Rassemblement des Levasseur

 
Date : 14 septembre 2019
Endroit : Québec, Qc, Canada (Hôtel Delta)
Organisateur : L’Association des Levasseur d’Amérique
Lien : http://www.levasseur.org/infos/f/quebec2019.pdf

L’Association des Levasseur d’Amérique invite très cordialement les Levasseur, les Carmel, les Borgia, Vasseur, Vassar… à participer à un rassemblement qui veut permettre aux descendants des ancêtres Jean, Pierre et Laurent Levasseur de se rencontrer, de fraterniser et d’obtenir des renseignements concernant leur généalogie.

PROMENADES HISTORIQUES EXTÉRIEURES

 

 
Découvrez Montréal à l’occasion d’une promenade historique de 90 minutes au cœur de trois quartiers emblématiques du centre-ville : Ville-Marie, le Mille carré doré et Milton-Parc. Les visites guidées extérieures sont offertes les mardis et samedis du 2 juillet au 5 octobre 2019, consultez l’horaire détaillé par parcours.

Lien : http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/activites/promenades-historiques-exterieures/
« Nous voulons connaître vos idées, contactez-nous avec vos suggestions pour les prochains bulletins. »
https://www.genquebec.com/fr/contact


Tous nos bulletins archivés se trouvent sur notre site Web, sous l’onglet du menu principal À propos.
© Droits d'auteur 2017 Société Généalogique Virtuelle du Québec. Tous droits reserves.


Voulez-vous changer la façon dont vous recevez ces courriels?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Abonnez-vous à ce bulletin  






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Société Généalogique Virtuelle du Québec · 1670 rue Gauthier · St. Bruno, Qc J3V 3H7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp