Copy
                
Cliquez ici pour visualiser ce bulletin dans votre navigateur

                    7 janvier 2020                          
Nouvelles de l'adhésion

 

La cotisation annuelle de la Société Généalogique Virtuelle du Québec augmentera à 50 $ à compter du 1er février 2020.
 
Votre participation permet la continuité de notre société, par conséquent nous vous offrons un prix promotionnel de 45 $ si vous renouvelez avant le 1er février 2020. Avec cette option vous conservez le prochain renouvellement de votre adhésion à 45 $ au lieu de 50 $, quelle que soit la date d'échéance de votre renouvellement. Par exemple, si votre adhésion est due en juin 2020 et que vous renouvelez votre adhésion avant le 1er février 2020 à 45 $, votre adhésion est bonne jusqu'à juin 2021.
 
Nous entamons notre troisième année d'existence et nos coûts d'exploitation pour maintenir l'accès aux bases de données BMS2000 et PRDH augmenteront. De plus, nous devons mettre à jour le système de gestion du contenu logiciel de notre site Web car la version courante arrive en fin de vie. 
 
50 $ demeure toujours un excellent prix à payer pour une adhésion de 12 mois dans une société généalogique mondiale offrant aux chercheurs et historiens l'accès en ligne gratuit aux bases de données généalogiques parmi les plus importantes au Québec. De plus, d'autres ressources et occasions d'apprendre et de partager vos connaissances et découvertes sont aussi disponibles.
 
Pour réservez votre abonnement à 45 $, allez au site Web de la Société Généalogique Virtuelle du Québec à http://www.genquebec.com/fr. Sous le menu Compte, cliquer sur le sous-menu Renouvellement d'adhésion.

Sondage des membres 2019
Merci à tous ceux qui ont participé à notre sondage annuel. Nous apprécions vos commentaires, qui indiquent que nous sommes sur la bonne voie. Voici les thèmes communs sur lesquels vous avez fait des suggestions ou exprimé vos préoccupations :
 
1. Les bases de données : Plusieurs d'entre vous ont demandé que notre société donne accès aux bases de données de l'Institut Drouin (Généalogie Québec), de Parchemin et de Mes Aieux. Vos frais d'adhésion constituent un revenu qui permet de couvrir le coût d'achat des bons de consultation des bases de données BMS2000 et PRDH, ainsi que nos autres dépenses de fonctionnement. Cette année, le coût supplémentaire pour obtenir l'accès de nos membres aux bases de données de l'Institut Drouin, de Parchemin et de Mes Aïeux (YourFolks.com) dépasse notre capacité financière. Par exemple, trois licences à usage unique pour Généalogie Québec, qui entraîneront une file d'attente pour les membres qui veulent accéder aux dossiers de l'Institut Drouin, coûteront 3 000 $ par année, tandis que l'accès à la base de données Parchemin coûtera 3 900 $ par année. Cependant, nous considérerons certainement vos demandes à l'avenir !

2. Accès aux bases de données et utilisation de notre site Web :  Pour ceux qui ont de la difficulté à accéder à nos bases de données ou à trouver toutes les fonctionnalités de notre site Web, rappelez-vous qu'il y a des webinaires d'orientation sur le site Web le premier lundi de chaque mois. Nous vous encourageons à profiter de ces sessions pour résoudre vos problèmes spécifiques. La notification de ces webinaires se trouve dans l'onglet du sous-menu Prochains webinaires, dans notre Calendrier sur le site Web et dans nos bulletins électroniques.
Webinaires

FamilySearch

 

Date et l'heure : Mercredi, 8 janvier 2020 - 19:00 HNE

Présenté par : Marcel Blais

Langue : anglais

FamilySearch est la plus grande organisation généalogique au monde. Des millions de personnes utilisent les dossiers, les ressources et les services de FamilySearch pour en apprendre davantage sur l'histoire de leur famille. Marcel Blais vous fera une démonstration en direct de
FamilySearch, incluant comment créer votre arbre généalogique et comment en savoir plus sur vos ancêtres au Québec.

Cliquez ici pour vous inscrire :
http://attendee.gotowebinar.com/register/3148524516347033089

 

Cimetière Mont-Royal

 

Date et l'heure : Lundi, 20 janvier 2020 - 19:30 HNE

Présenté par : Myriam Cloutier

Langue : français

Myriam Cloutier, Directrice des programmes du patrimoine, Cimetière Mont-Royal à Montréal, parlera de l'histoire et de l'évolution du Cimetière Mont-Royal (y compris les Cimetières des Trembles (Hawthorn-Dale) et Belvédère) ainsi que d'enterrements et de monuments intéressants. Elle montrera comment utiliser la fonction de recherche généalogique en ligne et comment rechercher un monument sur place lors d’une visite au Cimetière. Myriam parlera également du rôle des Amis du Cimetière Mont-Royal dans la promotion et la préservation du patrimoine funéraire par diverses activités comme la restauration de monuments, des visites guidées et des publications de toutes sortes.

Cliquez ici pour vous inscrire :
http://attendee.gotowebinar.com/register/4932051124720782851

Les Écossais à Montréal et au Québec

 

Date et l'heure : Jeudi, 13 février 2020
19:00 HNE

Présenté par : Gillian Leitch 

Langue : anglais

Les Écossais ont joué un rôle important dans le développement et l'histoire du Québec depuis l'avènement du contrôle britannique de la région après 1759. Cette présentation donnera un aperçu de l'établissement des Écossais dans la province (en mettant l'accent sur Montréal), du développement de leurs propres institutions culturelles comme l'Église presbytérienne, des associations bénévoles comme les sociétés St. Andrew's, les Sons of Scotland et des clubs sportifs qui organisent le curling, le golf et le shinty.  Plusieurs ressources sont à la disposition du chercheur sur la famille, qui cherche des renseignements sur ses ancêtres québécois-écossais. Ces ressources seront discutées, y compris l'utilisation d'archives privées ou associatives telles que la société St. Andrew's de Montréal.

Cliquez ici pour vous inscrire :
http://attendee.gotowebinar.com/register/8011358782366639105



N'oubliez pas que notre page Webinaires enregistrés sur notre site Web contient des webinaires que vous pouvez consulter à tout moment.

 

Si vous souhaitez partager vos intérêts généalogiques ou votre expertise dans un webinaire, veuillez nous le faire savoir. Nous sommes à la recherche de conférenciers pour notre série de webinaires 2020.

Liens de ressources
Région administrative 12 - Chaudière-Appalaches

 

 
La région administrative de Chaudière-Appalaches s'étend sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent sur plus de 200 km. Elle est bordée au nord-est par la région du Bas-Saint-Laurent, au sud-est par les États-Unis (État du Maine), au sud par la région de l'Estrie, à l'ouest par la région du Centre-du-Québec et au nord par la région de la Capitale-Nationale, séparée de cette dernière par le fleuve Saint-Laurent.
 
Chaudière-Appalaches comprend la majeure partie de ce qu'on appelle historiquement la " Beauce ". Elle doit son nom à la rivière Chaudière qui la traverse du sud au nord et aux Appalaches qui en constituent la partie sud.

Les villes principales de la région sont Lévis, Saint-Georges, Thetford Mines, Sainte-Marie et Montmagny.

La Côte-du-Sud est une région historique et culturelle qui comprend les municipalités régionales de comté de Bellechasse, Montmagny et L'Islet. La Côte-du-Sud a été l'une des premières régions à être colonisée au début de la Nouvelle-France. En effet, la première seigneurie de la Côte-du-Sud a été concédée à Jean Pelletier à Saint-Roch-des-Aulnaies en 1656. Par la suite, d'autres colons se sont installés en Côte-du-Sud, portant la population à la fin du régime français à environ 10 000 habitants sur les 60 000 habitants de la Nouvelle-France. Au cours du XIXe siècle, le manque de terres a forcé les habitants à émigrer. Avec l'avènement du chemin de fer, l'ouverture de nouvelles terres de colonisation ailleurs a fait de la région une terre d'émigration. Par conséquent, la population a cessé de croître et a même diminué. Aujourd'hui, cette région a toujours un bilan migratoire négatif.

La région de Lévis est située à la jonction du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Chaudière, en face de la ville de Québec. La région de Lévis, qui compte plus de 130 000 habitants, est très importante sur le plan économique pour la Chaudière-Appalaches. C'est là que la croissance démographique de la Chaudière-Appalaches est la plus forte. Depuis le tout début de la Nouvelle-France, Lévis occupe une position stratégique. Lévis a été le lieu de nombreuses batailles, des affrontements avec les Amérindiens à la guerre de 1812.

La Beauce est une région culturelle et historique de la vallée de la Chaudière qui possède une forte identité. Depuis le début de la colonie, cette région se distingue par des expressions célèbres telles que les jarrets noirs (en raison, entre autres, des nombreux marécages de l'époque de la Nouvelle-France, qui faisaient salir les pantalons des Beaucerons pour aller à Québec). La Beauce compte plus de 100 000 habitants répartis dans trois municipalités régionales de comté : Beauce-Sartigan, La Nouvelle-Beauce et Robert-Cliche.
 
Vous trouverez ci-dessous les ressources ajoutées au cours de la semaine dernière à la page Liens de ressources de notre site Web. Si vous connaissez des sites Web pour la région de Chaudière-Appalaches qui pourraient aider à la recherche sur l'histoire des familles, veuillez nous en faire part.

Archives

Ville de Lévis – Services des archives privées

Vous pouvez accéder au catalogue en ligne qui comprend des descriptions détaillées des fonds d'archives privées, telles que des photographies et des documents numérisés. Il comprend également deux collections de photographies anciennes qui présentent plus de 12 500 photos relatives au patrimoine de Lévis.

Baptêmes, Mariages, Décès

À partir de la base de données Originis, les transcriptions des baptêmes de 1886 à 1916, des mariages de 1898 à 1909 et des enterrements de 1886 à 1916 ont été ajoutés à notre site Web.

 
Index des contrats de mariage

Ce lien de ressource est un livre qui comprend un index des contrats de mariage avec les notaires des comtés de Montmagny, L'Islet et Bellechasse. Vous pouvez facilement faire une recherche par nom de famille de l'époux ou de l'épouse, par nom du notaire ou par date. Il comprend également une biographie de la personne, les sources utilisées et l'endroit où vous pouvez obtenir les documents originaux. 

Les cimetières

Vous avez de la difficulté à trouver de l'information sur la mort de vos
ancêtres ? Les transcriptions de pierres tombales sont une source d'information généalogique très précieuse, car elles comprennent souvent les dates de naissance et de décès ainsi que les noms des conjoints, des enfants et des autres membres de la famille. 

Find A Grave
 
Comprend les transcriptions de 139 cimetières de la région de Chaudière-Appalaches. 

 
Comté Lotbinière

Les transcriptions des pierres tombales pour les cimetières suivants du projet de cimetière de CanadaGenWeb ont été ajoutées à notre site Web.
  • Cimetière méthodiste Parkhurst
  • Cimetière Sainte Anastasie irlandais
  • Cimetière Saint Antoine de Tilly 
  • Cimetière Saint Apollinaire 
  • Cimetière Saint Flavien 
  • Cimetière Saint Gilles 
  • Cimetière Saint Sylvestre protestant
 
Sociétés historiques

Si vous cherchez des photographies, des maisons, des renseignements biographiques, des nouvelles ou des artefacts de vos ancêtres, essayez une société historique locale. Voici les sociétés récemment ajoutées à notre site Web pour la région de Chaudière-Appalaches :
 
  • Société d'histoire de Saint-Romuald 
  • Société du Patrimoine de Saint-Victor-de-Beauce
  • Société Historique Sartigan 
Divers

Annuaire du Collège de Lévis 1941-1942

Cet annuaire comprend des informations relatives au collège telles que les noms des prêtres enseignants avec leurs biographies, les noms des élèves qui ont été pensionnaires au collège et les noms des élèves externes.

 

Les journaux numérisés

Des liens vers cinq journaux numérisés ont été ajoutés à la région de Chaudière-Appalaches pour la ville de Lévis.
 
  • L'Echo de Lévis 1871, 1873-1876, 1878
  • Le Quotidien 1854, 1876, 1878-1896, 1898, 1903, 1912, 1932-1937
  • La Tribune de Lévis-Metro 1971-1973
  • Le Progrès de Lévis 1867-1869
  • L'Union Canadienne 1891

Dans notre prochain bulletin, nous nous concentrerons sur la région administrative 13 - Laval !

Si vous avez trouvé un lien de ressource intéressant qui ne se trouve pas sur notre site Web, veuillez nous en informer et nous l'ajouterons.
Dans les nouvelles

Les résultats d’un test d’ADN qui changent avec le temps

Nancy Desjardins
Publié le 5 janvier 2020
Radio-Canada.ca

 

Très populaires sur le web, les tests ADN offerts par de nombreuses entreprises suscitent beaucoup de questions chez certains clients, rapporte La facture.

Beaucoup se plaignent que leurs origines changent radicalement lors des mises à jour effectuées par les compagnies.

Certaines régions dont ils étaient originaires ont complètement disparu.

Chez les Lacasse-Charbonneau, la recherche de leurs ancêtres a toujours suscité un intérêt. Ils ont donc acheté un test ADN vendu par l’entreprise Ancestry DNA.

J'étais curieux de savoir à quel point j'étais Français.

Pascal Charbonneau-Lacasse

Sa mère, Sophiane Charbonneau, est convaincue pour sa part que ses ancêtres sont d’origine autochtone.

C’est clair que mon grand-père est autochtone.

Sophiane Charbonneau

Ils ont tous les deux fait parvenir un échantillon de salive à l’entreprise.

C’est à partir des molécules d’ADN contenues dans la salive qu’Ancestry DNA identifie l’origine de vos ancêtres.

Lors de la réception des résultats, elle apprend que ses ancêtres sont davantage d’ascendance ouest-européenne qu’autochtone.

Par contre, son fils Pascal possède des ancêtres issus des Premières Nations.

Je m’explique mal pourquoi j’ai des origines autochtones alors que ma mère et mon père n’en ont pas!

Pascal Charbonneau-Lacasse

Cinq mois après la réception de leurs résultats, une autre surprise attendait la famille.

Lors d’une mise à jour effectuée par l’entreprise, certaines origines ont complètement changé.

Sophiane Charbonneau n’est plus du tout originaire de l’Europe du Sud, de la péninsule Ibérique, de la Finlande, et de la Russie du Nord-Ouest.

De plus, l’Europe de l’Ouest a fait place à la France à 86 %.

Quant à son fils Pascal, même constat. Cinq régions ont complètement disparu et l’Europe de l’Ouest est devenue la France.

Je ne comprends pas que ça change comme ça. Je n’y crois plus.

Sophiane Charbonneau

Selon Simon Gravel, professeur au Département de génétique de l’Université McGill, la démarche d’Ancestry DNA est sérieuse et la réponse se trouve au niveau du groupe de référence où l’on compare l’ADN.

L'entreprise le compare avec les molécules d’ADN qu’elle a dans son ordinateur. Souvent, lors des mises à jour, le groupe de référence a changé, donc, forcément, les résultats aussi.

Simon Gravel

Ancestry DNA est consciente que les mises à jour suscitent l’incrédulité de certains consommateurs.

Informée du cas des Lacasse-Charbonneau, l’entreprise affirme que ce n’est pas l’ADN qui change, mais le degré de précision des résultats qui s’améliore.

Ce qui a changé, c’est ce que nous savons de l’ADN, la quantité de données à notre disposition et notre manière de l’analyser, fait valoir l’entreprise. Nos clients reçoivent des estimations d’ethnicité mises à jour à mesure que notre panel de référence s’élargit et que l’algorithme s’améliore, ce qui permet de déterminer les ventilations ethniques avec un degré de précision supérieur.

 

Pourquoi les États-Unis ont acheté la Louisiane à la France à si bon prix

Publié le 13 décembre 2019
Radio-Canada.ca

En 1803, Thomas Jefferson cherche un accès au fleuve Mississippi afin de permettre le développement économique de la jeune République américaine, ainsi qu'une expansion territoriale pour contenir la forte poussée démographique des années 1770 et 1780. Napoléon Bonaparte, lui, veut une alliance américaine contre son ennemie de toujours, l'Angleterre. Jean-Pierre Le Glaunec, professeur d'histoire, raconte à Jacques Beauchamp cette modeste transaction de 15 millions de dollars, qui représente un moment clé de l'histoire des États-Unis.

Sous contrôle français de la fin du 17e siècle jusqu’à la guerre de Sept Ans (1756-1763), la Louisiane est divisée entre l’Angleterre et l’Espagne en 1762-1763, avant d’être rétrocédée à la France par le traité de San Ildelfonso, en 1800. Il s’agit alors d’un immense territoire qui coupe les États-Unis en deux, du fleuve Mississippi aux Appalaches, et du golfe du Mexique au Canada, et peuplé seulement de quelques dizaines de milliers de colons, de coureurs des bois et de tribus des Premières Nations.
 

La fin du rêve français

Les Américains s’inquiètent de la possibilité d’un nouvel empire français. Les Français, eux, désirent effectivement se doter d’un vaste territoire en Amérique, mais l’abolition de l’esclavage à Saint-Domingue (plus tard Haïti), en 1794, contrecarre leurs plans.

Napoléon y envoie donc l’expédition Leclerc, en 1802, pour rétablir l’ordre (et l’esclavage), mais l’opération échoue. La Louisiane et Saint-Domingue devaient conjointement constituer l’épine dorsale du nouvel empire français… Sans l’un des deux, il n’y a plus rien à espérer, et Napoléon doute que la Louisiane reste française bien longtemps.
 

C’est [à Saint-Domingue] que se joue le sort de la Louisiane et des États-Unis en général. Les États-Unis ont une dette très importante envers le peuple haïtien.

 Jean-Pierre Le Glaunec
 

Sur un plateau d’argent

En 1803, le président Thomas Jefferson envoie à Paris le gouverneur de Virginie, James Monroe, pour négocier. Il a l’autorisation de dépenser un maximum de 10 millions de dollars pour obtenir soit La Nouvelle-Orléans et les deux Floride ou, au pire, un droit de décharge à La Nouvelle-Orléans pour les marchandises provenant de l’Ouest américain. C’est alors que Talleyrand, ministre français des colonies, lui offre la Louisiane en entier. La France pressent que la paix avec la Grande-Bretagne sera de courte durée et a besoin de renflouer ses coffres.

 

L’unité à tout prix

En dépit des craintes du Sénat américain quant aux défis d’intégrer au pays un tel territoire et ses habitants, l’offre est acceptée et le traité de vente est annoncé aux Américains le 4 juillet 1803. Pour la jeune république, c’est une occasion de renforcer l’unité tout en préservant le caractère distinct de chaque colonie.

En 1803, la jeune république se cherche et se rêve en continent.

 Jean-Pierre Le Glaunec
 

Le 14 mai 1804, une expédition en canot menée par les jeunes militaires Merriweather Lewis et William Clark s’engage dans la rivière Missouri afin d’explorer le territoire acquis l’année précédente. Son but est d’abord de repérer les meilleurs endroits pour aménager des postes militaires, mais elle remplit aussi les mandats de tisser des liens avec les Premières Nations et de découvrir les espèces animales et végétales de cette nouvelle partie du pays. Plusieurs Canadiens français participent à l’expédition, dont sera tiré un journal de bord de 10 000 pages.

L’acquisition de la Louisiane a permis de créer 15 nouveaux États, mais elle a aussi permis l’expansion de l’esclavage aux États-Unis. Selon Jean-Pierre Le Glaunec, c’est tout le contraire de ce qu’espérait Thomas Jefferson, qui entendait plutôt user du territoire pour développer le secteur agraire du pays.

Événements à venir

Si vous êtes au courant d'un événement à venir qui pourrait aider à la recherche québécoise, contactez-nous et nous l'ajouterons ici.


Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir tous les événements à venir pour les membres de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) :

http://federationgenealogie.qc.ca/tous-les-evenements-a-venir

« Nous voulons connaître vos idées, contactez-nous avec vos suggestions pour les prochains bulletins. »
https://www.genquebec.com/fr/contact


Tous nos bulletins archivés se trouvent sur notre site Web, sous l’onglet du menu principal À propos.
© Droits d'auteur 2017 Société Généalogique Virtuelle du Québec. Tous droits reserves.


Voulez-vous changer la façon dont vous recevez ces courriels?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Abonnez-vous à ce bulletin  






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Société Généalogique Virtuelle du Québec · 1670 rue Gauthier · St. Bruno, Qc J3V 3H7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp