Copy

#1 VENDÉE GLOBE : 32 CANDIDATS POUR 27 PLACES

A moins d’un an du départ du Vendée Globe, Tip & Shaft a décidé de faire le point précis sur le plateau du prochain tour du monde en solo. Le site internet de la course affiche officiellement à ce jour 15 skippers inscrits et 12 pré-inscrits, auxquels il faut rajouter 2 skippers - espagnol et hollandais - « qui communiqueront prochainement sur leurs projets ».
Une liste qui comporte quelques changements par rapport à l'annonce du 6 novembre : 2 pré-inscrits supplémentaires - Richard Tolkien et Stéphane Le Diraison - portent en théorie à 29 le nombre de candidats ayant déjà rempli un certain nombre de formalités, dont le dépôt d'un chèque de 20 000 €. Dans les faits, ils ne sont que 28, car le « skipper français en attente de communication » qui ne souhaite pas encore apparaître, mentionné comme 13e inscrit par les organisateurs, fait partie en réalité des pré-inscrits...
Dans l’ordre des inscrits (statut qui permet de choisir sa place sur le ponton), on trouve : #1 Beyou, #2 De Lamotte, #3 Riou, #4 Lagravière, #5 Le Cléac’h, #6 Meilhat, #7 Destremeau, #8 Bellion, #9 Dick, # 10 Amedeo, #11 Josse, #12 Eliès, #13 le « skipper français en attente de communication », #14 Boidevezi et #15 De Pavant.
Les 12 pré-inscrits « publics », qui doivent encore compléter leur dossier pour changer de catégorie, sont : #1 De Broc, #2 Thomson, #3 Boissières, #4 Di Benedetto, #5 Pellet, #6 Le Cam, #7 Fa, #8 Wilson, #9 Ruyant, #10 Tolkien, #11 Le Diraison, #12 Burton. Douze marins auxquels il faut donc rajouter le fameux Hollandais acquéreur du tout neuf Vento Di Sardegna, qui se confirme être
#13 Pieter Heerema, ainsi que l'Espagnol #14 Didac Costa, 4e de la dernière Barcelona World Race sur l'ex-Kingfisher.
A ces 28 (et non 29, si vous suivez toujours !), il convient d’ajouter 4 autres candidats disposant d'un bateau : le Canadien Eric Holden et l’Irlandais Enda O’Coineen, en
 passe de se qualifier tous les deux via la transat Saint-Barth-Port-la-Forêt, ainsi que le Suisse Alan Roura, qui vient de louer l'ex- Super Bigou, de Bernard Stamm, et le Néo-Zélandais Conrad Colman, qui dispose de l'ex Maisonneuve de Jean-Baptiste Dejeanty.
Au total 32 candidats pour... 27 places, et pas une de plus : un numerus clausus qui correspond à la capacité d'accueil maximale du ponton des Sables, dont le seul critère est la date d’inscription. Reste que parmi ces 32, nombre de marins, même inscrits, sont loin d’avoir bouclé leur budget.

 
[SI VOUS AVEZ PASSÉ LA SEMAINE À FAIRE VOS COURSES DE NOËL...]
Sébastien Josse a remporté la Saint-Barth-Port-la-Forêt après un cavalier seul de 10 jours ; première victoire d’un Imoca à foils ; nombreuses avaries dans toute la flotte ; Paul Meilhat, blessé, a été hélitreuillé, son bateau est en cours de récupération  
●  Les autres concurrents, dont Thomas Ruyant et Morgan Lagravière, en escale technique aux Açores, ont jusqu’au vendredi 25 décembre pour franchir la ligne et valider leur qualification pour le Vendée Globe Au milieu du Pacifique, Spindrift et IDEC, qui se sont entraperçus en début de semaine, comptent un léger retard sur le tableau de marche de Banque Pop  ●  Spindrift et Yann Guichard participeront en 2016 au World Match Racing Tour qui change de support et passe au M32  ●  Leigh McMillan remporte les Extreme Sailing Series 2015, qui passent, elles, au GC32 en 2016    Eric Loizeau, 66 ans, organisateur du Trophée Mer et Montagne, s’alignera en 2018 au départ de la Golden Globe Race - remake, 50 ans après, du Golden Globe - comme VDH et quatre autres Français (Philippe Péché, Antoine Cousot, Luc Mery, Loïc Lepage)
 
#2 CHEZ SAFRAN, LE CHANGEMENT, C'EST MAINTENANT
 
Premier monocoque Imoca de nouvelle génération mis à l’eau, le 6 mars, Safran a vécu une saison « pour le moins chargée et stressante », dixit Gérard Le Page, président du Safran Sailing Team, conclue par un abandon sur la Transat Jacques Vabre suite à un « affaiblissement structurel » ayant provoqué une voie d’eau. « Nous devrions avoir une bonne idée des causes racines d’ici une semaine ou deux, ce n’est qu’à partir de ce moment que nous débuterons la réparation », indique Gérard Le Page.
A qui sera confié le dossier ? Pas forcément à Safran Organisation Guillemot (SOG), la société de Marc Guillemot, jusqu’ici chargée de la gestion technique et sportive du projet. Le contrat avec cette dernière expirant en fin d’année, Safran Sixty, armateur du bateau, a en effet lancé un appel d’offres, sollicitant six structures - et pas seulement dans le monde de la course au large -, dont SOG, pour accompagner Morgan Lagravière sur le Vendée Globe.
Selon nos informations, l'écurie Mer Agitée a été approchée - même si Michel Desjoyeaux refuse de confirmer -, tout comme d'autres équipes Imoca, mais pas Absolute Dreamer, ni OC Sport. C'est le cas, également, de Spindrift, voisin du Safran Sailing Team, sur sa base de Saint-Philibert. « Nous serons en mesure d’annoncer l’heureux élu en tout début d’année 2016 », confirme Gérard Le Page qui réfute tout lien de causalité entre les difficultés rencontrées cette année et ce probable changement de prestataire.
LA PHOTO DE LA SEMAINE PAR... FRED HOFFMANN
La flotte des Laser au pied du Pain de Sucre, à Rio : la Copa Brasil de Vela sert cette semaine de répétition générale à sept mois et demi du coup d’envoi des JO. Quel plan d’eau !

#3 OÙ SONT NOS NAVIRES ?

Tip & Shaft vous tiendra régulièrement informé des mouvements de personnels dans le secteur de la course au large ; si vous avez des infos, faites-les passer. En cette fin d'année, voilà ceux que l'on a notés pour vous :
Lucas Montagne a été élu président de la Classe Mini lors de l'AG du salon nautique ; il avait déjà occupé ce poste entre 2009 et 2010  ●  Philippe Eliès signe son retour à la rubrique voile du Télégramme, où il remplace Gilbert Dréan, qui prend sa retraite ce vendredi ; la fin d'une époque...  ●  Maxime Paul quitte North pour retourner chez Incidence (qui en profite pour larguer son "S") ; question : quels coureurs vont suivre le designer star qui travaillait avec Cammas et Gabart ?  ●  Après le départ de Matthieu Honoré chez OC Sport, Effets Mer a recruté Marie Fraleux, en provenance du service communication de la FF Voile ; qui, du coup, recrute à son tour  ●  Jean-Philippe Cau succède à Catherine Pourre à la présidence de l'UNCL  ●  Le Suisse Arnaud Psarofaghis a quitté Groupama Team France pour signer avec Alinghi en GC32.

#4 WHO'S TIP ; WHO'S SHAFT ?

Vous êtes nombreux à poser la question de la signification des termes "tip" et "shaft". Honnêtement, nous sommes déçus que l'assemblée d'experts de haut vol qui composent nos presque 2 000 abonnés ne connaisse pas la base du vocabulaire de la voile contemporaine. Mais, en cette période de fin d'année, où il est de bon ton d'être généreux avec son prochain, Tip comme Shaft ont accepté de lever le voile sur la génèse de leur nom.
Bien sûr, comme nous l'avons déjà souligné, nous n'avions pas du tout anticipé que le terme Tip & Shaft revêtait une connotation vulgaire en argot anglais ; maintenant, c'est fait, on ne va pas changer. Sur le fond : le tip est la partie horizontale du foil, tandis que le shaft est la partie verticale. Dans une passionnante interview menée par Dominic Bourgeois dans Voilesetvoiliers.com en mai 2015, Sébastien Josse explique ça parfaitement. On vous épargne le rake et le tilt, mais ça pourrait très bien être notre nouveau titre à l'international ;-)
Quant à savoir qui est Tip et qui est Shaft, après de longues délibérations, nous avons tranché : Axel Capron est Tip ; Pierre-Yves Lautrou est Shaft. Ne nous demandez pas pourquoi, c'est venu naturellement ! Pour savoir qui on est, nos fiches Linked In sont et .

 

#5 TIP & SHAFT A RÉPÉRÉ DERNIÈREMENT :
  • "L'ingénieur des mers", le portrait d'Yves Parlier et ses nouveaux projets de traction de navire par cerfs-volants, par Patricia Jolly, dans Le Monde.
  • "Keroman Technologies voit plus grand à Lorient", le point sur les projets de développement de CDK dans son établissement lorientais, par Françoise Rossi, dans Ouest-France.
  • "L'histoire ne fait que commencer", ou l'interview enthousiaste de Sébastien Josse, à l'arrivée de la Transat Saint-Barth-Port-la-Forêt, qui remet quelques pendules à l'heure, par Philippe Joubin, sur voilesetvoiliers.com.
  • "Tous à foils avec Armel Le Cléac'h" : le très long et un peu étrange papier de GQ - avec son drôle de titre - qui a suivi Armel Le Cléac'h au retour de la Transat Jacques Vabre, par Charles Audier.
  • "Embruns", le numéro de décembre, du magazine des chaînes bretonnes de la TNT réalisé par Nicolas Raynaud, avec un passionnant bilan/retour sur la Transat Jacques Vabre, en particulier le point de vue des architectes.
[MESSAGE(S) DE SERVICE]
Jacques Vapillon, qui s'est fait piquer tout son matos photo dans le TGV en rentrant du salon, a toujours besoin d'un coup de main ; ça avance, mais c'est pas encore assez  ●  Tip & Shaft prend des vacances : après 4 numéros, on est cuits ! (et vous aussi) On sera de retour pour le numéro du vendredi 8 janvier  ●  Vous pouvez toujours nous joindre là : axel@tipandshaft.com et pyl@tipandshaft.com  ●  Un grand merci cette semaine, à Baptiste Roynette  ; et aussi à Vanessa Bernard, de Pois Chiche Design, qui nous a bien aidés pour le graphisme ●  Pour ceux que ça intéresse, nos tarifs de pub 2016 sont ENFIN disponibles ; n'hésitez pas à les demander par mail  ●  Nous avons envoyé cette newsletter à 1996 personnes ; beaucoup de nouveaux abonnés, mais on nettoie régulièrement le fichier ;-)  ●  - Joyeux Noël et bonne année, Tip - à toi aussi, Shaft - on continue l'an prochain ? - on n'a plus le choix, je crois - bon, ok - à l'année prochaine, alors ? - voilà, c'est ça !
Des questions, des remarques, des protestations, des envies, des infos ? Contactez-nous !
Forward
Tweet
Share
Share
+1
© 2015 Tip & Shaft Tous droits réservés