Copy

#1 GITANA SERA-T-IL ULTIM ?

Le Collectif Ultim présentait le 4 décembre, au Nautic, son programme jusqu’en 2019. Parmi l’assistance, un spectateur attentif, Cyril Dardashti, directeur général du Gitana Team, qui vient d’attaquer la construction d’un maxi multicoque pour Sébastien Josse au chantier Multiplast . Et ce sera un trimaran, Tip & Shaft est en mesure de vous l'annoncer. Dessiné par l’équipe de Guillaume Verdier, ses dimensions ne sont pas encore totalement figées, puisqu’elles dépendent en partie de l’intégration, ou non, de l’écurie de Benjamin de Rothschild au collectif Ultim.
L'entrée de Gitana dans le club fondé par Banque Populaire, Sodebo et Macif n’est en effet pas encore actée : les hommes en bleu, qui souhaitent faire voler leur futur multi, veulent d'abord voir évoluer le cadre architectural de la classe Ultim. « Faire gros pour faire gros ne nous intéresse pas, confirme Cyril Dardashti, nous visons le step au-dessus. La Coupe de l’America a montré qu’il était possible de faire voler de grands bateaux, nous voulons poursuivre dans cette voie. » Seulement, le DG de Gitana Team estime que l’interdiction de l’asservissement pour régler les appendices, dont les foils, ne va pas dans le bon sens : « Sans cela, on ne peut pas faire voler les bateaux. »
Des discussions ont été engagées et, si certains, au sein du collectif, estiment que le sujet est « une usine à gaz », Emmanuel Bachellerie, le coordinateur, ne ferme pas la porte : « Une fois par an, les teams, et potentiellement des teams invités, échangent sur le cadre. Si une majorité se dégage au cours de la réunion (la première aura lieu en janvier, ndlr), certaines règlent peuvent évoluer. » Et dans le cas contraire ? Alors Gitana volera de ses propres ailes

 
[SI VOUS AVEZ PASSÉ LA SEMAINE À MATOSSER...]
Marie Riou et Billy Besson sont les marins de l'année 2015 ; Tip doit une bière à Shaft  
●  Sébastien Josse est en tête des 7 concurrents de la Transat Saint-Barth-Port-la-Forêt  ●  A l'entrée du Pacifique, Spindrift et Idec ont refait une bonne partie de leur retard sur Banque Pop  ●  VDH participera en juin 2018 à la deuxième édition du Golden Globe, un demi-siècle après la première  ●  Loïck Peyron disputera The Transat (avec un prologue à Saint-Malo) en mai 2016 à la barre de Pen Duick II, vainqueur de l'édition de 1964 ; Gabart aussi, sur son Ultim  ●  La Classe Mini a choisi La Rochelle comme port de départ des deux prochaines éditions de la Mini-Transat  ●  Déjà 31 inscrits au Tour de France à la voile et 3 nouvelles villes (Dieppe, Baden, Hyères) ; tarif d'une étape pour une collectivité : 90 000 euros  ●  La moitié du plateau du Vendée Globe annoncée au départ de New York-Les Sables (départ le 29 mai) dont Le Cléac’h, Josse, Thomson, Beyou, Riou, Eliès, Lagravière, Meilhat, Dick  ●  La vente aux enchères de sacs de skippers (fabriqués à partir de voiles de leurs bateaux) organisée par 727 Sailbags a rapporté 6 400 euros, reversés à l’association Les Toiles Enchantées. Podium : Loïck Peyron 1 300 euros, Franck Cammas 850 euros, Armel Le Cléac’h 800 euros.

#2 QUI POUR REMPLACER CAMMAS ?

Victime d’une fracture tibia-péroné le 30 novembre lors d’une navigation en GC32, Franck Cammas ne devrait pas tenir la barre de l’AC45 Groupama Team France lors de la première étape des America’s Cup World Series à Oman (26-28 février). Qui serait alors susceptible de le relayer ? L’hypothèse la plus probable, confirmée par Cammas lui-même, mène à Adam Minoprio, qui barrait le deuxième GC32 du team lorsque l’Aixois s’est blessé : « Il a navigué un an et demi avec Luna Rossa, il connaît les réglages pour voler de façon stable, il a la bonne vision et une bonne expérience. En France aujourd’hui, il n’y a pas de marins de ce calibre », juge Cammas. Le Néo-Zélandais tient donc la corde, même si d’autres noms circulent, comme ceux de Gurvan Bontemps, Pierre Pennec - habitués de l'équipe -  voire Sébastien Col
 
LA PHOTO DE LA SEMAINE PAR... NIKOS ZAGAS
Cette image de l'équipage de 49er Antonis et Stelios, prise par le photographe grec Nikos Zagas, a remporté le concours Mirabaud Yacht Racing Image 2015

#3 GENERALI ET L'HYPOTHÈSE VOLVO

Generali fêtait jeudi au Stade de France quatre décennies de sponsoring voile, en présence notamment d'Alain Gautier, Isabelle Joschke et Nicolas Lunven. Après la diffusion d’un beau film, Marie-Christine Lanne, la directrice de la communication, a souhaité que « Generali s’engage dans une aventure qui fasse vibrer le groupe tout entier. » Dans la foulée, Laura Vergne, qui, en 1975, avait initié ce sponsoring, misant 5000 francs sur Bruno Lunven (le père), lui lançait : « Pourquoi pas un tour du monde en équipage ? » De quoi titiller la curiosité des quelques plumitifs voile installés parmi l’assistance, qui, aussitôt, pensent à la Volvo Ocean Race. Cuisinée sur le sujet après champagne et petits fours, Marie-Christine Lanne n’en dira pas plus, sans toutefois fermer la porte : « C’est beaucoup trop tôt pour en parler, mais la prochaine étape, c’est de rassembler les 78 000 collaborateurs du groupe autour d’une aventure. Il y a une volonté de continuer. Et quand on continue, il faut essayer de réinventer le genre. » Le groupe en a les moyens : Generali a réalisé un chiffre d'affaires de 70 milliards d'euros en 2014.
 

#4 RETOURS DU YACHT RACING FORUM

Le Yacht Racing Forum se tenait à Genève les 7 et 8 décembre, et Tip & Shaft était de la partie. La la seule conférence consacrée au business de la voile dans le monde (avec deux symposiums sur les risques et le design) a été reprise cette année par l'agence suisse MaxComm. Il y a toujours du beau monde au YRF : parmi les 280 délégués, on trouvait Knut Frostad (futur ex boss de la Volvo), Mark Turner (OC Sport), Ian Walker (skipper Abu Dhabi), et toujours aussi peu de Français (Philippe Guigné/Virtual Regatta, Jean-Baptiste Durier/TFV, Quentin Lucet/VPLP...).
François Gabart, dans un très bon anglais, est venu présenter son projet et les Ultims : l'occasion pour les Anglo-saxons de mesurer les différences de cultures entre les Frenchies et le reste du monde... et de souligner l'importance, pour eux, de mieux comprendre ce qui se passe chez nous, tant du point de vue technique, que du point de vue sponsor - Frostad comme Turner l'ont rappelé. Deux questions sont revenues de manière récurrente : comment convaincre les jeunes de faire du bateau quand de nombreuses disciplines concurrencent la voile ? Comment simplifier la lecture des courses ? Avec un voeu - pas si pieu - émis à plusieurs reprises : que la Volvo et le Vendée  Globe partagent le même support... 


 

#5 TIP & SHAFT A RÉPÉRÉ DERNIÈREMENT :
  • "Il nous faut préparer l'avenir avec les jeunes", l'interview très complète de Bruno Dubois, team manager de Groupama Team France, par Didier Ravon sur Voilesetvoiliers.com.
  • "Miraculé", Franck Cammas a forcément les honneurs de Match après sa culbute (et il a aussi une jolie terrasse).
  • "Ce qu'on aime, c'est bien faire", la plus longue interview, forcément intéressante, du duo Riou-Besson, marins de l'année 2015, chez le Journal du Nautisme, par Fred Pelatan - encore ;-)
  • "L'Ecole nationale de voile repart plein vent" : dans La Croix (oui, on lit tout chez Tip & Shaft) ou comment l'ENV a sauvé sa peau en basculant vers le foil à voile, par Jean-François Fournel.
  • "L'Eco Nautisme", l'excellente revue de presse sur l'économie du nautisme en général, via le Scoop.it de Jean-Baptiste Rouillac
[MESSAGE(S) DE SERVICE]
Jacques Vapillon s'est fait piquer tout son matos photo dans le TGV ; si vous voulez lui filer un coup de main, c'est par ici  ●  Tip & Shaft sont rentrés de leurs pérégrinations, et vous pouvez toujours nous joindre là : axel@tipandshaft.com et pyl@tipandshaft.com  ●  Merci à tous pour vos nombreuses félicitations et encouragements, on a passé un salon très agréable ;-)  ●  Encore un numéro et Tip & Shaft sera en vacances (oui, déjà) ; reprise de l'entraînement le 8 janvier - mais comment vous allez faire ?  ●  Nous présentons toutes nos excuses pour la grosse boulette du #2 : Sarah Steyaert et Aude Compan ont été évidemment sélectionnées pour les JO en 49er FX et non en 29er - shame on us !  ●  Nous avons envoyé cette newsletter à 1994 personnes ; on n'en revient toujours pas...
Des questions, des remarques, des protestations, des envies, des infos ? Contactez-nous !
Forward
Tweet
Share
Share
+1
© 2015 Tip & Shaft Tous droits réservés