Copy

#1 UNE NOUVELLE VIE POUR L'HYDROPTÈRE

Alain Thébault n'est jamais avare de superlatifs. Depuis qu’un contributeur du forum de Sailing Anarchy s’est fendu mercredi d’un post annonçant, photo à l’appui, que l’Hydroptère, "abandonné", était "disponible pour 20 000 dollars", il affirme être confronté à une "émeute médiatique".
Qu’en est-il exactement ? Toujours très sourcilleux de sa réputation sur les réseaux sociaux et sur le web, Alain Thébault a accepté de nous répondre en plusieurs fois ce vendredi. "L'Hydroptère vient d’être vendu ce matin à quelqu’un qui l’aime", affirme ainsi le skipper. Tenu par un accord de confidentialité, il ne souhaite dévoiler ni l’identité de l’acquéreur, ni le montant de la transaction. Le prototype, construit en 1994, était immobilisé depuis juillet 2015 dans la marina de Kewalo Basin Harbor, à Honolulu, après une traversée du Pacifique depuis San Francisco en dix jours.
Faute de parvenir à trouver un partenaire principal pour l'Hydroptère, Thébault s'est tourné vers de nouvelles aventures. "Au retour de cette traversée qui m’a coûté personnellement 300 000 euros – j’ai vendu mon appartement à Paris pour la financer -, mes filles, à qui un mécène suisse avait offert un billet pour Hawaii, m’ont dit : « Papa, c’est bien de faire un truc qui vole, mais ça fait vingt ans que tu fais ça, est-ce que tu peux te rendre un peu plus utile à la collectivité ? » C’est comme ça, dixit l'intéressé, qu'il s'est lancé dans les Sea Bubbles, un projet de "bulles volantes électriques", destiné à désengorger les grandes métropoles en facilitant une navigation fluviale propre, qui intéresse plusieurs villes.
Resté à Hawaii, l’Hydroptère était devenu encombrant pour la marina locale, au point d’être saisi par l’Etat et déclaré "abandonned vessel". "Je ne pouvais pas payer la place au port", reconnaît Alain Thébault qui a finalement trouvé d'abord un mystérieux mécène pour régler la facture de 16 000 dollars (environ 14 000 euros), puis un acquéreur, sans doute américain. Désormais dans les mains de ce dernier, le bateau volant va être, selon Thébault, sorti de l’eau et remis en état, "probablement dans le hangar actuellement occupé par Solar Impulse 2" (l’avion solaire doit reprendre ces jours-ci son périple autour du monde), avant de rejoindre San Francisco et d’entamer une nouvelle vie "itinérante". Avec ou sans Alain Thébault ? "Pour l’instant, je fais une pause électrique, mais j’y reviendrai probablement. Disons que j’aime bien les chemins de traverse, je crois que j’en ai trouvé un", conclut l’intéressé dans un grand éclat de rire.
Forward
Tweet
Share
Share
+1
[SI VOUS AVEZ PASSÉ A PRÉPARER VOTRE CONVOYAGE POUR SAINT-MALO]
Le Multi 50 FenêtréA-Cardinal d'Erwan Le Roux est mis en vente à 800 000 euros HT ; objectif : conclure la transaction d'ici septembre pour lancer la construction d'un nouveau bateau en fin d'année Cercle Vert (Morvan-Loison), Agir Recouvrement (Hardy-Biarnès) et Gedimat (Chabagny-Tabarly) se tiennent en 15 milles en tête de la Transat AG2R La Mondiale ● Cédric Château est devenu le 10 avril champion de France de match-racing en battant en finale Victor Migraine ● Team France Jeune (Robin Folin) a remporté le Grand Prix Atlantique en Diam 24 à Pornichet ● Taylor Canfield s'est imposé pour la troisième fois sur la Congressionnal Cup, deuxième étape du World Match Racing Tour ● La journée du vendredi précédant l'ouverture du Nautic de Paris sera remplacée dès la prochaine édition (3-11 décembre) par une heure matinale (9-10h) réservée aux professionnels et à la presse ● 3e mondial en Argentine en février, le tandem Sofian Bouvet/Jérémie Mion a été sacré champion d'Europe de 470 à Palma de Majorque ● 22 solitaires participent du 18 au 23 avril à la Solo Maître Coq aux Sables d'Olonne ● Avec 3 jours de retard sur le timing prévu, Pieter Heerema et Alan Roura ont pris mardi le départ de la Calero Marina Solo Transat ; Sébastien Destremeau s'est élancé vendredi matin ● Arthur Boc-Ho et Cantin Roger ont remporté la première étape des Flying Phantom Series 2016 à Cannes devant Tim Mourniac-Tom Laperche ● 59 équipages participent depuis lundi à l'édition 2016 des Voiles de Saint-Barth ● 72 tandems se disputent jusqu'à dimanche le titre de champion du monde de Star à Miami ● Sylvain Pelissier a remporté le week-end dernier la Quiberon J Cup en J80 ● L'équipage de Derry-Londonderry-Doire a remporté l'étape Qingdao-Seattle de la Clipper Round The World Race ● Le Japonais Kojiro Shiraishi, qui envisage de participer au Vendée Globe, est le 18e skipper inscrit au départ de la Transat New York-Vendée (Les Sables d'Olonne) Griffon.fr (Lipinski-Beaudart), en proto, et Le Faufiffon (Fernbach-Hantzperg), en série, ont remporté la Lorient Bretagne Sud Mini.
Forward
Tweet
Share
Share
+1
#2 QUELLE STRATÉGIE ULTIME POUR SODEBO ?

Une transat et un tour du monde. Tels sont les objectifs, en 2016, de Thomas Coville et de Sodebo, au départ, le 2 mai, de The Transat, puis en stand-by, à partir du mois d'octobre, pour une cinquième tentative contre le record du tour du monde en solitaire de Francis Joyon. Un nouvel essai qui entrera en concurrence médiatique avec le Vendée Globe dont Sodebo est parrain officiel. "Nous nous sommes bien sûr interrogés, confie Patricia Brochard, co-présidente de la société vendéenne. L’idéal aurait été de le faire l’année dernière, mais nous avons choisi de disputer la Transat Jacques Vabre, qui s’inscrivait dans le cadre du calendrier du Collectif Ultim. En faire partie impose des obligations, dont celle de participer à un programme."
Sodebo s'alignera au départ des courses du Collectif, dont le tour du monde 2019 en solitaire, sur l'actuel plan VPLP. S'il a été considérablement optimisé depuis sa transformation en 2013, l’ancien Geronimo, devrait cependant souffrir de la concurrence de Macif, qui l’a déjà devancé sur la Jacques-Vabre, et du futur Banque Populaire IX. La question de construire un nouvel Ultime a été clairement posée par le skipper ; la réponse est, pour l’instant, négative. "Je préfère que Thomas exploite le maximum du potentiel de l'actuel Sodebo plutôt que de lancer un bateau neuf qu’il mettra du temps à maîtriser", explique Patricia Brochard. Car le timing pour le Rhum 2018 ou le tour du monde Ultime 2019 est déjà très serré, vu les temps de construction et de mise au point...
Thomas Coville n’en reste pas moins en veille, organisant chaque vendredi une "conf call" autour des dernières évolutions technologiques avec, notamment, des spécialistes de la Coupe de l’America"Le plus gros gain serait de changer les flotteurs pour gagner du poids, mais ce n’est pour l’instant pas d’actualité."
Forward
Tweet
Share
Share
+1
[LA PHOTO DE LA SEMAINE PAR... GILLES MARTIN-RAGET]
Quand un grand photographe repart à la base sur son home spot, ça donne cette belle image - et des vidéos incroyables - de la Snim Dériveurs, qui se déroule jusqu'à ce vendredi en rade sud de Marseille après 26 ans d'absence.
Forward
Tweet
Share
Share
+1
#3 FOIL RACING FORUM : AFFOILANT ET PASSIONNANT

Il y avait foule - 140 inscrits au total - au deuxième Foil Racing Forum, organisé par Eurolarge Innovation, qui s'est tenu jeudi à l'ENVSN de Quiberon, dont Tip & Shaft était partenaire -  la preuve que le sujet passionne, en plein coeur de la Semaine affoilante.
La matinée a débuté avec une table ronde réunissant les entraîneurs de l'ENVSN (Pierre-Alexis Ponsot, Yves Clouet, Loïc Soufflet) qui, à grand renfort d'anecdotes, ont raconté à quel point coacher des foilers pouvait changer les méthodes ; puis le routeur-météorologue Christian Dumard a annoncé la transformation des cellules de routage en cellules de contrôle, tant le routage des bateaux à foils allait faire évoluer les pratiques ; la jeune génération de coureurs (Sébastien Rogues, Benoît Marie, Bertrand Castelnérac) a clamé son addiction au vol mais aussi souligné la difficulté et les remises en cause qu'il demandait ; enfin, en conclusion de la matinée, Martin Fischer, le patron du design chez Groupama Team France, a brillamment brossé un tableau des différentes formes de foil aujourd'hui et de leurs usages.
Après une pause déjeuner fructueuse en réseautage - les confs Eurolarge servent aussi à ça ! - présentations et tables rondes ont repris au même rythme. Sébastien Guého, de HDS/Gsea Design, a montré la sophistication grandissante des outils de calcul de structure ; la table ronde des responsables de classe (Lucas Montagne/Classe Mini, Luc Talbourdet/Imoca, Yves Pottier/Classe A et Erwan Le Roux/Multi 50) a montré la diversité des réponses des jauges à la question du passage aux foils ; Grégoire Toubel, de Forward WIP, a effrayé l'assistance en expliquant tous les accidents possibles et imaginables avec les engins à foils... avant de la rassurer (un peu) en montrant les nouveaux équipements de protection ; enfin, en conclusion, Franck Cammas est venu faire le point sur Groupama Team France et évoquer longuement son intérêt pour tous les foils. On espère que la 3e édition sera aussi passionnante !
Toutes les vidéos des interventions seront bientôt disponibles sur la chaîne YouTube d'Eurolarge - où vous pouvez retrouver les conférences précédentes.
Forward
Tweet
Share
Share
+1
#4 MERCATO : LES MOUVEMENTS DE LA COURSE AU LARGE
  • Macif propose un CDD de 6 mois de responsable de la communication sponsoring voile à Paris pour remplacer Pauline Rivard, qui part en congé maternité.
  • L'ex rameuse Maud Fontenoy, désormais 10e vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur (entre autres), devient chroniqueuse santé-environnement à Valeurs Actuelles.
  • Selon Le Télégramme, Jean-Baptiste Le Vaillant fera partie de l'équipage de Francis Joyon pour sa prochaine tentative de Jules Verne ; Alex Pella, remplaçant de Kito de Pavant pour le Vendée Globe, n'est pas sûr de pouvoir en être.
  • Phil Sharp, vainqueur de la Route du Rhum 2006, s'aligne au départ de The Transat bakerly, à bord du Class40 n°130, ex GDF Suez, ex Zetra.
  • The Transat bakerly a (encore) signé avec un nouveau partenaire : Ralf Tech devient chronométreur officiel de la course.
  • L'Australien Jason Waterhouse, 5e au dernier mondial de Nacra 17, a été recruté par l'équipe japonaise pour la prochaine Coupe de l'America SoftBank Team Japan (via Scuttlebutt).
  • Lorient Grand Large est en quête d'un stagiaire évènementiel disponible tout de suite jusqu'en juillet.
  • L'équipe de l'Imoca Comme Un Seul Homme cherche toujours un préparateur expérimenté pour préparer le Vendée Globe d'Eric Bellion.
Vous pouvez retrouver les mercatos précédents en consultant nos archives.
Forward
Tweet
Share
Share
+1
#5 TIP & SHAFT A REPÉRÉ DERNIÈREMENT
Forward
Tweet
Share
Share
+1
[MESSAGE(S) DE SERVICE]
Précision : si la saison Mini 6.50 a bien débuté le week-end dernier sur la façade atlantique avec la Lorient Bretagne Sud Mini, elle avait commencé un mois et demi plus tôt en Méditerranée, ce que Tip & Shaft, cuisiné chaque vendredi au beurre salé, avait omis... ● Le deuxième Dîner du Large, organisé par Tip & Shaft avec OC Sport, s'est déroulé lundi 11 avril à Paris : une vingtaine de dirigeants d'entreprises ont pu échanger longuement avec un intarissable Michel Desjoyeaux ● N'hésitez pas à demander par mail nos tarifs de pub, hyper bien placés pour toucher les professionnels et les passionnés de la course au large ● Nous proposons désormais une nouvelle offre pub mensuelle à tout petit prix pour les TPE et les free-lance ● Vous êtes nombreux à nous contacter car vous ne retrouvez pas Tip & Shaft dans votre boîte mail : vérifiez bien vos dossiers spam, et, en particulier pour ceux qui ont un compte Gmail, l'onglet "Promotions", c'est souvent là qu'on se cache ! ● Nous avons envoyé cette newsletter à 2 407 abonnés ● On le rappelle, au cas où : abonnez-vous sur tipandshaft.com ;-) ●Vous pouvez toujours nous joindre là : axel@tipandshaft.com et pyl@tipandshaft.com 
Forward
Tweet
Share
Share
+1
Des questions, des remarques, des protestations, des envies, des infos ? Contactez-nous !
© 2016 Tip & Shaft Tous droits réservés