L’Observatoire de la vie littéraire (Labex OBVIL) est un laboratoire d’humanités numériques qui réunit des chercheurs en littérature, informatique et sciences cognitives des universités Paris-Sorbonne et Pierre et Marie Curie. Il entend développer toutes les ressources offertes par les applications informatiques pour réfléchir sur les questions de la valeur, de la vie littéraire et de la constitution de la figure d’écrivain à partir de l’échantillonnage des œuvres (françaises et étrangères, passées et contemporaines) et des textes critiques portant sur celles-ci.

Il met à la disposition de tous, en open source, une vaste bibliothèque d'éditions numériques de plus de 800 ouvrages aux formats texte, html, xml-tei et epub ainsi que des programmes informatiques d’édition de texte, de textométrie, d’analyse des reformulations et de repérage de motifs sémantiques.

 

Entretien avec Didier Alexandre

   

Didier Alexandre est professeur de littérature française à l’Université Paris-Sorbonne et directeur du labex OBVIL. Il nous explique la philosophie qui a présidé à sa création et présente le bilan de quatre années de recherche en humanités numériques.

Lire la suite

Entretien avec Jean-Gabriel Ganascia

   

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d’informatique à l’Université Pierre et Marie Curie, où il dirige l’équipe de recherche ACASA (Agents Cognitifs et Apprentissage Symbolique Automatique), et directeur adjoint du labex OBVIL. Exemples à l’appui, il nous a montré ce que l’informatique peut apporter aux études littéraires.

Lire la suite

Agenda

   

Face au storytelling du dominant. Pratiques contre-narratives au prisme du genre et du fait colonial

Journées d'études ▶ 1er & 8 avril

Les nouveaux discours militants sont confrontés aux apories héritées de traditions qui ont « invisibilisé » les rapports de force internes qui les divisaient (par exemple féminisme vs antiracisme). Que fait la littérature de ces apories ? N’est-elle pas un moyen privilégié de penser, de mettre en œuvre, de dire ce que le discours militant intersectionnel ou décolonial n’arrive pas à formuler sans se contredire ? Pour tenter de répondre à ces questions, le projet « Fiction littéraire contre Storytelling » consacre deux journées d'études aux pratiques de résistance contre-narratives.

Journées d'études organisées par Danielle Perrot-Corpet, Anne Tomiche et Romuald Fonkoua. Avec la participation de Xavier Garnier, Yolaine Parisot, Flavia Bujor, Chloé Chaudet, Marion Labourey, Vanessa Massoni da Rocha, Maria Bernadette Porto, Jean-Marc Moura, Ninon Chavoz, Anne-Isabelle François, Ève de Dampierre-Noiray, Cyril Vettorato, Mahaut Rabaté, Clara de Massol, Florian Alix, Sophie Coudray et Cécile Chapon.

Lire la suite

Les méthodes de la critique d’attribution du XVIe au XXIe siècle

Séminaire ▶ 2 avril

L’histoire des recherches sur l’œuvre de Robert Challe (1659-1721) comporte un important volet consacré aux problèmes d’attribution. Le projet « Robert Challe » s’attache particulièrement à la mise au point de méthodes nouvelles dans ce domaine à partir de ce cas exemplaire. Lors du séminaire de mars 2015, consacré aux approches numériques des questions d’auctorialité propres à ce corpus, la décision a été prise de procéder à un élargissement chronologique de l’enquête, du XVIe au XXIe siècle. La séance du 2 avril 2016 constituera une première étape de cet élargissement et portera sur des cas des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Avec la participation de Claudine Poulouin, Pierre Glaudes, Clémence Jacquot et Francesca Frontini.

Lire la suite

Itinérance de la fable

Séminaire ▶ 6 avril

Intervention d'Ana Paiva Morais (Université Nouvelle de Lisbonne, Portugal) : L’élaboration d’un recueil de fables portugais du XVIIe siècle : Vida e fábulas de Esopo traduzidas por Manuel Mendes da Vidigueira (1603/1643)

Lire la suite

Convergence and Disjuncture in Global Digital Culture

Colloque ▶ 6-7 avril

L'OBVIL et l'Université de Pennsylvanie organisent un colloque autour de la question « Is There a Global Digital Culture? » Quel est l'impact du numérique et de la mondialisation sur l'humanisme et l'universalisme ? Comment les réseaux transforment-ils l'autonomie des individus ? Comment le numérique affecte-t-il la manière dont les personnes travaillent et jouent, dont elles ressentent et jugent la beauté, dont elles s'expriment, etc. ?

Lire la suite

La danse théâtrale en Europe au tournant des Lumières

Séminaire ▶ 8 avril
  • Silvia Carandini, La danse en comédie. L’empreinte et l’héritage de la Commedia dell’Arte entre XVIIe et XVIIIe siècle en France.
  • Françoise Rubellin, La danse dans les pièces inédites de la Foire au XVIIIe : une présence sous-évaluée.
Lire la suite

Érotisme et frontières dans la littérature française du XXe siècle

Colloque ▶ 14-15 avril

Un colloque organisé par Amélie Auzoux et Camille Koskas, avec la participation d'Olivier Bessard-Banquy, Romain Enriquez, Karine Thépot-Caudan, Marc Kober, Gil Charbonnier, Éric Bordas, Jean-François Louette, Michel Murat, Frédéric Glorieux, Louis Watier, Emmanuel Pierrat, Raymond-Josué Seckel, Sophia Leventidi, Alexandra Destais, Didier Alexandre et Yvon Houssais.

Au programme : Frontières spatiales, nationales, ethniques / Le surréalisme aux frontières de l'érotisme / Frontières de la langue et auctorialité / Frontières éditoriales et légitimation de la littérature érotique / Frontière des âges, frontière des sexes / Érotisme et frontière des genres.

Lire la suite