Copy
Newsletter n°02 - Eté 2016

> EDITO 
David Besson - président du Pôle Action

 
Nous sommes heureux de vous présenter la deuxième newsletter du Pôle Action. Vous y découvrirez notamment les différents séminaires que nous avons organisés et les projets en cours…
Nous sommes satisfaits de constater que le nombre de participants aux séminaires mensuels ne désemplit pas, de 30 à 40 personnes à chaque fois ! Preuve, nous l’espérons de la qualité des thématiques et des intervenants que nous convions. Chaque membre du Pôle Action est d’ailleurs invité à proposer et/ou organiser les prochaines thématiques pour l’année 2017 .
Ainsi durant ce deuxième trimestre, le séminaire ERP a permis de cerner mieux les enjeux des établissements de 5eme catégorie, alors qu’à l’occasion du séminaire concernant Méthodologie et créativité, Marion Bochirol et Richard Bagur ont présenté leurs approches sensible et commerciale sur des projets d’habitats privés où s’est engagé ensuite un débat riche avec l’ensemble des participants.
La visite des Lycée des maristes a permis de (re)découvrir le travail du peintre-architecte Georges Adilon et la richesse du dialogue croisé entre le prêtre et l’artiste agnostique…
Tony Oppedisano, trésorier du Pôle Action se propose d’organiser un voyage d’études à la biennale d’architecture de Venise courant octobre/novembre, nous vous en reparlerons.
Concernant la dimension Prospective de l’action du Pôle Action, vous découvrirez dans cette newsletter l’état d’avancement des projets par l’équipe DOMOCITE et celle du Stand CLUB CHIC qui aura lieu au SIRAH 2017.
Sur le troisième axe d’intervention du Pôle Action, nous avons été sollicités par la société SLV, pour animer une réunion avec l’équipe commerciale afin de les sensibiliser à notre spécificité d’architecte d’intérieur en tant que prescripteur et d’affirmer notre sensibilité à la lumière qui contribue indéniablement à la qualité des espaces intérieurs particuliers ou professionnels que nous concevons.
Dans la prochaine newsletter nous vous parlerons d’autres projets à venir en cours de maturation.
Je vous invite également à découvrir, et peut-être vous inscrire d’ores et déjà aux prochains séminaires que nous programmons cet automne.

   Au nom de toute l'équipe du Pôle Action, je vous souhaite une belle découverte de cette newsletter ainsi qu'un bon été.
> Domocité
Projet 2016 en cours. Equipe: Emmanuel Jacquette, Isabelle Marion, Isabelle Sengel et Sylvie Vergnais
     
L’équipe Pôle Action participe au collectif Domocité 2016 initié par l’UNIFA. Cette année, le thème proposé est la réhabilitation de l’habitat de loisir en montagne.
Comment rénover, concevoir, remettre aux normes, répondre aux exigences de la RT 2012 ces grands ensembles conçus avec audace dans les années 70 ? C’est un des enjeux majeur du parc immobilier de montagne. A l’aune du réchauffement climatique, et des usages évolutifs des loisirs de montagne une réflexion doit être engagée.
Ces quatre membres du Pôle action, tous architectes d’intérieur CFAI, travaillent sur un appartement type de 26 m2 conçu pour 1 famille, 4 à 6 personnes comprenant dans la mesure du possible chambres individuelles, salle de bains, cuisine et pièce à vivre.
Les problématiques liées aux très petits espaces font rapidement surface et sont l’occasion de se réunir, d’échanger, de réfléchir au tourisme des années futures.
Comment rendre ces grands espaces moins énergivores, plus spacieux, mieux adaptés à tous ?
Quel futur pour ces grands ensembles perchés aux sommets de nos montagnes … Tel est l’enjeu que s’est fixé l’équipe… Premier rendu le 05 juillet.
> Stand du Club Chic au Sirha 2017
Projet 2016 en cours. Equipe: Emilie Chausy, Richard Bagur et Gilles Payen
     
En perspective de la prochaine édition du Sirha, une équipe d’architectes d'intérieur CFAI du Pôle Action a été sollicitée par le Club Chic (Philippe Jarniat, UNIFA). Leur mission? Concevoir la scénographie et l'aménagement d'un espace de 148m² regroupant 12 partenaires exposants du Club Chic ainsi qu’un espace dédié au CFAI. 
S'inspirant des sous-bois du monde d'Alice aux pays des merveilles - thème annoncé au Sirha cette année - l'équipe a créé une scénographie mettant en scène les savoirs faires de chacune des entreprises présentes. Emilie, Gilles et Richard se sont ainsi plongés dans les techniques pointues liées à l’ameublement.
Le visiteur déambulera dans une forêt de « champignons géants » qui serviront de signalétique individuelle et de lien fort entre tous les partenaires. Une table d’hôte géante permettra à chacun de nouer des contacts privilégiés, à défaut de prendre le thé avec le chat de Cheshire ! 
Les membres du Pôle Action et tous les adhérents CFAI seront sollicités pour assurer des permanences dans l’espace CFAI.
> Lumière sur le métier d'architecte d'intérieur
28 avril au siège de SLV à Limas (69). Intervenantes: Chloé Bourdelain et Catherine Pommier
     
Si le cigle SLV ne vous est pas encore familier, vous connaissez sûrement ce fabriquant de luminaires sous le nom de Déclic. Son catalogue, Big White a su intelligemment s’inviter dans nos matériauthèques, généralement au coude-à-coude avec la célèbre Lighting Bible de chez nos voisins Belges.
Quelle a été la source de cet échange ? 
Au Pôle Action, on s’intéresse aux entreprises implantées localement et SLV souhaitait mieux nous connaître. On a alors envoyé deux éclaireuses au siège social de SLV à Limas afin de parler du métier d’architecte d’intérieur. Et c’est devant une trentaine de commerciaux que Catherine et Chloé ont fait leur entrée. Après la présentation de notre travail, en s’attardant sur les différentes étapes d’un projet, les questions se sont peu à peu affinées. Pourquoi prescrit-on un modèle de luminaire plus qu’un autre ? Quel outil pourrait nous aider à la conception d’une ambiance lumineuse ? L’occasion de rappeler que SLV dispose d’un bureau d’études et d’un service d’envoi d’échantillons.
Ce que l’on retiendra de cette rencontre, c’est l’importance du contact commercial avec nos partenaires professionnels. Mettre un visage sur une gamme de produits, avoir un interlocuteur attentif et nouer une relation de confiance… Autant de qualités humaines qui font la richesse de notre profession.
> Immersive Day / Fournier-Mobalpa
Projet 2016 en cours. Intervenants: Virginie Ballaire, David Besson et Marion Bochirol
     
Dans le cadre du think tank DOMOCITE, 3 membres du Pôle Action sont mis à contribution à l’occasion de la journée "IMMERSIVE DAY" chez Fournier-Mobalpa à Thônes le vendredi 24 juin 2016.
Cette journée animée par le designer Eric Fache, est organisée à l'initiative de Philippe Jarniat (Union Nationale des Industrie françaises de l'ameublement, UNIFA) et François-Xavier Tesson (Fournier). 
L'objectif est de s'immerger pendant une journée dans l’univers de la cuisine, par le bais d’une séance interactive. La restitution constituera un matériau nourrissant une réflexion susceptible d'enclencher un processus design.
Animée par le designer Eric Fache, 10 architectes, architectes d’intérieur et designer vont turbiner, émulsionner, décortiquer, broyer, lier, éplucher cet univers de la cuisine.
 Une salle avec un grand tableau pour récupérer des mots, des concepts, des croquis… Nous développerons le contenu de cette journée lors de la prochaine newsletter.
> ERP, les bons réflexes
Le 13 avril au siège du Pôle Action
Intervenants: Alexandre Thomas (
Apave) et René Pourcelot (Véritas)


Quel est le rôle du bureau de contrôle ?
La problématique est très complexe car la règlementation incendie se superpose avec d’autres règlementations (accessibilité, environnement etc.). Le bureau de contrôle peut les synthétiser et les recouper. Il peut accompagner l’Architecte d’Intérieur dès les phases de conception.
 
Quel est LE bon réflexe ?
Dès que l'on travaille ou prévoit de travailler sur un ERP, quelle que soit sa catégorie, il faut savoir s'entourer d'un bureau de contrôle et/ou se mettre en contact avec le service instructeur pour la sécurité incendie (pompier, CCI, mairie). 
Quel est le texte de référence pour la protection incendie ?
C’est le décret du 8 décembre 2014. Attention, lors d'un changement de destination, la réglementation incendie s'applique comme pour le neuf alors que l'accessibilité tient compte du cadre bâti existant…
La règlementation incendie oblige à prendre en compte l’évacuation immédiate ou différée des personnes à mobilité réduite : tout est lié !
 
Quels sont les seuils à retenir ?
Moins de 19 personnes = ERP 5ème "Petits établissements"
Plus de 19 personnes = ERP 5ème catégorie
Plus de 300m2 de local accessible au public = désenfumage obligatoire
Coupe-feu 1 heure par rapport aux tiers (5ème catégorie) et 2 heures (4ème catégorie)
 
Quels sont les pièges à éviter ?
Attention aux espaces modulables ou à l’achat en plateau à cloisonner qui peuvent ne plus respecter les circulations et évacuations prévues lors de la construction du bâtiment.
Toujours s’informer auprès du constructeur de l’ouvrage sur le type de catégorie déposé lors du permis de construire, cela permet un conseil avisé en fonction de la destination future du local.
 
Vous trouverez ci-dessous des liens utiles pour vous accompagner et surtout : n’hésitez pas à solliciter les consœurs et confrères plus spécialisés ou expérimentés !
 

Concernant l'accessibilité :
http://www.accessibilite-batiment.fr/
http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Centre-de-Ressources-de-l-.html
http://www.accessibilite.gouv.fr/

Concernant la sécurité incendie :
http://www.sitesecurite.com/
http://www.preventionniste.com/

Nous sollicitons APAVE et VERITAS, pour pouvoir disposer de tarifs préférentiels aux membres du Pôle Action concernant des dossiers de 5ème catégorie de manière à pouvoir répondre à des problématiques ponctuelles. Nous attendons leurs retours respectifs et ne manquerons pas de vous en tenir informé. 
> Méthodologie et créativité dans l'habitat privé
Le 11 mai au siège du Pôle Action
Intervenants: Richard Bagur et Marion Bochirol


Nos méthodes de travail ont des bases communes qui suivent les grandes phases d’un projet (Esquisses, APS, APD, PCG, DCE etc.). Mais nos approches divergent souvent en amont. Comment capter l’attention des maîtres d’ouvrage ? Comment transformer la rencontre en contrat ?

L’agence de Richard propose, par exemple, une étape de faisabilité qui permet de montrer les lignes directrices en termes de références, de matière, de couleurs etc. Ces planches tendances sont particulièrement appréciées des maîtres d’ouvrage privés. 
Marion quant à elle envoie à chaque porteur de projet un document expliquant pas à pas l’intervention de l’architecte d’intérieur avec des exemples de chantiers déjà réalisés. Ce document rassure les particuliers qui font pour la plupart appelle à un architecte d’intérieur pour la première fois.

La pédagogie et l’explication de notre métier semble être un passage obligé pour accompagner les particuliers dans leur projet !
 
Chacun se nourrit de références architecturales historiques et contemporaines mais les maîtres d’ouvrage sont également une source d’inspiration ! Richard nous a montré l’intérieur d’une famille dont la mère est d’origine Perse. Il s’est inspiré de matières et de motifs rappelant, de façon discrète la culture familiale.
Enfin, les retours d’expérience des maîtres d’ouvrage après quelques années dans leur habitat, peut amener chacun à ajuster sa pratique.
 
« L’exercice est un peu stressant car on montre « l’arrière-boutique » de nos agences mais cela est également bénéfique pour s’interroger sur les améliorations que nous pouvons apporter à nos pratiques ! » conclue Marion à la fin des échanges.
 
Les prochains séminaires porteront sur l’architecture commerciale, le tertiaire ou la santé… Avis aux confrères qui veulent partager leurs expériences ! 
> Jury de diplôme de l'ESAIL > promo 2016
Par David Besson et Gilles Payen

Cette année Pascal Bertrand, directeur de l’ESAIL a sollicité deux membres de l’association Pôle Action, Gilles Payen et David Besson, tous deux architectes d’intérieurs CFAI. Cette session organisée le 18 mai dernier était composée de 4 jurys pour pouvoir évaluer les 40 étudiants de cette promotion 2016.

Chaque jury était constitué de 3 membres, architectes d’intérieur ou architectes.
Nous avons été très agréablement surpris de la qualité générale des projets.
Nous avons senti une réelle prise en compte du bâti, et pour certain(e)s une réelle maitrise du concept, de la question du projet et de l’adéquation avec les lieux et les programmes choisis.
La qualité et la maîtrise graphique des étudiants est assez impressionnante pour la majorité d'entre eux.
Deux diplômes par leur problématiques, l’approche sensible et conceptuelle nous ont particulièrement intéressés.
Celui de Marie Fayolle, CHRYSALIDE, proposait la réhabilitation d’un ancien lieu de culte en déshérence. Une petite chapelle dans les monts d’or, où dans une approche conceptuelle inspirée de la chrysalide, l’étudiante développe un projet de scène contemporaine qui dialogue avec ce bâti médiéval pour le mettre en phase avec le XIX ème siècle. Un travail de maquette exceptionnel a permis de mieux comprendre les enjeux du projet.
Léa Michaud, quant à elle, au travers d’un CENTRE DE PROTECTION DU LITTORAL et D’ACTIVITES SPORTIVES convoque la question du respect de l’environnement et notamment celui des déchets que nous rejetons sur les plages Marseillaises. Elle s’est adjoint l’expertise d’une association internationale SURFRIDER pour élaborer un projet pédagogique et architectural fin et sensible. Un bâtiment inoccupé situé sur une plage de Marseille est rénové en un centre de protection du littoral. Le bâtiment se positionne comme un filtre entre ville et mer.
A l’issue de la remise des diplômes, et après l'intervention de notre confrère qui a (re)présenté le CFAI, nous avons rappelé que le Pôle Action des architectes d’intérieurs était là pour accompagner les futurs professionnels dans leur démarches, sur tous questionnements qu’ils pourraient se poser dans le cadre de leur activité, pour ceux qui envisagent à terme de se mettre à leur compte.
> Lyon Shop & Design et l'ESAIL*
Par Isabelle Sengel, enseignante à l'ESAIL et architecte d'intérieur CFAI
* Ecole Supérieure d'Architecture Intérieure de Lyon


  Lyon Shop & Design est un ensemble d’actions qui visent à moderniser l’appareil commercial de Lyon et de ses environs en utilisant le design comme outil de différenciation. C’est une initiative de la CCI LYON METROPOLE. L’Ecole Supérieure d’Architecture Intérieur de Lyon collabore avec la CCI sur le concours Lyon Shop & Design dont le président du jury sera cette année le PDG de l’entreprise de mobilier Fermob, Bernard Reybier. La campagne pour la prochaine édition commence… l’occasion de vous présenter ce partenariat.

 Isabelle SENGEL est architecte d’intérieur CFAI, membre de Pôle Action, et enseignante à l’ESAIL : elle enseigne le projet d’architecture auprès des élèves de 3ème année, et à ce titre, contribue à ce partenariat. Elle a interrogé Pascal BERTRAND, Directeur de l’ESAIL, et Sophie BILLA, Responsable du service Innovation, Commerce et Tourisme à la Direction du Développement des Entreprises de la CCI.
 
Sophie, pouvez-vous nous préciser la genèse du concours Lyon Shop & Design ?
En 2003, à l’occasion un voyage à Milan avec le Grand Lyon, j’avais trouvé les boutiques milanaises bien plus innovantes que les lyonnaises. Je me suis interrogée sur le rôle que pouvait jouer la CCI dans ce domaine.
J’ai trouvé une opération organisée Montréal qui favorisait le rapprochement entre commerçants et designers. La CCI a acheté la licence à la ville de Montréal, l’a appété aux problématiques Lyonnaise et c’est ainsi qu’est né Lyon Shop & Design !
 
Quels sont les enjeux de ce concours ? Pour les commerçants, pour l’agglomération lyonnaise, et pour les professionnels de l’architecture intérieure ?
Les enjeux sont triples :
  • Rendre les commerces, hôtels, restaurants plus accueillants, plus étonnants, plus performants !
  • Contribuer à l’attractivité de l’agglomération lyonnaise en préservant et développant un commerce indépendant, une armature commerciale différenciée
  • Ouvrir de nouveaux marchés pour les architectes d’intérieurs en leur proposant d’exprimer leurs talents au vu et su de tous (on entre plus facilement dans un commerce que dans un appartement au 4ème étage !)
Avez-vous des retours sur l’impact du Design pour les commerces ?
Oui ! Après chaque concours on interroge l’ensemble des commerçants et des concepteurs qui ont déposé un dossier de candidature. Ceci nous permet d’avoir un observatoire Lyon Shop & Design qui nous donne un certain nombre de données très intéressantes (temps de maturation d’un projet, temps des travaux, coût au m² par activité, taux de respect des délais et budgets, impact sur le chiffre d’affaires du commerçant...).

Pascal, en quoi ce concours a-t-il du sens pour l’ESAIL?
Il nous a semblé intéressant pour les étudiants d’entendre le discours des professionnels, qu’il s’agisse des commerçants ou de la CCI. C’est une action qui les amène sur le terrain, qui apporte de l’ouverture et aiguise leur regard sur des projets réalisés par de futurs confrères.
Cela leur permet d’entrer un peu plus dans l’expérience de l’espace, afin qu’ils nourrissent leur approche de la conception de ce type de lieux.
C’est aussi pour eux une façon de prendre conscience de la continuité entre école et vie professionnelle.
 
En pratique, quelle est la contribution des étudiants au déroulement du concours ?
Les élèves de 3ème année participent au repérage des candidats intéressants, et sont donc au tout début du processus. Ils présentent leurs trouvailles à la CCI, qui prend ensuite le relais jusqu’à la finalisation de la candidature.
 
Concrètement sont-il armés pour aller voir des commerçants ?
Cette année, nous avons renforcé l’apport pédagogique du repérage afin d’aiguiser leur regard : Sophie Billa est d’abord intervenue pour leur transmettre une partie de son expertise.
Quels sont les enjeux de l’architecture commerciale, depuis l’accès extérieur jusqu’aux détails les plus fins : les questions de circulation, d’éclairage, de signalétique, zones chaudes et zones froides, … n’ont plus de secrets pour eux !
Dans une deuxième étape, ils ont travaillé sur un des lauréats de l’année passée, la Fromagerie Lumière : Fabrice Bonnardel, l’architecte, et  Didier Lassagne, le commerçant, sont venus leur présenter le local et le cahier des charges. Puis ils ont travaillé pendant 4 semaines sur un projet alternatif, et l’ont présenté à Sophie Billa et Aude Pervilhac.
Enfin  Sophie et Aude leur ont présenté le concours, les élèves se sont répartis en 6 groupes de 2 ou 3 puis sont partis sur le terrain pour repérer des candidats possibles. Chaque groupe a récolté environ une bonne dizaine de dossiers répondants aux critères du concours, nous avons ainsi 110 commerces qui ont été recontactés dans les semaines qui ont suivi.
 
Sophie, pouvez-vous nous préciser qui peut concourir ? Quels sont les critères pour être primé ?
Peut participer tout commerce, hôtel, restaurant, prestataire de service inscrit au RCS de la CCI Lyon Métropole qui a travaillé avec un professionnel de l’architecture et du design. Il faut que le dossier soit déposé par les 2 acteurs et que réalisation ait fait l’objet d’une réelle créativité. Ne peuvent être candidat des commerçants et architectes d’intérieur qui déclinent un concept préexistant. Les travaux doivent être postérieurs au 06/10/2013.
Pour être primé … Cela est beaucoup plus compliqué et ne dépend plus de nous ! Il faut avoir été sélectionné par l’ensemble des experts qui composent les jurys. Nous avons une centaine de candidats par édition et le challenge est souvent très relevé.
 
Quel est le calendrier de cette édition ?
06/06/2016 : Ouverture des candidatures
03/10/2016 : Clôture des candidatures
Mi octobre à mars 2017 : Sélection des 15 finalistes et des 5  lauréats
Printemps 2017 : Campagne de communication, vote du public, évènements dans la ville !
Fin du Printemps : Soirée de remise des prix
 
Comment s’annonce cette édition ? La campagne de repérages s’est-elle révélée  prometteuse ?
Comme d’habitude avec beaucoup de beaux projets et encore d’autres qui vont naître d’ici octobre ! En tout cas le travail des étudiants laisse promettre des discussions animées et passionnées pour les experts et de belles rencontres humaines.
> Visite des Maristes
Le 8 juin à Lyon. Conférencière: Emmélie Adilon

C’est sous un soleil inattendu qu’Emmélie Adilon, la fille de Georges Adilon (1928-2009), peintre et architecte lyonnnais, nous a fait découvrir une œuvre majeure de son père : l’externat Sainte-Marie, montée St-Barthélémy à Lyon. D’abord peintre puis architecte, Georges Adilon, puis sa fille Marie, architecte également ont collaboré et collaborent encore avec les Maristes. Le père Marc Perrot, à l’origine de cette commande a été le maître d’ouvrage bienveillant et innovant que chaque concepteur rêve de rencontrer. Est né de cette collaboration un ensemble unique mêlant peinture, architecture et verdure. Les images parlent d’elles-mêmes !
> Pôle Action au-delà du Rhône
 
Suite à l’annonce de la création du Pôle Action des architectes d’intérieur Auvergne Rhône-Alpes, et à la communication sur nos diverses activités, nous avons reçu un écho favorable et bienveillant du Conseil Français des architectes d’intérieurs. Un certain nombre de Lillois à la tête desquels Bruno Verwaerde, ancien administrateur CFAi du Nord et de Nîmoises nous encouragent vivement et souhaitent que nous les accompagnons dans cette démarche participative que nous initions à Lyon.».

Le collectif constitué d’une trentaine de personnes au Nord a émis le souhait que nous nous rencontrions pour partager nos expériences et peut être élaborer des stratégies communes dont « Pôle Action des Architectes d’intérieur » pourrait-être l’élément fédérateur.
A l’occasion de la prochaine réunion du Bureau Pôle Action le 1er juillet 2016, nos amis des haut de France nous rejoignent pour initier cet échange. Une rencontre est également prévue dans le Sud courant octobre/novembre.
Raphaël Dorvault, administrateur CFAI du sud-ouest et membre de la commission communication du CFAI a souhaité participer à cette réunion pour engager un dialogue engagé et créatif au service de notre métier.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites de ces rencontres.
> Conférences 
Le deuxième mercredi de chaque mois.

14 septembre: Lyon Shop & Design
>> je m'inscris!
 
12 octobre: La domotique. Intervention de M.Jeuland, de la fédération Francaise de domotique.
>> je m'inscris!

9 novembre: Etes-vous bien assuré? Intervention d'EUROMAF.
>> je m'inscris!
> Newsletter d'automne
Fin septembre 2016

Une idée d'article?
Un sujet intéressant à partager?

La newsletter est une tribune ouverte à tous les adhérents du Pôle Action. En attendant la prochaine,
 suivez notre actualité sur Facebook.
> Visite de l'Hôtel Dieu
2, 9 et 23 juillet 2016
 
Pour les curieuses et curieux qui souhaiteraient voir l'avancement du chantier de l'Hôtel Dieu, des visites sont organisées les 2, 9 et 23 juillet prochains dans la limite de 36 places par visite. Une participation de 10€ est demandée. 

Les réservations se font auprès du secrétariat de l'agence RLA :
04 69 73 19 50. Alors, on y va?
Rédaction: Marion Bochirol et Chloé Bourdelain - Copyright © 2016 Pôle Action, tous droits réservés. 
contactez nous:
poleaction@poleaction.fr
Si vous souhaitez ne plus recevoir la newsletter du Pôle Action, vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici.
 
Sources des images hors photos du Pôle Action // Domocité: Dmitry A Mottl // SLV: www.slv.fr // Immersive Day: www.mobalpa.fr // ERP: www.skynet-ec.com // Méthodologie et créativité: Marion Bochirol // Jury ESAIL: Léa Michaud et Julie Fayolle // Lyon Shop & Design: blog.richardbagur.com // Hotel Dieu: Godet.






This email was sent to michaud-lea@hotmail.fr
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Pôle Action · 55 rue Feuillat · Lyon 69003 · France

Email Marketing Powered by MailChimp