Copy

La Lettre de la Fédération

Voir cet email dans votre navigateur
Au sommaire de l’édition de juin 2018
  • À la une : Maisons de quartier et centres de loisirs, attention, ça déménage
  • L'actualité du réseau fédératif : Partager le pouvoir, à l’école du lâcher-prise
  • En bref : AG de la FCLR, rapport du 8e colloque du RIA, les boites à outils de la FCLR
  • À vos agendas
  • Le kiosque à lecture : Les Nouveaux Bénévoles, l’avenir de la participation à la société civile
INSPIRATION...



"Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler vos valeurs."
(Dalaï Lama)
 


Crédit Pixabay
A LA UNE

Maisons de quartier et centres de loisirs : attention, ça déménage

 
Crédit Pixabay

Ce mois-ci, Genève franchira la barre hautement symbolique des 500'000 habitants et pourrait atteindre celle des 600'000 à l’horizon 2030. Nouveaux quartiers, densification, mitage de la ville sur la campagne, qualité du cadre de vie pour les (nouveaux) résidents… Cette croissance exponentielle soulève de multiples débats et questions.
Acteurs de lien social, d’intégration et du pouvoir d’agir, les centres sont en première ligne. Car, pour accompagner ces évolutions urbaines de grande échelle, l’exercice de la citoyenneté et la participation du plus grand nombre aux décisions sont plus que jamais d’actualité. Mais ils sont aussi directement concernés. Carouge, Veyrier, Vernier, Grand-Lancy, Meyrin, Acacias, Le Lignon, ville de Genève… On ne compte plus le nombre de centres qui ont déménagé, se sont créés ou réinventés ces dernières années. Pas plus qu’on ne compte le nombre de ceux qui verront le jour ou vivront un changement de lieu prochainement. Grand angle sur un charivari de boîtes et de cartons à travers l’expérience de centres de loisirs et de rencontres. Lire la suite…
Des ressources pour agir
L'ACTUALITE DU RESEAU FEDERATIF

Partager le pouvoir : à l’école du lâcher-prise

 
Crédit photos MQ Carouge

Le 20 mai 2017, la FCLR et la FASe s’associaient et organisaient un premier « Regards croisés » sur la coopération entre comités bénévoles et équipes professionnelles, et sur le sens du « travailler-ensemble » dans les centres d’animation socioculturelle. Ce jalon important avait donné le coup d’envoi d’une démarche de réflexion et d’échange qui s’est poursuivie toute l’année. Un an plus tard, le 17 mai, Fédération et Fondation ont de nouveau réuni professionnels et « volontaires-bénévoles-militants » pour réfléchir sur la confiance et le partage du pouvoir, et explorer les « dérapages et les recadrages nécessaires » pour recréer les conditions de la coopération. La rencontre est financée par la FCLR et le Conseil de fondation de la FASe. Récit personnel de cette journée à la résonance très particulière, par Laure Bonnevie. Lire la suite…
EN BREF

La vie de la Fédération : les échos de l’AG du 31 mai


L’Assemblée générale statutaire de la FCLR s’est tenue le 31 mai dernier dans les tous nouveaux locaux de la maison de quartier Sous l’Etoile, anciennement Centre Marignac. L’occasion de découvrir ce nouvel espace inséré dans un bâtiment regroupant différentes associations, structures socioculturelles et communales.

Rendez-vous central de la vie fédérative, l’AG a réuni 29 centres qui ont procédé à l’approbation des rapports et aux élections. Le Comité sortant est reconduit, dont Pascal Thurnerr à la présidence. Les quatre représentants siégeant au Conseil de Fondation au côté du Président restent Kete Flück, Dominique Blanc, Didier Roulet et Sonja Hanachi.

Les vérificateurs aux comptes et les membres des commissions (Formation, Communication, Validation des Projets institutionnels et Fonctionnement) ont été désignés dans une ambiance qui confirme l’engagement associatif.

Enfin, la présentation d’un outil interassociatif de débat en ligne baptisé « Discourse », et dont l’objectif est le partage et la préparation des points de vue en amont des assemblées, a suscité un vif intérêt des personnes présentes. Les premiers débats en ligne sont projetés pour la rentrée 2018. Nous vous en parlerons dans la prochaine Lettre d’information.

La Fédération tient à remercier ses membres pour leur engagement, leur présence et leurs contributions et remarques, nécessaires à la vitalité associative et à la bonne représentation des intérêts partagés.

Le Rapport d'activité 2017 est en ligne.

 

Communication numérique, nouveaux médias et animation socioculturelle


Dans la lettre d’information de mars 2018, nous vous faisions un retour du 8e colloque du Réseau international de l’animation (RIA) organisé en novembre 2017 et consacré aux liens entre numérique et animation socioculturelle.  

En lien le rapport de Sonja Hanachi et Nathalie Chollet qui y ont participé au nom de la FCLR.

Les « résumés » édités par les organisateurs du colloque sont disponibles dans leur intégralité auprès du secrétariat de la FCLR.
Intéressés ? Contactez-nous.

Envie de vivifier les liens avec vos membres, d'évaluer la qualité de vos actions?


Les boites à outils de la FCLR vous aident à aborder ces étapes importantes de la vie d’un centre. Nos coordinateurs vous accompagnent volontiers dans la mise en place de ces processus.
Contactez-nous
A VOS AGENDAS
  • 25 juin Conseil de fondation FASE
  • 10 septembre Comité FCLR
  • 17 septembre Conseil de fondation FASE
  • 4 octobre Formation FCLR - Trésorerie I
  • 11 octobre Formation FCLR - Trésorerie II
  • 15 octobre Comité FCLR
Voir l'agenda complet
LE KIOSQUE A LECTURE

Les nouveaux bénévoles : l’avenir de la participation à la société civile

 
Dans notre société « multioptionnelle », le bénévolat classique perd du terrain. Quelles sont les retombées de cette tendance sur le rôle de la société civile ?
Cette étude réalisée par le think-tank Gottlieb Duttweiler Institute pour le compte du Pour-cent culturel Migros se penche sur la question et énonce des conditions-cadres pour l’engagement civil du futur. Elle révèle ainsi que celles et ceux qui s’engagent souhaitent désormais :
 
  • S’investir rapidement et dans des projets concrets.
  • Participer à la réflexion et la prise de décision et ne plus simplement servir de main-d’œuvre gratuite.
  • Discuter les projets et les développer sans rapport hiérarchique.
La condition préalable à chaque engagement civil consiste avant tout à savoir où et pourquoi l’on pourrait s’engager. Les plateformes digitales jouent à cet égard un rôle toujours plus important en favorisant l’échange et la mise en réseau. Le Web 2.0 lui-même devient un lieu numérique de la participation à la société civile, par exemple grâce à Wikipédia.

 Le nouveau bénévolat élimine la séparation entre les personnes qui aident et celles qui ont besoin d’aide. Les nouveaux bénévoles sont participatifs et orientés sur le potentiel. La priorité n’est donc désormais plus d’exécuter des tâches imposées, mais de résoudre ensemble les problèmes.

Le résumé de l'étude est à télécharger ici et l'étude complète, ici
La FCLR a une bibliothèque... Cliquez ici pour consulter notre catalogue
© 2018 FCLR · Tous droits réservés.


Vous voulez changer la manière dont vous recevez nos emails ?
Vous pouvez changer vos préférences ou vous désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp